02.08.20    Avyakt Bapdada     French Murli     01.03.86     Om Shanti     Madhuban


L’intellect, l’attitude, le regard et la bouche (les paroles) d’un cygne saint.


Aujourd’hui, BapDada voit l’assemblée de tous les cygnes saints. Ce n’est pas une assemblée ordinaire mais une assemblée de cygnes saints spirituels. BapDada regarde chacun pour voir dans quelle mesure il est devenu un cygne saint. Connaissez-vous bien les spécialités d’un cygne? Avant tout, un intellect de cygne nourrit toujours des pensées pures et élevées envers toute âme. Un cygne saint est toujours en mesure de distinguer très clairement un caillou d’une pierre précieuse et il s’imprègne de cette dernière. Il s’agit donc en premier lieu de discerner l’intention de chaque âme puis de s’adapter en fonction de cela. Un cygne saint n’adopte jamais une attitude impure ou ordinaire envers quiconque. Soyez toujours animés d’intentions pures et de sentiments purs. En connaissant les intentions des autres, vous ne serez jamais influencés par la nature ordinaire ou ruineuse de qui que ce soit. Si les intentions et les sentiments purs, auxquels vous vous référez comme étant la nature, sont ordinaires ou ruineux, il faut les transformer. BapDada voit dans quelle mesure vous êtes devenus ceux qui ont un intellect de cygne et ainsi, dans quelle mesure vous avez une attitude de cygne c’est-à-dire toujours élevée et bienveillante à l’égard de chaque âme. Être capable de transformer la malveillance en bienveillance tout en écoutant et en voyant les côtés malveillants de chaque âme, est ce qu’on appelle avoir une attitude de cygne saint. Avec votre attitude de bienveillance, vous pouvez transformer les autres. Le devoir d’un cygne saint est de transformer, par son attitude bienveillante, l’attitude malveillante des autres. De même, en ce qui concerne la vision, portez toujours sur chaque âme un regard élevé d’amour spirituel. Peu importe comment est l’autre, vous devriez toujours adopter une vision d’amour spirituel de conscience d’âme pour tous. C’est ce qu’on appelle avoir un regard de cygne saint. Au niveau des paroles, on vous a déjà dit qu’il n’est plus question de paroles mauvaises. Cette transformation a déjà eu lieu pour les brahmines, mais prononcer ne serait-ce que des paroles inutiles veut dire ne pas avoir une bouche de cygne saint. Même votre bouche devrait être celle de cygne saint. Une bouche de cygne saint ne prononce jamais de paroles ruineuses.

Donc, un intellect, une attitude, un regard et une bouche de cygne saint; quand les quatre deviennent purs, c’est-à-dire élevés, on peut alors voir concrètement l’impact du niveau de cygne saint. Chacun d’entre vous devrait donc vérifier où il en est. Dans quelle mesure avancez-vous constamment tels des cygnes saints? Parce qu’il ne reste plus beaucoup de temps pour le progrès de soi. Par conséquent, vérifiez et transformez-vous.

