01.11.20    Avyakt Bapdada     French Murli     11.04.86     Om Shanti     Madhuban


Comment créer le portrait d’une fortune élevée.


Aujourd’hui, BapDada, le Créateur de Fortune, voit le portrait de la fortune élevée de tous les enfants. Tous sont devenus fortunés mais le portrait de la fortune de chacun brille d’un éclat unique. Parmi les portraits peints par des artistes, certains valent des milliers de roupies alors que d’autres sont ordinaires. Ici, réaliser le portrait de la fortune que vous avez reçue de BapDada veut dire appliquer cette fortune à votre vie de tous les jours. C’est en cela qu’il existe des différences entre vous. Le Créateur de Fortune a distribué à tous la même fortune, au même moment, mais comme les âmes qui peignent le portrait de leur fortune sont différentes, leurs portraits aussi apparaissent différents. La spécialité d’un portrait se voit dans les yeux et le sourire. La valeur du portrait repose sur ces deux spécialités. De même, ici aussi, le portrait de la fortune possède ces deux spécialités. Les yeux correspondent à une vision de miséricorde, pour le bénéfice du monde, y compris pour ceux qui ont fait du mal. Si vos yeux ont ces spécialités, le portrait de votre fortune est élevé. Les aspects principaux sont le drishti, le sourire et l’éclat du visage. C’est l’éclat lié au fait de rester toujours content, l’éclat du contentement et du bonheur. C’est avec ces qualités que votre visage peut afficher constamment un éclat spirituel. Ainsi on peut faire l’expérience du sourire spirituel. Ces deux spécialités augmentent la valeur du portrait et c’est ce que BapDada regardait aujourd’hui. Vous avez tous créé le portrait de votre fortune. Le Père a donné à chacun de vous la plume avec laquelle dessiner son propre portrait. Cette plume est une conscience élevée et la connaissance des actions élevées. Une conscience élevée veut dire des actions et des pensées élevées. Chacune d’entre vous, les âmes, a créé le portrait de sa fortune avec la plume de cette connaissance; vous l’avez déjà créé. Le portrait est déjà peint. Vous avez dessiné les yeux et les traits. Il ne reste plus maintenant qu’à y ajouter les touches finales de l’accomplissement et du niveau égal au Père. Les doubles-étrangers aiment beaucoup la peinture. Aujourd’hui, BapDada voyait donc le portrait de chacun. Chacun de vous peut voir son propre portrait et voir combien il est précieux, n’est-ce pas? Regardez toujours votre portrait spirituel et continuez à le parfaire. Sur toutes les âmes du monde, vous êtes les quelques-unes sur des millions et des millions et une poignée sur ces quelques âmes fortunées. Cependant, on peut être des âmes élevées ou les plus élevées de tous. Etes-vous donc devenues élevées ou les plus élevées de toutes? Vérifiez. Achcha.

Aujourd’hui, les doubles-étrangers, vous allez faire la course, n’est-ce pas? Allez-vous revendiquer un rang en tête ou vous contenterez-vous de regarder ceux qui sont assis devant? Il est également nécessaire d’être heureux en voyant les autres mais sans les regarder en restant soi-même derrière. Avancez avec eux et continuez à être heureux en voyant les autres. Avancez vous-mêmes et faites également avancer ceux qui sont derrière. C’est ce qu’on appelle élever les autres. La spécialité de celui qui élève les autres est qu’il reste toujours libre de tout sentiment intéressé ou égoïste. En toute situation, dans chaque action et dans toute assemblée coopérative, plus vous serez désintéressés, plus vous serez en mesure d’élever les autres. Vous ferez l’expérience d’être vous-mêmes constamment emplis. Vous serez les incarnations des acquisitions. Seulement alors pourrez-vous faire l’expérience du niveau final d’être ceux qui élèvent les autres et qui leur permettent de faire cette expérience. Vous avez vu le Père Brahma: on pouvait voir dans son niveau ultime les spécialités d’aller au-delà et d’élever les autres. Il n’a jamais rien accepté pour lui-même. Aucun objet ni aucune louange. Jamais non plus il n’a accepté d’endroit où loger, pour lui. Pour tout, au niveau subtil comme sur le plan physique, il a toujours placé les enfants avant Lui. C’est ce qu’on appelle élever les autres. C’est le signe de l’accomplissement et de la perfection. Comprenez-vous?

