02.01.21       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, avoir du respect pour la shrimat du Père signifie ne jamais manquer le murli, obéir à toutes les instructions.

Question:
Les enfants, si l'on vous demande si vous êtes heureux et contents, que devriez-vous répondre avec ivresse ?

Réponse:
Dites-leur : Ce qui m'intéressait c'était de retrouver Celui qui vit au-delà, dans l'élément Brahm. Maintenant que je L'ai trouvé, que puis-je vouloir d'autre ? J'ai obtenu ce que je souhaitais. Vous, les enfants de Dieu, vous ne vous inquiétez plus de rien. Le Père a fait en sorte que vous Lui apparteniez et a placé une couronne sur votre tête. Donc qu'est-ce qui pourrait vous inquiéter ?

Om shanti.
Baba est le Père, le Professeur et le Gourou Suprême. Le Père dit que cela devrait vraiment être dans votre intellect les enfants. Souvenez-vous de cela. Personne d'autre ne peut vous enseigner ce souvenir. Seul le Père vient vous l'enseigner à chaque cycle. Lui seul est l'Océan de Connaissance et le Purificateur. Il est le Père, le Professeur et le Gourou. Maintenant que vous avez reçu le troisième œil de la connaissance, vous comprenez cela. Bien que vous le compreniez, certains oublient le Père, donc comment pourraient-ils se souvenir du Professeur ou du Gourou ? Maya est si puissante que même si vous connaissez la louange de Ses trois formes, elle vous les fait oublier. C'est une telle autorité toute puissante. Les enfants écrivent aussi : Baba nous oublions ! Maya est tellement puissante ! Selon le drama, c'est très facile. Les enfants, vous comprenez que personne d'autre ne pourra jamais être comme Lui. Il est le Père, le Professeur et le Satgourou. Il l'est vraiment, ce n'est pas une histoire. Vous devriez comprendre mais Maya vous fait oublier. Certains disent qu'ils sont vaincus. Par conséquent, comment pourraient-ils accumuler des millions à chaque pas ? On représente les déités avec le symbole du lotus. Cela ne peut être donné à tout le monde. Cette étude est enseignée par Dieu, pas par des êtres humains. Bien que les déités soient louées, Seul le Père est le Plus Elevé. Comment pourraient-elles avoir une louange supplémentaire puisque aujourd'hui elles "font un travail d'âne" et demain elles auront le royaume ? Maintenant, vous faites des efforts pour devenir comme elles (Lakshmi et Narayan). Vous savez que beaucoup ont échoué dans leurs efforts. Seuls ceux qui ont réussi au cycle précédent, étudient maintenant. En fait, cette connaissance est très facile mais Maya vous la fait oublier. Le Père dit : Ecrivez votre bilan ! Cependant, vous êtes incapables de le faire. Pendant combien de temps allez-vous vous asseoir pour l'écrire ? Lorsque vous vous asseyez pour l'écrire, vous devez vérifier si vous êtes restés dans le souvenir pendant deux heures. Puis, on peut voir si, dans la pratique, vous avez suivi la shrimat du Père. Le Père comprendra que peut-être ces enfants désespérés auront honte ! Sinon, shrimat serait mise en pratique. Mais à peine deux pour cent écrivent leur bilan. Les enfants n'ont pas ce respect pour Shrimat. Même s'ils reçoivent le murli, ils ne l'étudient pas. Ils devraient avoir des pincements au cœur car ce que dit Baba est la vérité. Si je n'étudie pas le murli, que vais-je enseigner aux autres ? (Le pèlerinage du souvenir.) Om shanti. Le Père spirituel explique aux enfants spirituels. Les enfants, vous comprenez que nous sommes vraiment des âmes et que le Père Suprême, l'Ame Suprême nous enseigne. Que fait-Il d'autre ? Souvenez-vous de Moi et vous deviendrez les maîtres du paradis ! Cela comprend le Père, l'étude et le Professeur. Même Celui qui accorde le salut est inclus dans cela. Ces quelques mots recèlent toute la connaissance. Vous venez ici la réviser. Le Père l'explique uniquement parce que vous dites vous-mêmes que vous oubliez. C'est pour cela que vous venez ici la réviser. Même si certain vivent ici, ils sont incapables de réviser. Ce n'est pas dans leur fortune ! Le Père vous inspire à faire des efforts. Seul le Père unique vous inspire à faire des efforts. Pour cela, il ne peut y avoir de favoritisme. Il n'y a pas non plus d'étude spéciale. Dans une étude de ce monde, ils emploient spécialement un professeur pour donner des cours particuliers. Celui-ci enseigne à tous la même chose pour créer leur fortune. Jusqu'à quel point ce Professeur pourrait-il enseigner à chacun en privé? Il y a tant d'enfants ! Dans les autres études, certains étudiants sont les enfants de personnalités importantes et donc on leur donne des cours particuliers. Leur professeur peut comprendre que certains étudiants sont faibles et qu'il les rendra donc dignes d'obtenir une bourse. Le Père ne fait pas cela. Celui-là enseigne la même chose à tous. Les autres enseignants vous inspirent à faire des efforts supplémentaires. Celui-là ne demande à personne de faire un effort supplémentaire. Si un professeur demande à quelqu'un de faire des