01.01.23    Avyakt Bapdada     French Murli     26.03.93     Om Shanti     Madhuban


Durant l’année avyakt, faites correspondre vos qualités et votre but.


Aujourd’hui, l’Incorporel et le subtil, Bap et Dada, voient les âmes brahmines les plus élevées dans la forme subtile et la forme corporelle. Dans la forme corporelle, vous toutes, les âmes êtes personnellement en face du Père, et les enfants qui sont sous la forme subtile sont également en face de Baba. BapDada est content de voir les deux sortes d’enfants. Vous avez tous dans votre cœur la pensée et l’enthousiasme de devenir comme le Père, d’aller du corporel au subtil et du subtil à l’incorporel. BapDada voit ce but et les qualités que possèdent les enfants. Que voit-Il?

Pour la majorité, le but est bon et déterminé, mais les qualités, les aptitudes, sont parfois déterminées et parfois ordinaires. Faire correspondre le but et les qualités est un signe que l’âme devient comme le Père. Certains se sont imprégnés de leur but à 99% et tous les autres sont à des niveaux différents. Mais dans quelle mesure vous êtes-vous, constamment et facilement, imprégnés des qualités correspondantes d’une façon naturelle et combien les avez-vous intégrées à votre nature? Dans cet aspect, une minorité en est à 90%. Tous les autres sont à des degrés différents, numberwise. Alors, pourquoi y a-t-il une différence entre le but et les qualités et dans le fait de rendre ces aptitudes naturelles et de les intégrer dans votre nature? En fonction du temps, selon les circonstances et les problèmes, certains enfants font en sorte de faire correspondre leur but et leurs qualités en faisant des efforts, mais ils doivent à présent accorder une plus grande attention au fait de rendre ces attributs naturels et de les intégrer dans leur nature. Vous célébrez cette année comme l’année pour vous stabiliser dans le niveau de l’ange avyakt. BapDada est heureux de voir l’amour et les efforts des enfants et chante aussi cette chanson: «Ouah, les enfants, ouah!». Il souhaite aussi voir une égalité se créer entre le but et les qualités de tous les enfants. C’est ce que vous voulez aussi, n’est-ce pas? Baba le veut et vous aussi, mais que se passe-t-il? Vous le savez très bien. Vous faites même des ateliers là-dessus entre vous, n’est-ce pas?

BapDada a vu qu’un aspect particulier crée une différence entre votre but et vos qualités. Qu’il s’agisse de devenir des anges subtils ou d’atteindre le niveau incorporel, la principale base pour rendre ces niveaux constamment naturels et pour les intégrer à votre nature est de devenir sans ego. Il existe de nombreuses sortes d’ego. L’aspect principal est celui de la conscience du corps qui elle aussi connaît une grande expansion. Il y a la conscience du corps sous sa forme première, évidente, que beaucoup d’enfants n’ont pas. Si vous êtes attirés par le corps, qu’il s’agisse du vôtre ou de celui d’un autre, c’est aussi de la conscience du corps. Cependant, certains enfants ont dépassé cette première forme de l’ego. Peut-être n’ont-ils pas d’arrogance ou d’attachement vis-à-vis de la forme corporelle d’une façon grossière, mais ils pensent avoir des sanskars spéciaux, un intellect spécial, des vertus spéciales, des talents particuliers ou des pouvoirs particuliers. Ce genre d’ego, autrement dit l’arrogance, l’ivresse et l’autoritarisme, est ce qu’on peut appeler l’arrogance subtile du corps. Si vous avez une seule de toutes ces formes d’arrogance subtile, vous ne pouvez pas être de façon naturelle et constante des anges subtils, pas plus que vous ne pouvez devenir incorporels, parce qu’un ange subtil n’a aucune conscience du corps. Il est léger et lumineux. L’arrogance du corps vous empêche de devenir incorporels. Cette année, tous ont été très attentifs. Vous êtes pleins d’entrain et d’enthousiasme. Votre aspiration est très bonne; vous voulez y arriver, mais s’il vous plaît, tâchez de vous montrer encore plus attentifs. Vérifiez: reste-t-il une forme d’ego ou d’arrogance qui transforme votre forme naturelle en celle de faiseurs d’efforts? Subsiste-t-il une trace subtile d’ego qui pourrait resurgir selon le moment ou même en fonction du service? Peut-être ne s’agit-il que d’une simple trace, mais à un moment donné, elle vous nuira. Par conséquent, le désir de BapDada est de vous voir atteindre le but que vous vous êtes fixé pour cette année.