Vous avez entendu beaucoup de murlis. A présent, devenez murlidhar et continuez constamment à danser et à faire danser les autres. Avec une flûte, certains peuvent vider un serpent de son venin. Devenez ainsi des murlidhar tels que peu importe la nature et les sanskars durs et amers de quelqu’un, vous puissiez les maîtriser c’est-à-dire libérer cette âme, la rendre joyeuse et la faire danser. Nous verrons les résultats: qui deviendra un murlidhar digne? Vous aimez le murli ainsi que Murlidhar, mais la preuve de l’amour est d’exaucer concrètement le désir pur que Murlidhar a pour vous, les enfants. Le signe de l’amour est de démontrer concrètement tout ce qui vous a été dit. Vous êtes de tels maîtres-murlidhar, n’est-ce pas? Vous devez le devenir. Si vous ne le devenez pas maintenant, quand le deviendrez-vous? Ne pensez pas que vous le ferez plus tard, le moment voulu. Vous devez le faire. Chacun de vous doit penser: «Si je ne le fais pas, qui le fera? Je dois le faire, assurément. Je dois le devenir. Je dois gagner cette fortune à chaque cycle». Il est question du cycle entier. Ainsi, soyez déterminés à venir dans la première division. Parlez-vous de quelque chose de nouveau? Vous ne faites que tracer une ligne qui a déjà été tracée tant de fois. La ligne du drama est déjà tracée. Vous ne dessinez même pas une ligne nouvelle pour laquelle vous pourriez vous demander si elle est droite ou non. Vous ne faites que recréer la récompense de chaque cycle qui est déjà créée parce que c’est le compte du fruit des actions. Qu’y a-t-il donc de neuf dans cela? C’est quelque chose de vieux; c’est déjà fait. C’est une foi inébranlable. C’est ce qu’on appelle la détermination. C’est ce qu’on entend par être une image de tapasya. Tapasya veut dire que chaque pensée est déterminée. Achcha.

BapDada est l’Hôte le plus élevé ainsi que l’Invité en or. Il vous rencontre en tant qu’Hôte et en tant qu’Invité. Il est l’Invité en or. Il brille, non? Vous avez vu beaucoup d’invités mais jamais l’Invité en or. Vous appelez un invité d’honneur pour le remercier. Le Père Brahma est donc devenu l’hôte et vous a donné des signaux et, en tant qu’invité, il félicite tout le monde. En tant qu’invitéen or, il félicite ceux qui ont servi pendant toute la saison. Qui faudrait-il remercier en premier? Les Dadis instruments. BapDada vous félicite pour le service libre des obstacles que vous avez accompli. BapDada félicite aussi tout spécialement les résidents de Madhuban pour s’être libérés des obstacles, être restés joyeux et avoir offert l’hospitalité à tous les invités. Dieu Lui-même est venu en tant qu’Invité et les enfants aussi. Celui dans la maison de qui Dieu vient est tellement fortuné. Félicitations au véhicule également parce que jouer ce rôle n’est pas rien. Etre capable de prendre en soi un tel pouvoir pendant aussi longtemps est aussi un rôle spécial. Cependant, vous recevez tous le fruit de ce pouvoir d’accommodation. Ainsi, pouvoir accepter en soi le pouvoir de BapDada grâce à la spécialité du pouvoir d’accommodation est un rôle spécial ou une vertu spéciale. Ainsi, parmi tous les serviteurs, celle-ci est restée libre des obstacles en jouant son rôle de service. Félicitations pour cela et aussi merci des millions et des millions de fois. Des remerciements doubles aux doubles-étrangers parce que vous avez tellement embelli Madhuban. Félicitations! Vous êtes la décoration de la famille brahmine. Félicitations pour être la décoration de Madhuban et de la famille. Vous êtes le cadeau spécial de la famille brahmine. C’est pourquoi les doubles-étrangers reçoivent deux fois plus de félicitations, où qu’ils se trouvent. Ils ne sont que très peu devant BapDada, mais BapDada félicite avec un grand cœur tous les enfants de partout, à Bharat et à l’étranger. Chacun de vous a joué un très bon rôle; A présent, il ne reste plus qu’une chose et c’est: devenir égal au Père et parfait. Les Dadis font également de très bons efforts. Elles jouent les rôles de Bap et de Dada dans la forme corporelle. C’est pourquoi BapDada leur donne du fond de Son cœur Son amour et Ses félicitations. Vous avez tous joué un très bon rôle. Félicitations à tous les serviteurs all-rounder (qui font tous les types de service), même si c’est un tout petit service, ce service était tout de même important. Chacun de vous a accumulé et a fait acte de charité. La spécialité de tous les enfants de ce pays comme de l’étranger, le fait d’être parvenu ici, vous vaut également des félicitations. Tous les maharathis, ensemble, ont donné une forme concrète à la pensée de servir et cela continuera ainsi. Il ne faudrait pas non plus causer de difficultés à ceux qui sont des instruments pour le service. Vous ne devez pas faire travailler dur quelqu’un à cause de votre propre négligence. S’occuper de ses propres affaires est aussi un aspect de connaissance. Vous rappelez-vous ce que Brahma disait? S’il vous arrive de perdre votre mouchoir, vous finirez par vous perdre vous-mêmes. Rester élevé et couronné de succès dans chaque pensée, c’est être empli de connaissance. Vous possédez la connaissance du corps ainsi que celle de l’âme. Les deux sortes de connaissances sont nécessaires pour chaque action. Connaître la maladie du corps est également nécessaire. Vous devez connaître la méthode pour que votre corps fonctionne bien. Ne pensez pas que l’âme est puissante et que par conséquent, peu importe l’état du corps. Si votre corps n’est pas bien, vous serez incapables d’avoir du yoga. Le corps vous attirera. C’est pourquoi être empli de connaissance veut dire posséder toute cette connaissance également.