efforts supplémentaires, cela signifie qu'il a une miséricorde spéciale pour cette personne, bien qu'il puisse être payé pour des heures supplémentaires afin d'enseigner à l'étudiant pour le rendre intelligent. Mais ici, il n'est pas question d'étude supplémentaire. Il n'est pas question de cela. Il vous donne simplement le grand mantra : Manmanabhav. Vous comprenez ce qui se passe grâce au souvenir. Vous comprenez que le Père est le Purificateur. Vous savez qu'en vous souvenant de Lui, vous deviendrez purs. Les enfants, maintenant vous avez la connaissance. Plus vous aurez de souvenir, plus vous serez purs. Moins vous aurez de souvenir, moins vous serez purs. Tout dépend de vos efforts, les enfants. Nous devons devenir Lakshmi et Narayan en nous souvenant du Père illimité. Tout le monde connaît leur louange. On dit (aux déités) : Vous êtes des âmes charitables et nous sommes des âmes pécheresses. Tant de temples leur ont été construits. Pourquoi les gens vont-ils là-bas ? Il n'y a pas de bénéfice à avoir un simple aperçu. En voyant les autres aller dans les temples, ils y vont également. Ils y vont juste pour avoir un aperçu. Certains disent : untel est allé en pèlerinage et je veux y aller également. Qu'est-ce que cela donnera ? Rien du tout ! Vous aussi les enfants êtes allés en pèlerinage. Ils célèbrent tous les festivals et ils considèrent également qu'un pèlerinage est un festival. Maintenant vous considérez que le pèlerinage du souvenir est un festival. Vous restez dans le pèlerinage du souvenir. Il y a juste le mot : Manmanabhav ! Votre pèlerinage est éternel. Ils disent également qu'ils sont allés en pèlerinages éternellement. Cependant, vous avez la connaissance pour leur dire que vous faites ce pèlerinage à chaque cycle. Seul le Père vient enseigner ce pèlerinage. De vie en vie, ils vont en pèlerinage dans les quatre lieux principaux de pèlerinage. Le Père illimité dit : Souvenez-vous de Moi et vous deviendrez purs ! Personne d'autre ne peut dire que vous deviendrez pur en allant en pèlerinage. Quand les gens vont en pèlerinage, ils restent purs. De nos jours, tout est tellement sale ! Ils ne restent pas purs. Personne ne connaît ce pèlerinage spirituel. Le Père vous a maintenant dit que ce souvenir est le seul vrai pèlerinage. Ces gens vont en pèlerinage et ensuite à leur retour, ils redeviennent comme ils étaient. Ils continuent à aller ici ou là. Ils font le tour du monde comme l'a fait Vasco De Gama. Il y a la chanson : Nous sommes allés partout et cependant, nous sommes toujours restés très loin de Toi. Personne sur le chemin de la dévotion ne peut vous permettre de L'atteindre. Personne n'a trouvé Dieu. Ils sont restés éloignés de Dieu. Ils font leur pèlerinage et ensuite, quand ils rentrent chez eux, ils se font piéger par les cinq vices. Tous ces pèlerinages sont faux. Les enfants, maintenant vous comprenez que lorsque le Père vient, c'est l'âge de confluence le plus élevé. Un jour, tous sauront que le Père est là. Il est dit: "En fin de compte, vous atteindrez Dieu". Mais comment ? Personne ne le sait. Très doux enfants, vous comprenez qu'une fois de plus, vous faites de Bharat un paradis, en suivant shrimat. Vous ne mentionnez que le nom de Bharat. A ce moment-là, il n'y a pas d'autres religions. Le monde entier devient pur. Maintenant, il y a d'innombrables religions. Le Père vient vous dire la connaissance de tout l'arbre. Il vous rappelle cela. Vous étiez des déités. Ensuite, vous êtes devenus guerriers, puis marchands et pour finir shudra. Maintenant, vous êtes devenus Brahmanes. Le Père vous donne une explication tellement facile de "Hum so" (Je suis ce que j'étais). Om signifie "moi l'âme" et c'est moi, l'âme, qui fais le tour du cycle. Ces gens disent que moi l'âme, je suis l'Ame Suprême et que l'Ame Suprême est l'âme. Aucun d'eux n'a la signification précise de "Hum so". Le Père dit : souvenez-vous constamment de ce mantra ! Si vous n'avez pas le cycle dans votre intellect, comment pourrez-vous devenir les souverains du globe ? Nous les âmes sommes maintenant devenues Brahmanes puis nous deviendrons des déités. Vous pouvez aller demander cela à n'importe qui, personne ne pourra vous donner la réponse. Ils ne comprennent même pas ce que veut dire 84 naissances. On s'est souvenu de l'élévation et de la chute de Bharat. C'est bien ! Les enfants, maintenant vous comprenez tout sur les niveaux satopradhan, sato, rajo et tamo, sur la dynastie du soleil, la dynastie de la lune et la dynastie des marchands. Seul le Père qui est la Graine, est appelé Océan de Connaissance. Il n'entre pas dans ce cycle. Nous ne devenons pas des âmes suprêmes ; non ! Le Père nous rend égales à Lui c'est-à-dire emplies de connaissance. Il ne nous fait pas devenir Dieu comme Lui. Vous devez comprendre très clairement ces choses si vous voulez pouvoir faire tourner le cycle dans votre intellect. C'est ce que l'on appelle le disque de la réalisation de soi. En