La transformation présente vous permettra de réclamer un droit au monde en or, qui est transformé pour longtemps. BapDada vous a déjà donné ce signal. Etes-vous doublementattentifs à vous-mêmes? La récompense du trésor élevé que vous recevez en faisant bien attention pendant cette courte période équivaut à ce que vous pourriez acquérir en vous montrant attentifs pendant longtemps. C’est pourquoi cette courte période est très élevée et belle. Cela ne demande même pas d’efforts: le Père a dit quelque chose et vous vous en êtes imprégnés. Et le fait de vous en imprégner le rend concret, pratique, le matérialise. Le devoir d’un cygne saint est de s’imprégner. C’est donc une assemblée de cygnes saints, n’est-ce pas? Vous vous êtes emplis de connaissance. Vous comprenez à présent de façon très claire ce qui est ordinaire et ce qui est ruineux. Lorsqu’on a compris quelque chose, on le met tout de suite en action. Dans la vie de tous les jours, vous dites: «j’ai compris» et ensuite, vous ne pouvez vous empêcher d’agir en fonction de cette nouvelle compréhension. Donc, vérifiez d’abord ce qui est ordinaire et ce qui est ruineux. Vous ne vous dites pas parfois que ce qui est ruineux ou ordinaire est en fait élevé, n’est-ce pas? C’est pourquoi le tout premier aspect d’un cygne saint est son intellect. Cela vous permet automatiquement de développer le pouvoir de discernement. Vous gaspillez votre temps et vos pensées lorsque vous ne distinguez pas ce qui est bien de ce qui ne l’est pas. Quelque chose est inutile mais vous pensez que vous êtes puissants et que vos pensées et vos paroles sont justes. Comme le pouvoir de discerner vous fait défaut, vous perdez le pouvoir de l’esprit, celui du temps et celui des mots. Le fardeau qui consiste à prendre l’aide des autres s’alourdit alors. Pour quelle raison? Parce que vous n’avez pas un intellect de cygne saint. En conséquence, BapDada donne une fois de plus ce signal à tous les cygnes saints: «Ne voyez pas ce qui est mauvais comme tel». Ne pensez pas: «Celui-ci n’est pas bien, de toute façon», mais réfléchissez à la façon dont vous pouvez arranger ce qui n’est pas bien. C’est ce qu’on appelle nourrir des sentiments bienveillants. Avec vos sentiments élevés et vos souhaits purs, vous remporterez la victoire dans la transformation de votre nature ruineuse et de la nature ruineuse des autres. Comprenez-vous? Avant tout, remportez la victoire sur vous-mêmes et ensuite, remportez-la sur les autres; vous triompherez alors de la nature. Ces trois victoires feront de vous des graines du chapelet de la victoire. La nature comprend l’atmosphère, les vibrations et la matière. Alors, êtes-vous victorieux sur les trois? Sur cette base, vous serez en mesure de voir votre futur rang dans le chapelet de la victoire. C’est pourquoi on parle du chapelet de la victoire (vijayantimala). Alors, êtes-vous tous victorieux? Achcha.

Aujourd’hui, c’est le tour des Australiens. Les Madhuban niwasis donnent aux Australiens une occasion de devenir des chanceliers en or parce qu’ils ont la spécialité de laisser tous les autres passer avant eux. Mettre les autres devant soi et leur donner une chance, c’est ce qu’on appelle devenir un chancelier. Ceux qui saisissent l’occasion et ceux qui la créent sont tous des chanceliers. BapDada voit toujours la spécialité de chaque enfant et Il en parle. En Australie, les Pandavs ont reçu tout spécialement une chance de servir. Ce sont des Pandavs qui s’occupent de la majorité des centres. Les Shaktis ont donné leur chance aux Pandavs. Ceux qui placent les autres devant restent toujours eux-mêmes devant. C’est également la générosité des Shaktis. Cependant, les Pandavs, vous avancez toujours dans le service en vous considérant comme des instruments, n’est-ce pas? Le sentiment d’être un instrument est la fondation du succès dans le service. BapDada dit trois mots qui furent prononcés par la forme corporelle à la fin: incorporel, sans vice et sans ego. En étant des instruments, vous développez automatiquement ces trois spécialités. Si vous n’avez pas le sentiment d’être des instruments, vous ne pouvez faire l’expérience d’aucune de ces trois spécialités. Le sentiment d’être un instrument met facilement fin à toutes les sortes de conscience de «je» et de «à moi». Quand je suis un instrument, il n’y a pas de «je» et rien n’est «à moi». C’est du fait de cette seule faiblesse que le niveau de l’âme fluctue. Vous devez faire des efforts dans le service et aussi dans votre niveau volant. Etre des instruments veut dire toujours se souvenir de Celui qui a fait de vous des instruments. Vous progressez donc constamment dans l’expansion du service en utilisant cette spécialité, n’est-ce pas? L’expansion dans le service est un signe de succès. Vous êtes à présent devenus très expérimentés et avez un niveau inébranlable et immuable. Comprenez-vous? Les Australiens ont quelque chose en plus des autres, quelque chose que les autres n’ont pas. L’Australie n’a pas toute une variété de Gujaratis, etc. Vous avez fait beaucoup de travail à partir de «Charité bien ordonnée commence chez soi». Vous avez éveillé vos égaux. Les Kumars et les Kumaris en bénéficient très bien. Dans cette vie, chacun de vous doit prendre une décision élevée pour soi, pour sa vie. Si vous avez créé votre vie, vous devenez élevés pour toujours. Vous avez été préservés d’avoir à escalader la mauvaise échelle (le mariage). BapDada est content que chaque lumière en allume une autre, que beaucoup de lampes aient été allumées et qu’ainsi un chapelet soit préparé. Vous avez beaucoup d’entrain et un très bon enthousiasme. En restant occupés dans le service, vous ferez de bons progrès.