Au fur et à mesure que vous avancez,même sans commettre d’erreur particulière à un quelconque moment de tel ou tel jour, il vous arrive de faire l’expérience que ce jour-là, à ce moment-là, vous ne ressentez pas le bonheur que vous devriez ressentir, et vous ignorez pourquoi. Vous ne savez pas pourquoi aujourd’hui, vous vous sentez seuls, découragés, ou pourquoi vous êtes soudain attaqués par une tempête de pensées perdues. Vous avez fait l’amrit vela, vous avez assisté au murli, vous avez fait du service, vous avez fait votre travail, et donc, pourquoi cela vous arrive-t-il? Pour quelle raison? En effectuant un contrôle général, vous comprenez que vous n’avez commis aucune erreur, mais une trace d’arrogance subtile est apparue. C’est pourquoi vous ne mettez pas votre cœur dans ce que vous faites. Vous avez simplement du désintérêt et vous vous sentez tristes. Et alors, soit vous souhaitez vous retrouver dans un lieu de solitude, soit vous pensez à aller dormir. Vous souhaitez aller vous reposer ou vous écarter un petit peu de la famille. La raison de tous ces états d’âme est la «merveille» d’une trace de quelque chose. Ne parlons pas de «merveille» (kamala), mais plutôt de chaos (dhamaal). Etre totalement sans ego signifie devenir facilement subtil et incorporel. Parfois, vous ne souhaitez pas faire quoi que ce soit. Vous vous dites: «Est-ce que ce sera mon emploi du temps de tous les jours? Il faut qu’il y ait un changement. Mon emploi du temps sera-t-il donc toujours le même?». Vous arrivez à un tel niveau, même sans le vouloir.

Quand vous deviendrez egoless, sans ego, vous ne souhaiterez pas descendre des niveaux subtil et incorporel. Vous ferez l’expérience de vous absorber dans ces niveaux. Pourquoi? Votre niveau originel est incorporel, non? L’âme incorporelle est entrée dans ce corps; ce n’est pas le corps qui est entré dans l’âme, mais l’âme qui est entrée dans le corps! Donc, votre forme éternelle et originelle est incorporelle, n’est-ce pas, ou est-ce celle d’un être corporel? Vous avez pris le support d’un corps, mais qui a pris ce support? Vous, les âmes incorporelles, avez pris le support du corps physique. Donc, qu’est-ce qui est originel: l’âme ou le corps? L’âme. En êtes-vous bien sûrs? Vous est-il facile de vous stabiliser dans votre niveau originel ou dans le niveau de prendre un support? Qu’est-ce qui est facile?

La porte qui laisse entrer l’arrogance se résume à un mot. Quel est-il? C’est le mot «je». Exercez-vous: dès que vous employez le mot «je», faites apparaître face à vous votre forme originelle. Qui suis-je? Faudrait-il que ce soit l’âme ou bien «je suis telle ou telle personne»? Vous dites aux autres que le mot «je» fait voler l’âme et que ce même mot «je» peut aussi la faire tomber. Si, en disant «je», vous vous souvenez de votre forme originelle incorporelle et que cela devient naturel, alors, c’est la première leçon. C’est bien la première leçon, non? Et elle est facile, n’est-ce pas? Alors contrôlez bien tout cela. Forgez cette habitude. Dès que vous pensez«je», la forme incorporelle devrait venir dans votre conscience. Combien de fois dites-vous: «je»? Vous prononcez ce mot de très nombreuses fois. «J’ai dit cela, je vais faire ceci. Je pense ainsi…». C’est donc la méthode facile pour devenir incorporel et subtil. Dès que vous prononcez le mot «je», votre forme incorporelle originelle devrait instantanément apparaître face à vous. Est-ce facile ou difficile? Ainsi, vos qualités correspondront sans nul doute à votre but. Adoptez simplement cette méthode pour devenir sans ego et voyez. Ce «je» de l’arrogance du corps devrait disparaître. C’est le mot «je» qui vous fait venir dans la conscience du corps. Si vous faites venir dans votre conscience la forme de l’âme incorporelle, ce mot «je» vous emmènera au-delà de l’arrogance du corps. C’est bien vrai, n’est-ce pas? Dans une journée, vous employez certainement ce mot «je» 25 à 30 fois. Peut-être ne le prononcez-vous pas, mais vous le pensez. «Je ferai ceci… Je ferai cela». Même quand vous faites des plans, que pensez-vous? Quand vous vous serez ainsi entraînés de nombreuses fois, qu’arrivera-t-il à la conscience de la forme de l’âme? Elle vous rendra incorporels. Devenez incorporels, devenez des anges avyakt, accomplissez des actions et ensuite, redevenez incorporels. En ce qui concerne les relations, venez en relation; ne créez pas de lien dans une relation. Avoir l’arrogance de la conscience du corps signifie venir dans un lien de karma. Venir en relation avec le corps veut dire avoir une relation de karma. Il y a une grande différence entre les deux. Prendre le support du corps et subir l’influence du corps sont deux choses bien différentes. En prenant le support d’un corps, un ange ou une âme incorporelle ne viendront pas dans le lien du corps; ils auront une relation, mais ne viendront dans aucun lien. Durant cette année, BapDada verra le résultat: dans quelle mesure vos qualités et votre but de devenir des anges subtils sans ego et incorporels concordent-ils.

