01.03.20    Avyakt Bapdada     French Murli     02.12.85     Om Shanti     Madhuban


Lepouvoirspirituelestlemoyendeselibérerdesliens.


Aujourd’hui, BapDada regardait le pouvoir de spiritualité de Ses enfants spirituels. Parce qu’ils sont Ses enfants, ils Lui ont tous réclamé les droits complets au pouvoir spirituel. Cependant, Baba voyait dans quelle mesure vous êtes devenus les incarnations des acquisitions. Chaque jour, tous les enfants s’appellent des enfants spirituels et donnent au Père spirituel le retour de l’amour et du souvenir, que ce soit verbalement ou par leur esprit, sous forme d’amour, de souvenir ou de «Namasté» (respect). Vous donnez bien ce retour, n’est-ce pas? Le sens de cela est que chaque jour, le Père spirituel vous appelle les enfants spirituels et vous rappelle le vrai sens du pouvoir spirituel parce que la spécialité de cette vie brahmine est la spiritualité. Vous vous transformez et vous transformez les autres avec ce pouvoir de la spiritualité. La principale fondation est ce pouvoir spirituel. C’est avec ce pouvoir que vous êtes libérés de toutes sortes de liens. BapDada voyait que maintenant encore, certains liens subtils demeurent; vous sentez que vous devriez à présent en être libérés mais vous êtes incapables de donner une forme concrète à la méthode pour vous en libérer. Pour quelle raison? Parce que vous ne savez pas comment utiliser le pouvoir spirituel dans toutes vos actions. Vous devez rendre vos pensées, vos paroles et vos actions, les trois, puissantes simultanément. Mais où vous relâchez-vous? D’un côté, vous rendez vos pensées puissantes mais vous vous relâchez au niveau des mots. Parfois, vous emplissez vos paroles de pouvoir et c’est au niveau des actions que vous vous relâchez. Quoi qu’il en soit, emplir les trois de pouvoir spirituel simultanément est la méthode pour accéder à la libération. C’est comme pour la création du monde, les trois œuvres – création, soutien et destruction – sont essentielles. De même, la méthode pour se libérer de toutes les sortes de liens est qu’il est essentiel d’emplir de pouvoir spirituel ses pensées, ses paroles et ses actions et ce, en même temps. Parfois vous vous occupez de votre esprit et il manque alors quelque chose au niveau de vos paroles. A ce moment-là, vous dites: «Ce n’est pas ce que je pensais, je ne sais pas pourquoi c’est arrivé». Vous devez faire bien attention aux trois. Pourquoi? Ces trois méthodes révéleront votre niveau de perfection ainsi que le Père. Si vous voulez obtenir la libération, les trois – vos pensées, vos paroles et vos actions – doivent donner l’expérience de la spiritualité. Ceux qui sont yuktiyukt, pleins de sagesse,dans ces trois aspects sont libérés dans la vie. Ainsi, BapDada regardait les liens subtils. Ces trois aspects sont également liés en ce qui concerne les liens subtils.