On vous a dit qu’en premier venait le sentiment d’être un instrument. Deuxièmement, pour les instruments dans le service, il existe une devise spéciale pour le progrès de soi et pour le service, et c’est aussi un moyen de sécurité pour eux: «Quoi que fassent les âmes instruments, les autres les verront agir et feront de même». Parce qu’être un instrument dans le service veut dire monter sur scène. Un comédien est très attentif lorsqu’il est sur scène; de même, être un instrument pour le service veut dire jouer un rôle sur scène. Tous ont le regard tourné vers la scène. Si un acteur est un héros, tous les regards sont posés sur lui. Cette devise est donc un moyen de sécurité. Grâce à elle, vous ferez naturellement l’expérience du niveau volant. Que vous viviez dans un centre ou que vous viviez ailleurs tout en faisant du service, vous êtes tous des serviteurs. Certains vivent chez eux et saisissent leur chance de servir et cela aussi, c’est être sur la scène du service. Vous ne devriez pas gaspiller votre temps mais le passer dans le service. On accumule beaucoup sur le compte du service. Ceux qui servent avec un cœur honnête créditent très bien leur compte. BapDada détient le compte de service de chaque enfant du début jusqu’à la fin. Il ne cesse de grandir automatiquement. Chaque compte n’a pas à être tenu individuellement. Ceux qui tiennent des comptes ont beaucoup de dossiers. Le Père ne possède aucun dossier physique; le registre de chacun, du début à la fin Lui apparaît en une seconde. Il y a une accumulation automatique. Ne pensez jamais: «Personne ne me voit, personne ne me comprend». BapDada a le compte de ce que chacun est, de ce qu’il fait et du niveau dans lequel il le fait; tout est pris en compte. Il n’a pas de dossier mais tout est complet, à jour.

Les Shaktis, en Australie, ont fait preuve d’un très bon courage en appartenant au Père, en Le reconnaissant et en assumant la responsabilité de leur amour pour Lui. Des erreurs et des fluctuations surviennent du fait du lieu, du terrain ou du fait des sanskars de la vie passée. Vous allez au-delà de tout cela et avancez dans le lien de l’amour. C’est pourquoi BapDada félicite les Shaktis pour leur courage. «Une Seule Force et Un Seul Soutien»; c’est ce qui vous fait avancer. Ainsi les deux ailes du courage des Shaktis et de l’enthousiasme pour le service des Pandavs se sont renforcées. Sur le champ du service, les Pandavs avancent également tels des Mahavirs. Ils sont doués pour aller au-delà des fluctuations. C’est l’image de chacun. Les Pandavs sont représentés aussi grands, forts et larges parce que leur niveau est élevé et fort. C’est pourquoi on les a représentés grands et braves. Les Australiens ont aussi davantage de miséricorde. Ils sont miséricordieux envers les âmes qui errent et ils avancent dans le service. Ils ne peuvent vivre sans servir. BapDada est toujours content de voir la spécialité des enfants qui est de progresser. Vous êtes tout particulièrement fortunés. BapDada est toujours content de voir l’entrain et l’enthousiasme de chaque enfant. Il voit comment chacun progresse et continuera à progresser avec un but élevé. BapDada ne voit constamment que les spécialités. Il vous aime tous plus les uns que les autres. Vous vous voyez aussi les uns les autres de cette façon, n’est-ce pas? Chacun est plus aimé que le suivant parce que ceux qui ont été séparés depuis 5000 ans se rencontrent de nouveau et donc, ils se trouvent tellement adorables. Le signe de votre amour pour le Père est que vous aimez aussi chaque âme brahmine. Aimer chaque brahmine veut dire aimer le Père. Seuls les brahmines viendront en relation les uns avec les autres dans le chapelet. Le Père se mettra en retrait et observera. Donc, faites toujours l’expérience du signe de l’amour pour le Père. Le Père aime tout le monde et donc, vous aussi devez aimer tout le monde.