utilisant votre intellect, vous pouvez comprendre comment vous venez dans le cycle des 84 vies. Tout est compris en cela : le temps, les clans et les dynasties. Les enfants, vous devriez avoir toute cette connaissance dans votre intellect. C'est uniquement avec cette connaissance que vous recevrez un statut élevé. Si vous avez cette connaissance, vous pouvez la donner aux autres également. On ne vous fait pas passer d'épreuve écrite ici. Dans les autres écoles, leurs épreuves viennent de l'étranger. Les résultats de ceux qui étudient à l'étranger leur sont donnés à l'étranger. Là-bas aussi, pour contrôler les examens, ils doivent avoir un ministre de l'éducation important. Qui contrôle vos examens ? C'est à vous de le faire. Vous pouvez devenir ce que vous voulez. En faisant des efforts, vous pouvez revendiquer le statut que vous souhaitez, auprès du Père. Les enfants, dans les expositions vous leur demandez : Qu'allez-vous devenir ? Une déité, un avocat ou quelque chose d'autre ? Plus vous vous souviendrez du Père et ferez du service, plus vous en recevrez le fruit. Ceux qui se souviennent très bien du Père peuvent comprendre qu'ils doivent faire du service. Les sujets doivent être créés. C'est un royaume qui est créé, donc il faut de tout. Là-bas, il n'y a pas de conseillers. Ce sont ceux qui ont moins de sagesse qui ont besoin de conseillers. Là-bas, vous n'avez pas besoin du moindre conseil. Certains viennent demander conseil à Baba. Ils demandent conseil pour des choses matérielles. "Que devrions-nous faire de notre argent ?" Comment devrions-nous mener nos affaires ?" Baba dit: Ne venez pas avec ces choses terrestres devant le Père. Parfois, Il donne un peu de soutien à certains enfants afin qu'ils ne se découragent pas. Ce n'est pas Mon affaire. Ma tâche est de vous montrer la voie, de vous montrer comment vous pouvez devenir les maîtres du monde. C'est l'affaire de Dieu. Vous recevez shrimat alors que tous les autres reçoivent les instructions démoniaques. A l'âge d'or, les directives sont élevées. A l'âge de fer, elles sont démoniaques. C'est la terre du bonheur. Là-bas, vous n'avez pas à demander : es-tu heureux et content ? Est-ce que ta santé est bonne ? Là-bas, il n'y a pas ces questions que l'on pose ici : Tu n'as pas de problème, n'est-ce pas ? Es-tu heureux et content ? Cela regroupe beaucoup de choses. Là-bas, vous n'aurez pas à demander cela, car il n'y a pas de peine. Ceci est un monde de peine. En fait, personne ne devrait vous poser ces questions. Bien que Maya vous fasse tomber, vous avez malgré tout, trouvé le Père. Vous devriez répondre : pourquoi me demandez-vous si je vais bien ? Nous sommes les enfants de Dieu. Donc, pourquoi nous demandez-vous si nous allons bien. Je cherchais à trouver Celui qui réside au-delà, dans l'élément Brahm. Maintenant que je L'ai trouvé, qu'est-ce qui pourrait m'intéresser ? Souvenez-vous toujours de qui vous êtes les enfants ! Vous savez que la guerre commencera lorsque vous serez purs. Donc, quand ils vous demandent si vous êtes heureux et contents, dites-leur : nous sommes toujours heureux et contents. Même si vous êtes malade, vous pouvez encore vous souvenir du Père. Ici, vous êtes encore plus heureux et contents que vous ne l'êtes à l'âge d'or. Puisque vous avez trouvé le Père qui vous rend si dignes d'estime et vous donne la souveraineté du Paradis, pourquoi devriez-vous vous faire du souci ? Quels soucis les enfants de Dieu pourraient-ils avoir ? Même là-bas, les déités n'ont aucune inquiétude. Donc, comme Dieu est plus élevé que les déités, comment les enfants de Dieu peuvent-ils se faire du souci ? Baba nous enseigne ! Il est notre Père, notre Professeur et notre Satgourou. Baba pose une couronne sur notre tête. Nous devenons couronnés. Vous savez comment vous recevez la couronne du monde. Le Père ne la pose pas sur vous. Vous savez qu'à l'âge d'or, le père place la couronne sur la tête de son fils que l'on appelle en anglais le Prince Couronné. Ici, tant que le père n'a pas placé la couronne sur la tête de son fils, le fils a hâte que son père meure pour lui prendre la couronne. Il veut changer de prince en empereur. Ce genre de choses n'arrivera pas là-bas. En accord avec la coutume, le père place la couronne sur la tête de son fils et se retire à son heure. Là-bas, on ne parle pas de retraite. Il construit des palais pour ses enfants et comble tous leurs désirs. Vous pouvez comprendre qu'à l'âge d'or, il n'y avait que du bonheur. Vous recevrez concrètement le bonheur complet lorsque vous irez là-bas. Vous êtes les seuls à comprendre ce qui existera au Paradis. Où allez-vous lorsque vous quittez votre corps ? Le Père vous enseigne concrètement maintenant. Vous savez que vous irez vraiment au paradis ! Ils disent qu'ils vont au paradis mais ils ne savent pas ce qu'est le paradis. Vie après vie, vous avez écouté les choses de l'ignorance. Maintenant, le Père vous dit la vérité. Achcha.

