02.02.19       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, soyez sans corps et souvenez-vous du Père. Restez stables dans votre religion originelle et vous recevrez de la force. Vous resterez heureux et en bonne santé, et votre batterie se chargera en permanence.

Question:
Les enfants, tout en sachant ce qui va arriver dans le drama, comment restez-vous constamment inébranlables?

Réponse:
Vous savez que les bombes etc. qu'ils ont fabriquées vont vraiment être utilisées. C'est seulement lorsque la destruction aura lieu que le nouveau monde arrivera. C'est éternellement inscrit dans le drama. Tout le monde doit mourir. Vous êtes heureux de savoir que vous quitterez vos vieux corps pour renaître dans un royaume. Vous regardez le drama tels des observateurs détachés. Il ne s'agit pas de fluctuer. A quoi bon pleurer ?

Om shanti.
Le Père siège ici et vous demande : pourquoi la religion originelle et éternelle des déités a-t-elle été appelée la religion Hindoue ? Vous devriez connaître la réponse. D'abord, il y avait la religion originelle et éternelle des déités. Ensuite, lorsqu'ils sont devenus vicieux, il n'a plus été possible de les appeler des déités. Au lieu de s'appeler "les déités de la religion originelle et éternelle", ils ont commencé à s'appeler "les Hindous originels et éternels". Ils ont conservé les mots "originels et éternels". Ils ont simplement changé le nom de déités et se sont appelés des Hindous. Au moment où ceux de l'Islam sont venus de l'étranger, ils ont utilisé le nom "religion Hindoue". Au tout début, il n'y avait même pas le mot "Hindoustan". Vous devriez comprendre que c'est la religion originelle et éternelle Hindoue des déités. Ce sont en général des âmes vertueuses. Tous ne font pas partie de la religion éternelle. On ne dit pas que ceux qui viennent plus tard appartiennent à la religion originelle et éternelle. Parmi les Hindous également, certains viennent plus tard. Vous devriez dire aux Hindous de la religion originelle et éternelle que leur religion était la religion originelle et éternelle des déités. Dites-leur : "Vous étiez les êtres satopradhan originels et éternels, et ensuite vous êtes devenus tamopradhan. Vous devez maintenant redevenir satopradhan grâce au pèlerinage du souvenir." Ils aimeront ce médicament. Baba est le Médecin et vous devriez donner ce médicament à ceux qui l'apprécient. Les enfants, dites-le à ceux qui appartenaient à la religion originelle et éternelle des déités, tout comme cela vous a été dit à vous. Baba a expliqué de quelle façon vous avez changé de satopradhan en tamopradhan. Vous devez maintenant changer de tamopradhan en satopradhan. Les enfants, vous devenez satopradhan grâce au pèlerinage du souvenir. Les Hindous qui faisaient partie de la religion originelle et éternelle deviendront les vraies déités. Puis ils se mettront à adorer ces mêmes déités. Les dévots de Shiva, de Lakshmi et Narayan, de Radhe et Krishna ainsi que de Rama et Sita sont les dévots des déités, et appartenaient au clan des déités. Vous comprenez maintenant que ceux qui faisaient partie de la dynastie du soleil ont ensuite appartenu à la dynastie de la lune. Allez rencontrer tous ces dévots. Demandez aux gens qui viennent ici de remplir le formulaire. Dans les centres principaux, il devrait y avoir des formulaires que les gens puissent compléter. Donnez les cours à tous ceux qui viennent. Parce qu'ils ne connaissent pas le Père, la toute première chose est de leur expliquer : "Vous ne connaissez pas votre Père Aîné. A l'origine, vous apparteniez au Père Parlokik. Vous êtes venus ici et vous appartenez maintenant à votre père physique. Vous avez oublié votre Père Parlokik. Le Père illimité est le Créateur du paradis." Aucune de ces innombrables religions n'existe là-bas. Tout devrait dépendre de la façon dont ils remplissent le formulaire. Bien que certains enfants expliquent très bien, ils n'ont aucun yoga. Ils ne deviennent pas sans corps et ne se souviennent pas du Père. Ils sont incapables de rester dans le souvenir. Bien qu'ils sachent qu'ils expliquent très bien et qu'ils ouvrent même des musées etc., ils ont très peu de souvenir. Se considérer comme une âme et se souvenir du Père demande des efforts! Le Père vous avertit. Ne pensez pas que vous arrivez très bien à convaincre les autres. Quel en est le bénéfice ? A quoi bon faire d'eux ceux qui font tourner le disque de la réalisation de soi ? Ici, vous devez devenir sans corps. Tout en accomplissant des actions, considérez que vous êtes des âmes. C'est l'âme qui fait tout à travers son