Certaines kumaris ont célébré une «surrender ceremony»(cérémonie où elles se consacrent, s’abandonnent à Baba, s’en remettent totalement à Lui).

BapDada voit toutes les âmes spéciales spécialement décorées. La décoration des vertus divines embellit tellement chacun. La couronne de lumière brille de si belle façon. BapDada voit les visages parés d’une décoration impérissable. BapDada est content de voir cette pensée des enfants emplis d’entrain et d’enthousiasme. BapDada vous a tous choisis, pour toujours. Vous aussi avez sélectionné BapDada de façon bien ferme, n’est-ce pas? Le bracelet d’une pensée déterminée a maintenant été fixé. Vos pensées d’amour sont toutes parvenues à BapDada plus vite les unes que les autres. A présent, ce lien élevé ne se desserrera pas, même en pensées. Vous vous êtes liées aussi fermement que cela, n’est-ce pas? Pour combien de vies avez-vous fait une promesse? C’est une promesse ferme que vous serez toujours en relation avec le Père Brahma et il est garanti que vous serez avec lui constamment pendant 21 vies sous différents noms, différentes formes et dans différentes relations. Vous avez donc tant de bonheur. Pouvez-vous le calculer? Personne n’existe encore qui puisse le calculer. A présent, restez toujours décorées tels que vous l’êtes, portez toujours la couronne et restez toujours dans le plaisir spirituel, à chanter et danser dans le bonheur. Vous avez toutes eu aujourd’hui, la pensée déterminée de placer vos pas dans ceux de Baba, n’est-ce pas? Dans ce monde, la mariée place physiquement ses pas dans ceux de son époux, mais vous tous placez vos pas dans les pas des pensées du Père. Quelles qu’aient été les pensées du Père, ce sont les pensées des enfants. Avez-vous eu une telle pensée? Vous ne devriez pas faire un seul pas en dehors des siens. Que chaque pensée soit puissante; autrement dit, placez vos pas dans les pas du Père, comme le père. Achcha.

Aux frères et sœurs étrangers:

Vous êtes venus ici en volant dans un avion et de même, l’avion de l’intellect doit lui aussi continuer à voler tellement vite. Autrement, vous serez peut-être incapables de prendre cet avion-là, en fonction des circonstances. En tout cas, si vous avez toujours l’avion de l’intellect avec vous et qu’il est puissant, vous pouvez aller là où vous le souhaitez en une seconde. Vous êtes donc les maîtres de cet avion-ci, n’est-ce pas? Que cet avion de l’intellect soit toujours-prêt; autrement dit que la ligne de l’intellect soit toujours claire. Que votre intellect soit toujours relié au Père de façon puissante; alors seulement serez-vous en mesure d’aller où vous le voulez en une seconde. L’avion physique volera bien pour ceux qui vont haut avec l’avion de leur intellect. Si l’avion de l’intellect ne fonctionne pas bien, celui-là non plus ne volera pas. Achcha.