BapDada rencontre des groupes:

Vous considérez-vous tous comme des âmes spéciales? Vous êtes des âmes spéciales, des instruments pour une tâche spéciale et vous devez montrer des spécialités. Gardez toujours cette conscience. Une conscience spéciale rend puissante une conscience ordinaire. Elle met fin à tout ce qui est ruineux. Par conséquent, souvenez-vous toujours de ce mot: «spécial». Vos paroles sont spéciales, votre façon de regarder est spéciale, votre mode de penser est spécial et votre façon d’agir est spéciale. En utilisant le mot «spécial» en toute situation, vous changerez automatiquement et, avec cette conscience, votre propre transformation et celle du monde s’opéreront facilement. Continuez à ajouter le mot «spécial» à toute situation. Ainsi, vous atteindrez votre but ou destination qui est de parvenir à une telle perfection.

Restez-vous toujours conscients du Père et de l’héritage? Avec une conscience élevée, vous faites l’expérience d’un niveau élevé. La fondation de votre niveau est votre conscience. Si votre conscience est faible, votre niveau le devient également. Que votre conscience soit toujours puissante. Cette conscience puissante est: «J’appartiens au Père et le Père m’appartient». Avec cette conscience, votre niveau restera puissant et vous rendrez les autres puissants également. Ainsi, faites toujours très attention à votre conscience. Que votre conscience soit toujours puissante et restez dans un niveau puissant qui vous permette de faire automatiquement un service puissant. Que votre conscience, votre niveau et le service soient puissants. Lorsque vous appuyez sur un interrupteur, la lumière s’allume et quand vous appuyez dessus à nouveau, elle s’éteint; de même, la conscience est comme un interrupteur. Si l’interrupteur de la conscience est faible, votre niveau est faible aussi. Portez toujours une attention soutenue à l’interrupteur de votre conscience. C’est grâce à lui qu’il y a du bénéfice pour soi et pour tous les autres. Vous vivez une nouvelle vie et donc vous devriez être dans une conscience nouvelle. La vieille conscience a maintenant complètement disparu. Par conséquent, continuez constamment à obtenir le succès grâce à cette méthode.

Vous considérez-vous tous fortunés? Venir dans la terre des bénédictions (Madhuban) est une grande fortune. Vous avez acquis la fortune de parvenir dans cette terre de bienfaits mais vous pouvez rendre cette fortune aussi élevée que vous le souhaitez. Les directives élevées sont la plume avec laquelle vous tracez la ligne de votre fortune. Plus vous continuerez à rendre élevée la ligne de votre fortune, plus vous deviendrez élevés. Cette période élevée est le seul moment de tout le cycle pour créer la ligne de votre fortune. Vous êtes parvenus en un tel lieu à un tel moment! Vous n’allez donc pas vous contenter de peu. Le Donneur donne, alors pourquoi ceux qui reçoivent se fatigueraient-ils? C’est le souvenir du Père seulement qui vous rend élevés. Se souvenir du Père signifie devenir pur. Vous entretenez une relation vie après vie, donc le souvenir est-il difficile? Souvenez-vous simplement de Baba avec amour et dans une relation. Il n’est pas possible de ne pas se souvenir d’un être aimé. En fait, même si vous essayiez de L’oublier, vous vous en souviendriez encore. Achcha

Bénédiction:
Puissiez-vous donner un aperçu de l’éclat du contentement sur votre front et devenir des images qui donnent des visions.

L’éclat du contentement éclaire sans cesse le front de ceux qui restent toujours contents. Si une âme malheureuse les voit, elle aussi devient heureuse et sa peine disparaît. Tous sont automatiquement attirés vers ceux qui possèdent le trésor du bonheur du contentement. Leur visage de bonheur devient comme un panneau d’affichage vivant qui présente Celui qui les a rendus ainsi. Devenez donc de tels joyaux de contentement qui restent satisfaits et contentez également les autres, de sorte que beaucoup puissent avoir des visions.

Devise:
Le travail de ceux qui blessent les autres est de les blesser et le vôtre est de vous préserver.