La caractéristique d’une âme prise dans des liens est qu’elle est toujours influencée par les autres. Celui qui est dans des liens ne fait pas toujours l’expérience du bonheur intérieur, il n’a pas une expérience de bonheur constant. Dans le monde physique, les moyens et équipements temporaires vous procurent un bonheur ou une joie éphémère, mais vous ne faites pas l’expérience d’un bonheur intérieur impérissable. De même, les âmes qui sont prises dans des liens subtils continuent à avancer quelque temps dans cette vie brahmine en prenant appui sur les moyens de service, le pouvoir de l’assemblée, une acquisition ou une autre ou encore sur une compagnie élevée et tant qu’elles bénéficient de ce support, elles peuvent faire l’expérience de la joie et du bonheur. Cependant, dès qu’il disparaît ou est enlevé, leur bonheur disparaît aussi. Il n’est pas constant. Une telle âme danse parfois dans un bonheur tel qu’il n’y en pas deux comme elle à ce moment-là mais quand cela s’arrête, elle fait l’expérience qu’un tout petit caillou est comme une montagne. Etant dépourvue de son pouvoir originel, c’est sur la base de ces moyens qu’elle danse dans le bonheur. Une fois que ces moyens lui sont retirés, où peut-elle bien danser? C’est pourquoi le pouvoir spirituel intérieur est toujours essentiel de façon simultanée sous ces trois formes. Le lien principal est le manque de pouvoir de contrôle sur les pensées de l’esprit. Etant influencés par vos propres pensées, vous faites l’expérience d’être influencés par les autres. Ceux qui sont dans des liens vis à vis de leurs propres pensées y consacrent beaucoup de temps. On parle aussi de «construire des châteaux dans l’air, dans le vide» (en français: construire des châteaux en Espagne, faire des plans sur la comète). Vous bâtissez des châteaux et ensuite vous les détruisez. Vous érigez un grand mur. C’est pourquoi on parle de «château en l’air». Sur le chemin de la dévotion, les dévots vénèrent des statues, les décorent et ensuite les jettent à l’eau et les noient; de la même façon, les âmes qui sont prises dans des liens avec leurs pensées construisent beaucoup de choses et en gaspillent également beaucoup. Toutes ces tâches inutiles les fatiguent et leur font perdre courage. Et parfois, par arrogance, elles blâment les autres de leurs propres erreurs. Par la suite, elles comprennent et pensent que ce qu’elles ont fait n’était pas correct mais sous l’emprise de l’arrogance et afin de se préserver, elles blâment les autres. Le plus grand lien est celui de l’esprit qui verrouille l’intellect. Peu importe combien vous essayez de leur expliquer, ces âmes-là ne peuvent tout simplement pas comprendre. Le signe qui montre que l’âme est dans un lien est qu’elle n’a plus aucun pouvoir de réalisation. C’est pourquoi à moins d’en finir avec ce lien subtil, vous êtes incapables de faire l’expérience du bonheur intérieur ou de la joie au-delà des sens pour toujours.

La spécialité de l’âge de confluence est de se balancer dans la balançoire de la joie au-delà des sens et de danser constamment dans le bonheur. Alors que peut-on dire si, une fois que vous faites partie de l’âge de confluence, vous ne faites pas l’expérience de cette spécialité? En conséquence, vérifiez si vous n’êtes pas pris dans un lien de pensées qu’il s’agisse d’un lien de pensées perdues, de pensées de jalousie ou de conflit, de pensées de négligence ou de paresse. Toutes les pensées de ce genre révèlent un lien dans l’esprit. Aujourd’hui, BapDada voyait donc les liens: combien d'entre vous sont des âmes libérées?

Vous en avez terminé avec les grosses cordes: à présent, il reste ces fils subtils. Ils sont fins mais ils sont doués pour vous lier. Vous n’êtes même pas conscients que vous êtes en train de vous faire prendre au piège parce que ces liens vous procurent également une certaine ivresse éphémère. Les gens ivres n’ont jamais le sentiment qu’ils sont au plus bas. Même dans le caniveau, ils se croiront dans un palais. Ils auront les mains vides mais penseront être des rois. De même, ceux qui ont cette ivresse n’imaginent pas un seul instant qu’ils ont tort. Soit ils tenteront de prouver qu’ils ont raison, soit ils feront preuve de négligence: «Cela arrive tout le temps; c’est toujours comme ça». C’est pourquoi Baba vous a parlé aujourd’hui des liens de l’esprit. Baba vous parlera des paroles et des actes une autre fois. Comprenez-vous?