Aux très doux enfants bien-aimés, perdus depuis longtemps et maintenant retrouvés, amour, souvenir et Bonjour de la Mère et du Père, BapDada, le Père Spirituel dit Namaste aux enfants spirituels.

Essence pour la dharna:
1. Afin d'être constamment heureux et contents, restez dans le souvenir du Père. Grâce à l'étude, mettez sur votre tête la couronne du royaume.

2. Servez Bharat pour en faire un paradis en suivant shrimat. Respectez constamment shrimat.

Bénédiction:
Puissiez-vous être des âmes qui font du service subtil et qui voient la preuve pratique du pouvoir de l'esprit en ayant une connexion et une relation avec BapDada.

Tout comme vous pouvez voir la preuve pratique du pouvoir de l'esprit et du pouvoir des actions, de la même façon, afin de voir la preuve pratique du pouvoir le plus puissant, celui du silence, qu'il y ait constamment une connexion et une relation claire avec BapDada. C'est ce que l'on appelle le pouvoir du yoga. Des âmes avec un tel pouvoir du yoga peuvent donner aux âmes qui se trouvent très loin, l'expérience physique de se trouver personnellement devant elles. Elles peuvent invoquer les âmes et les transformer. C'est un service subtil et pour cela augmentez le pouvoir de concentration.

Devise:
Seuls ceux qui utilisent tous leurs trésors d'une façon utile ont l'âme de grands donneurs.