Le signe de la grandeur est l’humilité. Plus l’humilité est grande, plus l’âme sera automatiquement grande dans le cœur de chacun. Sans devenir humbles, vous ne pouvez pas devenir des maîtres donneurs de bonheur pour tous. L’humilité vous rend facilement sans ego. La graine de l’humilité vous permet d’acquérir le fruit de la grandeur. L’humilité est la méthode facile pour pouvoir prétendre aux bénédictions du cœur de tous. L’âme humble reçoit une place d’amour dans le cœur de chacun. L’humilité vous rend automatiquement dignes de louanges. Le signe spécial que l’on devient sans ego est l’humilité. Il y a l’humilité dans l’attitude, l’humilité dans le drishti, l’humilité dans les paroles et aussi l’humilité dans les relations et échanges. Il ne faudrait pas que vous disiez: «Ce n’était pas dans mon attitude, c’était juste dans mes mots». Non. Votre drishti sera déterminé par votre attitude et vos paroles correspondront à votre drishti; de même, vos relations et échanges seront colorés par vos paroles. Et l’humilité doit se retrouver dans les quatre. Si vous êtes humbles dans trois aspects seulement, il reste alors une marge pour l’arrogance. Ne pas laisser de marge est ce qu’on appelle être un ange. Comprenez-vous donc ce que souhaite BapDada et ce que vous souhaitez? Vous désirez la même chose. Maintenant, faites en sorte que les actions correspondent à cette aspiration.

Quels nouveaux plans de service allez-vous faire pour le futur? Vous en avez déjà fait certains et vous devez en faire davantage. Qu’il s’agisse du futur ou de cette année, en ce qui concerne les plans à venir, vous dites que vous allez donner des conférences, que vous augmenterez les contacts et les relations, que vous organiserez des programmes, plus ou moins importants; vous pensez à tout cela, mais étant donné la rapidité avec laquelle le temps passe, le service devrait lui aussi aller très vite. Comment cela pourra-t-il se faire? Vous faites du service par vos paroles et par vos contacts et relations. Vous faites également du service par l’esprit. Néanmoins, ce qu’il faut faire maintenant, c’est obtenir un plus grand succès en moins de temps. Succès signifie résultats. La méthode pour cela est qu’en plus des mots, vous devez rendre puissants votre niveau et les vibrations du lieu où vous vous trouvez. Par exemple, quel service font vos images non vivantes? Elles satisfont tant de dévots par leurs vibrations. C’est ce qu’elles font, non? Les doubles-étrangers ont-ils vu leurs temples? Vous les connaissez, n’est-ce pas? Ce sont vos temples, n’est-ce pas, ou pensez-vous que ce sont seulement ceux des résidents de Bharat? Ce sont les vôtres également. Vos images font du service. Donc, continuez à faire du service par les mots, mais désormais, élaborez des plans tels qu’en plus des mots, vous trouviez une méthode pour servir par les vibrations, de sorte que les vibrations et les mots accomplissent un travail double. Les vibrations durent longtemps. Vous avez fait l’expérience dans votre vie que les mauvaises vibrations restent très longtemps imprimées dans votre esprit et votre intellect. Combien de temps durent-elles? Elles demeurent en vous, n’est-ce pas? Et à ce moment-là, vous avez oublié les paroles prononcées. Mais la marque reste dans votre esprit et dans votre intellect sous forme de vibrations. Pendant combien de temps restez-vous sous l’influence de ces vibrations reçues des autres et pendant combien de temps venez-vous en relation avec eux sur cette base? C’est bien ce qui se passe, non? Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, les vibrations ne s’effacent qu’avec beaucoup de difficultés.