Continuez à vous libérer grâce au pouvoir spirituel. Faire l’expérience de la libération dans la vie à l’âge de confluence veut dire obtenir la récompense future de la libération dans la vie. Vous devez vous libérer dans la vie pendant le Jubilé d’Or, n’est-ce pas? Ou bien souhaitez-vous seulement célébrer le Jubilé d’Or? Célébrer veut dire devenir. Les gens du monde se contentent de célébrer alors que vous, vous devenez. A présent, devenez prêts rapidement car seulement alors tous les autres pourront-ils être libérés par votre propre libération. Même les scientifiques sont liés par les équipements qu’ils ont eux-mêmes créés. Même les dirigeants politiques veulent accéder à une forme de salut, mais ils sont pris dans tant de liens. Ils sont incapables de faire ce à quoi ils pensent et donc, c’est bien un lien, non? Vous qui libérez tout le monde des différents liens, vous vous libérez vous-mêmes et vous libérez tout le monde. Tous implorent et appellent pour être libérés. Certains veulent être libérés de la misère, certains de leur famille. Quoi qu’il en soit, tous disent la même chose; ils recherchent la libération. Ainsi, dorénavant, devenez des donneurs de libération, montrez-leur le chemin de la libération et donnez-leur l’héritage de la libération. Leur appel vous parvient, n’est-ce pas, ou bien vous dites-vous: «C’est le travail du Père! Qu’est-ce que ça peut me faire?»? Baba dit: «C’est vous qui devez recevoir la récompense, le Père n’en veut pas. C’est vous qui voulez des sujets et des dévots; le Père n’en veut pas. Vos dévots deviendront automatiquement ceux du Père parce qu’à partir de l’âge de cuivre, vous êtes les premiers à devenir des dévots. Vous commencerez par adorer le Père. Ainsi, tous vont vous suivre à présent; alors que devez-vous faire? Ecoutez leur appel. Devenez ceux qui octroient la libération».Achcha.

A ceux qui obtiennent toujours la libération avec la méthode du pouvoir spirituel; à ceux qui deviennent des donneurs de libération et qui se libèrent toujours des liens subtils; à ceux qui progressent toujours davantage avec leur bonheur intérieur et leur joie au-delà des sens; à ceux qui ont toujours les bons souhaits de libérer tout le monde; à de tels enfants spirituellement puissants, BapDada donne Son Amour, Son Souvenir et dit: «Namaste».

BapDada rencontre des groupes:
En plus d’écouter, vous êtes également des âmes puissantes qui deviennent les incarnations de ce qu’elles écoutent, n’est-ce pas? Chaque jour, faites toujours en sorte d’avoir des pensées emplies d’entrain et d’enthousiasme pour vous-mêmes et pour les autres. A l’heure actuelle, ils font paraître « une pensée pour chaque jour » dans le journal ou dans différents médias. De même, faites en sorte d’avoir dans votre esprit une pensée ou une autre, clairement formulée, qui soit emplie d’entrain et d’enthousiasme. Puis incarnez-la et utilisez-la également pour servir les autres. Que se passera-t-il alors? Il y aura toujours un entrain et un enthousiasme neufs. « Aujourd’hui, je vais faire ceci, aujourd’hui, je vais faire cela». Pourquoi avez-vous de l’enthousiasme lorsqu’il y a un programme spécial? Vous faites des plans, n’est-ce pas? «Je ferai ceci et cela». Et vous avez un entrain et un enthousiasme particuliers en le faisant. Ainsi, chaque jour, à l’amrit vela, ayez une pensée spéciale d’entrain et d’enthousiasme et ensuite, vérifiez où vous en êtes et ainsi, votre vie sera toujours emplie d’entrain et d’enthousiasme et vous deviendrez également ceux qui insufflent de l’enthousiasme aux autres. Comprenez-vous? Vous avez des programmes divertissants et de la même façon, mettez en place ce programme de divertissement pour votre esprit. Achcha.
Vous êtes des âmes qui avancent toujours avec un souvenir puissant, n’est-ce pas? Sans souvenir puissant, il ne peut y avoir aucune expérience. Ainsi, soyez toujours puissants et continuez à progresser. Restez toujours engagés dans le service de Dieu selon votre pouvoir et recevez le fruit du service. Continuez à utiliser dans le service tout le pouvoir que vous avez, que ce soit avec votre corps, votre esprit ou vos biens. Vous recevrez bel et bien un retour multiplié par de nombreux millions. Vous êtes en train d’accumuler pour vous-mêmes et vous devez accumuler pour de nombreuses vies. Accumuler ainsi pendant cette seule vie vous libérera des efforts pendant 21 vies. Vous connaissez ce secret, n’est-ce pas? Donc continuez toujours à rendre votre futur élevé. Continuez à avancer dans le service avec bonheur. Avancez toujours avec un niveau constant et stable grâce au souvenir.
Vous êtes les serviteurs qui donnent du bonheur à beaucoup d’âmes grâce au bonheur de votre souvenir, n’est-ce pas? Un vrai serviteur est celui qui reste perdu dans l’amour et qui permet également aux autres de se perdre dedans. Chaque lieu a son propre service. Malgré tout, si vous continuez à avancer avec ce but, vous aurez beaucoup de bonheur à avancer ainsi. En fait, ces études (de ce monde) sont toutes périssables. Le seul moyen de faire des acquisitions impérissables est cette connaissance. Vous faites bien cette expérience, n’est-ce pas? Voyez, vous, les serviteurs, avez reçu une telle chance en or dans le drama. Vous pouvez avancer avec cette chance en or autant que vous le voulez; c’est entre vos mains. Tous ne reçoivent pas une telle chance en or. Seule une poignée sur des millions et des millions la reçoit, et vous l’avez reçue! Avez-vous autant de bonheur? Vous possédez ce que personne au monde ne possède. Restez constamment dans un tel bonheur et donnez ce bonheur aux autres également. Vous ferez progresser les autres dans la mesure où vous progressez vous-mêmes. Vous avancez constamment, vous n’êtes pas de ceux qui regardent ici et là et qui s’arrêtent. N’ayez toujours face à vous que le Père et le service. Ainsi, vous progresserez constamment. Continuez toujours à avancer en vous considérant comme les enfants bien-aimés du Père, longtemps perdus et maintenant retrouvés.