BapDada rencontre des groupes:

Faites-vous toujours l’expérience d’être des âmes raja yogi élevées? Un raj yogi est le roi de ses organes sensoriels. Soyez des rois qui maîtrisent leurs organes physiques et non ceux qui sont sous leur contrôle. Ceux qui sont sous le contrôle des organes physiques sont des praja-yogis (des sujets) et non des raja yogis. Vous savez à présent que ces organes physiques sont vos ouvriers et que vous en êtes les maîtres; le maître ne peut donc jamais être influencé par les ouvriers. Peu importe combien les autres essaient, les âmes raj yogi restent toujours élevées. Vous devez maintenant vous emplir des sanskars de souveraineté constante dans cette vie raj yogi. Quoi qu’il arrive, rappelez-vous toujours votre rôle: je suis un raj yogi. Vous détenez le pouvoir de l’Autorité toute-puissante, vous avez foi en Lui et vous recevez donc le succès comme votre droit. On reçoit facilement un droit, ce n’est pas difficile. Avec les pouvoirs, le succès de toute tâche est garanti. Gardez toujours l’ivresse spirituelle d’être des âmes assises sur le trône du cœur. Cette ivresse spirituelle vous emmènera au-delà de toute inquiétude. Sans cette ivresse spirituelle, vous n’aurez que des soucis. Maintenez donc toujours cette ivresse, soyez ceux qui ont reçu tous les bienfaits et continuez à distribuer toutes ces bénédictions. Devenez complets et rendez les autres complets également. Rendre les autres complets veut dire leur donner le certificat pour un siège au paradis. Pas un certificat en papier mais un droit.

Vous êtes devenus ceux qui accumulent un revenu de nombreux millions à chaque pas et qui sont les maîtres de trésors illimités. Faites-vous l’expérience d’un tel bonheur? Le monde d’aujourd’hui est trompeur. Vous vous êtes écartés de ce monde malhonnête. Vous n’avez aucun attachement pour ce monde de mensonges, n’est-ce pas? Entretenir des connexions pour le bien du service, c’est autre chose, mais vous n’avez aucun attachement dans votre esprit. Maintenez donc toujours l’ivresse que vous n’êtes pas simples ni ordinaires, mais que vous êtes des âmes élevées et toujours aimées par le Père. Tel Père, tels enfants! Continuez à placer vos pas dans les pas du Père, autrement dit continuez à Le suivre, et vous deviendrez égaux au Père. Devenir égal veut dire devenir complet. C’est le travail de la vie brahmine.
Vous considérez-vous toujours comme les roses spirituelles du jardin spirituel du Père? Les roses sont les fleurs les plus parfumées. On utilise l’eau de rose pour beaucoup de raisons. En termes de couleur et de beauté, ce sont les roses que l’on aime le plus. Ainsi, vous êtes tous des roses spirituelles. Votre parfum spirituel attire automatiquement les autres. Dès que les gens sentent un bon parfum, leur attention est attirée automatiquement. Votre parfum, à vous, les roses spirituelles, attire le monde parce qu’il en a besoin. Gardez donc toujours cette conscience: «Je suis une rose éternelle du jardin éternel. Jamais je ne me fanerai, je resterai toujours épanouie, en fleur». De telles roses spirituelles épanouies deviennent toujours automatiquement des instruments pour le service. Continuez à donner à tous le parfum du souvenir et celui des pouvoirs et des vertus. Le Père Lui-même est venu et vous a préparées, vous, les fleurs, et donc, vous êtes de telles âmes longtemps perdues et maintenant retrouvées, spécialement aimées. Achcha.

Bénédiction:
Puissiez-vous devenir ceux qui connaissent tous les secrets et qui restent constamment heureux en connaissant le secret d’être détaché et empli d’amour.

Les enfants qui connaissent le secret d’être détachés et emplis d’amour tout en vivant chez eux avec leur famille sont heureux, contents d’eux-mêmes et ils gardent leur famille heureuse également. En outre, parce qu’ils ont un cœur vrai, le Seigneur est aussi content d’eux. De tels enfants, qui connaissent ce secret et qui restent constamment heureux n’ont pas besoin de faire de qui que ce soit leur conseiller – pour eux-mêmes ni pour qui que ce soit d’autre – parce qu’ils peuvent prendre leurs propres décisions. Ils n’ont donc pas besoin de faire de qui que ce soir leur conseiller, leur avocat ni leur juge.

Devise:
Les bénédictions que vous recevez grâce au service que vous faites sont la base de votre bonne santé.