Cependant, afin de propager des vibrations spirituelles, commencez par vider votre esprit et votre intellect de toutes les vibrations de perte, de gaspillage, qui s’y trouvent. Seulement alors pourrez-vous propager des vibrations spirituelles. Si vous gardez des vibrations mauvaises, perdues, à l’égard de quelqu’un, vous ne pouvez pas propager des vibrations spirituelles. Les vibrations mauvaises, de gaspillage feront comme un mur face aux vibrations spirituelles. Peu importe la puissance du soleil, s’il est caché par un mur ou s’il y a des nuages, sa lumière ne peut les traverser. Donc, les vibrations lourdes sont comme un mur et les vibrations un peu plus légères sont comme des nuages, plus ou moins gris. En tous les cas, elles ne permettent pas aux vibrations spirituelles d’atteindre les âmes. Si quelqu’un jette un filet dans l’océan, il peut en retirer toutes sortes de choses. Et certains déploient leur filet et font en sorte d’attirer beaucoup d’âmes. De même, les vibrations peuvent attirer de nombreuses âmes d’un seul coup. Les vibrations créent l’atmosphère. Ainsi, pour le futur, en plus de faire du service par votre attitude, servez par les vibrations et ainsi la vitesse augmentera. Si, en plus des vibrations et de l’atmosphère, vous servez par les mots, vous pourrez apporter du bénéfice à beaucoup d’âmes en même temps.

Pour les programmes, tirez davantage profit d’une scène déjà toute prête. Augmentez cette forme de service. Prenez cette coopération de ceux qui sont en contact avec vous. Vous pouvez ainsi donner de l’expansion au service. Augmentez la coopération des âmes coopératives par une méthode ou une autre et ainsi, en se montrant coopératives dans le service, elles deviendront automatiquement des yogis faciles. Certaines âmes ne deviennent pas tout de suite des yogis faciles, mais continuez à mettre en valeur leur coopération, rendez-les coopératives et ainsi, leur coopération fera de ces âmes des yogis. Faites donc venir sur la scène du service les âmes coopératives. Que leur coopération soit profitable; faites-la fructifier. Comprenez-vous ce que vous devez faire? Dès qu’une âme donne ou reçoit de la coopération, elle avance avec facilité grâce à des bénédictions immédiates et devient un instrument pour servir beaucoup d’autres âmes.

De plus, cette année, fixez des mois où vous pourrez vous entraîner et faire des efforts particuliers pour vous-mêmes et pour acquérir un pouvoir élevé. Vous appelez cela de la tapasya, une retraite ou une bhatti. Ainsi, selon les pays, choisissez deux mois pour cela, en tenant compte de la saison; deux mois pour la tapasya, deux mois pour de petits programmes, deux mois pour des programmes importants. Fixez cela de cette façon. Il ne faudrait pas que vous deveniez tellement occupés dans le service pendant les douze mois de l’année que vous n’ayez plus de temps pour le service du soi. Donc, en fonction de votre pays et des saisons dans ce pays, parce qu’il y a des périodes où il n’est pas possible d’organiser des programmes extérieurs, faites en sorte, alors, que ces périodes soient utilisées pour votre propre progrès. Ne pas faire de service tout au long de l’année, ce n’est pas possible. Consacrer l’année entière à la tapasya est également impossible. Par conséquent, gardez les deux comme but et tous les pays, les pays étrangers comme Bharat, peuvent ainsi fixer un emploi du temps pour l’année et peuvent aussi fixer un moment où le service et le progrès personnel peuvent se faire simultanément.