Baba rencontre les kumaris qui ont une activité professionnelle:
Vous avez toutes un but élevé, n’est-ce pas? Vous ne pensez pas que vous allez continuer à avancer sur les deux tableaux, n’est-ce pas? Parce que lorsqu’il y a un lien, c’est différent mais pour des âmes qui sont libres, qui n’ont pas de liens, avancer sur les deux tableaux revient à se balancer la tête en bas. Certaines se trouvent dans telle ou telle circonstance et donc BapDada leur donne la permission de travailler. Cependant, si c’est un lien de l’esprit, alors cela revient à marcher sur la tête. Qu’arrivera-t-il si vous avez un pied ici et un pied là-bas? Si vous n’avez pas les deux pieds dans le même bateau, comment vous sentirez-vous? Vous serez déprimés, n’est-ce pas? Par conséquent, vous devriez avoir les deux pieds dans le même bateau. Ayez toujours du courage. Si vous avez du courage, vous serez facilement en mesure de traverser. Souvenez-vous toujours que Baba est avec vous. Vous n’êtes pas seules. Ainsi, vous pouvez faire tout travail que vous souhaitez faire.
Les kumaris ont un rôle spécial à l’âge de confluence. Etes-vous devenues celles qui ont un rôle aussi particulier ou êtes-vous encore maintenant ordinaires? Quelle est votre spécialité? C’est d’être des serviteurs. Celles qui servent sont spéciales. Si vous ne servez pas, alors vous êtes ordinaires. Quel est votre but? C’est seulement à l’âge de confluence que vous recevez cette chance. Si vous ne la saisissez pas maintenant, vous ne la recevrez plus de tout le cycle. Cette bénédiction n’existe qu’à l’âge de confluence. Tout en suivant des études de ce monde, vous devriez avoir de l’amour pour cette étude-ci. Alors, cette étude-là ne sera pas un obstacle. Vous continuez donc toutes à avancer en créant votre fortune. Plus vous aurez l’ivresse de votre fortune plus vous triompherez facilement de Maya. C’est l’ivresse spirituelle. Continuez toujours à chanter des chansons de votre fortune et vous accéderez à votre royaume en chantant.

Bénédiction:
Puissiez-vous être des donneurs et des donneurs de fortune qui en finissent avec toutes leurs faiblesses en en faisant don.

Sur le chemin de la dévotion, ils ont un système: si vous manquez de quelque chose, on vous demande de le donner! En faisant cela, cette forme de don devient une façon de recevoir. Ainsi, pour en finir avec toute faiblesse, devenez des donneurs et des donneurs de fortune. Si vous devenez des instruments pour donner aux autres les trésors du Père comme soutien, les faiblesses s’en iront automatiquement. Faites ressortir vos sanskars puissants de donneur et de donneur de fortune et c’en sera automatiquement fini des sanskars faibles.

Devise:
Continuez à chanter la louange de votre fortune élevée et non celle de vos faiblesses.