corps. Ceux qui ne savent pas comment se souvenir de cela ou qui ne savent pas comment réfléchir à toutes ces choses sont appelés des bouddhous. Vous êtes incapables de vous souvenir du Père. Vous n'avez pas la force de faire du service. Comment l'âme peut-elle recevoir de la force sans avoir de souvenir ? Comment sa batterie peut-elle se recharger ? Au lieu d'aller de l'avant, l'âme est bloquée. Elle ne reçoit aucun pouvoir. On dit : "La religion est le pouvoir." C'est seulement lorsque l'âme reste stable dans sa religion originelle qu'elle peut recevoir de la force. Nombreux sont ceux qui ne savent pas comment se souvenir du Père. Vous pouvez le voir sur leur visage. Ils se souviennent des autres, mais sont incapables de se souvenir du Père. C'est seulement grâce au yoga que vous recevrez du pouvoir. C'est seulement grâce au souvenir que vous ressentirez beaucoup de bonheur et que vous serez en bonne santé. Dans votre prochaine vie, vous recevrez un corps tout neuf et rayonnant. Les âmes, quand vous devenez pures, vous recevez un corps pur. On dit : cet or est à 24 carats donc le bijou créé avec cet or fait également 24 carats. En ce moment, tous n'ont que 9 carats d'or. Ceux qui sont satopradhan ont 24 carats d'or et ceux qui sont sato n'ont que 22 carats. Comprenez bien toutes ces choses. Le Père vous explique : commencez par leur demander de remplir le formulaire afin de savoir dans quelle mesure ils ont assimilé cette connaissance. Mais même en sachant cela, on peut se demander : restent-ils sur le pèlerinage du souvenir ? C'est seulement grâce au pèlerinage du souvenir que vous changez de tamopradhan en satopradhan. Ils font des pèlerinages physiques dévotionnels, alors qu'ici, c'est un pèlerinage spirituel. Ici, c'est l'âme qui part en pèlerinage, alors que dans les autres pèlerinages, à la fois le corps et l'esprit partent en pèlerinage. En se souvenant du Père Purificateur, l'âme reçoit un courant. Si un étudiant doit recevoir ce courant, Baba peut entrer en quelqu'un. A la fois la Mère et le Père donnent de l'aide, parfois dans la connaissance, et parfois dans le yoga. Le Père est toujours sans corps. Il n'est pas conscient du corps. Il peut vous donner de l'aide dans les deux (la connaissance et le yoga). Mais si vous n'avez pas de yoga, comment pourrez-vous recevoir cette force ? On peut facilement savoir si quelqu'un est yogi ou gyani. Jour après jour Baba explique de nouvelles choses à propos du yoga. Auparavant, Il n'expliquait pas tout cela. Considérez que vous êtes des âmes et souvenez-vous du Père. Baba vous élève à un point tel que vous n'avez même plus de relation de frère et sœur. Il ne reste plus que la vision fraternelle. Nous, les âmes, sommes toutes frères. C'est une vision très élevée. Vous continuerez à faire cet effort jusqu'à la fin. Quand vous serez satopradhan, vous quitterez vos corps. Alors, autant que possible, intensifiez vos efforts. C'est plus facile pour les personnes âgées : "Nous devons maintenant rentrer à la maison." Les jeunes n'ont pas de telles pensées. Les personnes âgées sont à la retraite. Vous devez maintenant rentrer à la maison. Comprenez bien tous ces points de connaissance. L'arbre ne cesse de grandir. Alors qu'il grandit, l'arbre entier se transforme. Les épines disparaissent et un petit arbre couvert de fleurs apparaît. Il sera neuf, puis il vieillira à nouveau. Au début l'arbre est petit, puis il ne cesse de pousser. Il pousse, et à la fin il porte des épines. Au commencement, il n'y a que des fleurs. Le véritable nom est paradis. A la fin, il ne reste plus aucun parfum ni aucune force. Les épines n'ont aucun parfum. Les fleurs ordinaires ne sont pas non plus très parfumées. Le Père est le Maître du Jardin ainsi que le Batelier. Il fait traverser tout le monde. Les enfants sages et sensés sont capables de comprendre comment Il fait traverser leur bateau, et où Il les emmène. Ceux qui ne comprennent pas ne font aucun effort. C'est numberwise. Certains avions voyagent plus vite que le son. Mais personne ne sait comment vole l'âme. Elle vole plus vite qu'une fusée. Rien n'est plus rapide que l'âme. Le carburantqu'ils mettent dans les fusées leur permet de voler à très grande vitesse. Ils ont préparé tellement d'armes pour la destruction. Ils transportent même des bombes sur des bateaux et des avions. Tout est prêt. Ils écrivent dans les journaux : "Nous ne pouvons pas dire que nous n'utiliserons pas ces bombes." Ils ne cessent de répéter qu'ils finiront peut-être par les utiliser. Tous ces préparatifs sont en cours. La destruction doit de toute