C’est la fin de la saison. On fait une cérémonie de clôture et deuxièmement, dans les affaires spirituelles, on fait également un sacrifice. Donc qu’allez-vous sacrifier? Sacrifiez un aspect spécifique, pas seulement en parole, mais dans votre esprit et votre intellect. Ne vous contentez pas de le lire, mais sacrifiez-le avec votre esprit et votre intellect et ensuite, voyez combien vous progresserez rapidement, à votre niveau personnel et dans le service. Ainsi, la vague d’aujourd’hui est celle du sacrifice de toute vibration ruineuse vis-à-vis d’une âme, quelle qu’elle soit. Etes-vous en mesure de faire ce sacrifice ou en reste-t-il un petit peu? Ne pensez pas: «Cette personne est ainsi, de toute façon, et donc ces vibrations persisteront». Peu importe comment est l’autre personne, si vous transformez vos vibrations négatives et générez des vibrations positives, cette âme changera assurément de négative en positive parce que tant que ces vibrations ruineuses persisteront dans votre esprit et votre intellect tandis que vous servez, le service ne peut pas se faire à grande vitesse.

Avec vos vibrations et votre attitude spirituelles, tout en étant en un endroit, vous pouvez opérer autant de transformation puissante que vous le souhaitez parce que votre attitude est comme une fusée; c’est une fusée spirituelle. Vous pouvez aller aussi loin et toucher autant d’âmes que vous le souhaitez avec votre attitude, vos vibrations et votre atmosphère puissantes. Même si elles sont réellement mauvaises (ou si elles ont tort), vous ne devez pas absorber leur côté mauvais ou négatif. Vous comprenez que ce n’est pas bien, et donc pourquoi absorbez-vous ce qui n’est pas bon? Est-ce shrimat? Le comprendre, c’est une chose. Oui, bien sûr, soyez emplis de connaissance, mais en plus, soyez puissants et ne l’absorbez pas en vous, mais mettez-y un terme. Le comprendre, c’est une chose, mais l’absorber en est une autre et y mettre fin, c’est encore quelque chose de différent. Ainsi, vous comprenez que ce n’est pas bien, mais vous ne savez pas comment y mettre un terme; vous comprenez qu’untel est ainsi, mais ne l’absorbez pas en vous. Vous savez comment l’absorber, mais pas comment y mettre fin. Connaissance veut dire compréhension. Cependant, une personne sensée sait comment comprendre et aussi comment effacer quelque chose et comment le transformer.

Cette saison, tout au long de l’année, libérez complètement votre esprit et votre intellect de tout gaspillage. Le gaspillage est ce qui vous fait passer d’une grande vitesse à une vitesse ordinaire. Par conséquent, cette année, organisez la cérémonie de ce sacrifice, pour y mettre fin. Devenez totalement propres. Peu importe comment sont les autres, comprenez-les et pardonnez-leur. Développez des vibrations pures par votre attitude de bons souhaits et de sentiments purs. Tandis que vous progresserez vers la fin, cette attitude et ces vibrations donneront de l’expansion à votre service. Vous serez alors en mesure de créer au moins 900.000 âmes très rapidement. Comprenez-vous ce qui doit être sacrifié ? Une attitude et des vibrations inutiles. Vous verrez alors comment vous deviendrez des yogis et des anges naturels. Faites une retraite pour faire cette expérience. Ayez un atelier non pas sur «Comment cela va-t-il se passer?», mais sur «Voilà comment cela se passera».

A ceux qui volent constamment, encore et encore, avec la foi et l’ivresse d’être des âmes incorporelles; aux âmes humbles qui accèdent à la grandeur grâce à une humilité constante; à toutes les âmes élevées et humbles qui rendent naturels leurs niveaux subtil et incorporel et qui en font leur nature, BapDada donne beaucoup, beaucoup d’amour, de souvenir et dit: «Namaste».

Bénédiction:
Puissiez-vous être ignorants de ce qu’est un désir et rester constamment contents de cette vie de mort vivante.

Les enfants, vous êtes morts vivants afin d’être constamment contents. Là où règne le contentement, il y a toutes les vertus et tous les pouvoirs parce que vous avez fait en sorte que le Créateur vous appartienne. En trouvant le Père, vous avez tout trouvé. Même si vous regroupiez tous vos désirs, vous avez reçu des millions de fois plus que tous ces désirs. En comparaison, ces désirs sont comme des lampes face au soleil. Sans même parler de désirs, vous ne pouvez même pas vous interroger sur quoi que ce soit qui ressemble à un désir. Vous êtes comblés de tous les trésors et c’est pourquoi vous ignorez même ce qu’est un désir et êtes de constants joyaux de contentement.

Devise:
Ceux dont les sanskars sont easy (d’une nature facile) sont en mesure de «se mouler», s’adapter à toute situation.