façon avoir lieu. Il est impossible que les bombes ne soient pas utilisées et que la destruction n'ait pas lieu. Vous avez absolument besoin d'un nouveau monde. C'est inscrit dans le drama. C'est pourquoi vous devriez avoir beaucoup de bonheur. On dit : "La mort pour la proie et le bonheur pour le chasseur." Conformément au drama, tout le monde doit mourir. Les enfants, parce que vous connaissez le drama, vous ne fluctuez pas, mais vous voyez tout tels des observateurs détachés. Ce n'est pas la peine de pleurer. Chacun doit quitter son corps à son heure. Les âmes, vous savez que vous vous réincarnerez dans votre royaume. "Je vais devenir un prince." L'âme le sait et elle quitte son corps pour en prendre un autre. Même un serpent a une âme. Il se dit : "Je change de peau pour en prendre une autre." A un moment donné, même le serpent quitte son corps pour redevenir un bébé serpent. Les enfants renaissent vraiment. Tous doivent se réincarner. Réfléchissez à toutes ces choses. Le plus important est de se souvenir du Père avec beaucoup d'amour. Tout comme des enfants s'accrochent à leur mère et à leur père, vous les âmes, devriez vous accrocher au Père avec le yoga de votre intellect. Vérifiez que vous avez bien assimilé cette connaissance. On donne l'exemple de Narad. Les dévots ne peuvent pas devenir des déités sans prendre la connaissance. Il n'est pas simplement question d'épouser Lakshmi, il s'agit de compréhension. Les enfants, vous savez que quand vous étiez satopradhan, vous régniez sur le monde. Vous devez maintenant vous souvenir du Père afin de redevenir satopradhan. A chaque cycle vous avez fait des efforts pour avoir un vrai yoga et obtenir un vrai pouvoir. Chacun de vous peut comprendre dans quelle mesure il est capable d'expliquer aux autres et à quel point il peut sortir de sa conscience du corps. Moi, l'âme, je quitte un corps et j'en prends un autre. Moi, l'âme, je travaille par l'intermédiaire de ce corps. Voici mes organes physiques. Nous sommes tous des acteurs et nous jouons nos rôles. C'est l'immense pièce de théâtre de ce drama illimité. Tous les acteurs de ce drama sont numberwise. Nous pouvons comprendre qui en sont les acteurs principaux, et qui sont les premiers, seconds et troisièmes rôles. Les enfants, grâce au Père, vous connaissez maintenant le début, le milieu et la fin du drama. Le Créateur vous donne la connaissance de la création. Il vient expliquer les secrets Le concernant, et concernant Sa création. Ceci est le véhicule dans lequel Il entre. Vous dites par conséquent qu'il y a deux âmes en celui-ci. Il est très courant d'invoquer une âme défunte et de lui offrir de la nourriture quand elle vient. Avant, beaucoup d'âmes venaient de cette façon et on leur posait des questions. Elles sont maintenant devenues tamopradhan. Certaines sont même capables de dire qui elles étaient dans leur vie précédente. Mais personne n'est en mesure de connaître le futur. Elles peuvent seulement vous parler du passé. Et encore, elles ne sont pas toutes fiables. Baba dit : doux enfants, vous devez maintenant rester en silence. Lorsque vous serez forts dans la connaissance et le yoga, vous serez alors puissants et solides. En ce moment, parmi vous les enfants, beaucoup sont innocents. Les déités qui résidaient à Bharat étaient très puissantes. Elles débordaient de richesses. A présent elles sont vides. Elles étaient solvables et elles sont devenues insolvables. Vous savez ce qu'était Bharat et ce qu'elle est devenue. Des gens mourront de faim parce qu'ils n'auront ni blé, ni eau, ni quoi que ce soit. Certains endroits seront inondés, et ailleurs il n'y aura plus une seule goutte d'eau. En ce moment, il y a des nuages de peine. A l'âge d'or, il y aura des nuages de bonheur. Les enfants, vous êtes les seuls à comprendre cette pièce de théâtre. Personne d'autre ne la connaît. C'est très bien d'expliquer en utilisant le badge : l'un est le père physique et limité, alors que Celui-ci est le Père illimité et parlokik. Il ne vous donne votre héritage illimité pour créer le nouveau monde qu'une seule fois, en cet âge de confluence. Le monde de l'âge de fer va devenir l'âge d'or. Vous êtes maintenant à la confluence. Si votre cœur est propre, vos désirs seront comblés. Demandez-vous chaque jour : "Ai-je fait quelque chose de mal ? Ai-je eu des pensées vicieuses à propos de quelqu'un ? Suis-je resté dans l'ivresse de savoir qui je suis, ou ai-je gaspillé mon temps à commérer ?" L'ordre du Père est : souvenez-vous de Moi seul. Si vous n'avez pas de souvenir, vous désobéissez au Père. Achcha.

Aux très doux enfants bien-aimés, longtemps perdus et maintenant retrouvés, amour, souvenir et bonjour de la Mère, du Père, BapDada. Le Père Spirituel dit namaste aux enfants spirituels.


Essence pour dharna :
1. Restez dans l'ivresse de la connaissance et du yoga, et gardez un cœur propre. Ne gaspillez pas votre temps dans des pensées ruineuses et des commérages.

2. Nous, les âmes, sommes frères. Nous devons rentrer à la maison. Exercez-vous à cela avec détermination. Devenez sans corps. Stabilisez-vous dans votre religion originelle et souvenez-vous du Père.

Bénédiction:
Puissiez-vous être des âmes emplies de connaissance qui élèvent ceux qui vous diffament et être des âmes qui mettent fin à toute pensée qui pourrait causer de la peine.

Même si quelqu'un vous diffame, vous donne de la peine ou vous insulte chaque jour, qu'il n'y ait aucun sentiment d'animosité pour cette âme dans votre esprit. Elever ceux qui vous diffament est la tâche des âmes emplies de connaissance. Vous les enfants avez insulté le Père pendant 63 vies et le Père vous a toujours regardés avec bienveillance. Donc, suivez le Père. Le sens d'une âme emplie de connaissance est d'avoir des sentiments de bienveillance pour chacun. Qu'il n'y ait pas la moindre pensée de donner de la peine.

Devise:
Stabilisez-vous dans le niveau "Manmanabhav" et vous connaîtrez les intentions dans l'esprit des autres.