04.04.21    Avyakt Bapdada     French Murli     06.12.87     Om Shanti     Madhuban


La base du succès? Une attitude élevée.


Aujourd’hui, BapDada regarde l’assemblée de Ses cygnes saints de partout. Chaque cygne saint est assis sur le siège de son niveau élevé. Cette assemblée de cygnes saints assis sur leurs sièges est alokik et unique dans le cycle entier. Chaque cygne saint est paré de ses spécialités d’une très belle façon. Les spécialités constituent la décoration élevée. Les cygnes saints décorés sont tellement beaux! BapDada est content de voir la décoration des spécialités de chacun. Vous êtes tous décorés parce que BapDada vous a donné, dès votre naissance brahmine, cette bénédiction: «Puissiez-vous être des âmes spéciales». Bien que ce soit numberwise, même le dernier numéro est une âme spéciale. Venir dans la vie brahmine veut dire faire partie de ceux qu’on compte parmi les âmes spéciales. Même si vous êtes au dernier rang dans la famille brahmine, comparés à toutes les âmes du monde, vous êtes considérées comme des âmes spéciales. C’est pourquoi on s’est souvenu d’une poignée sur des millions et des millions et quelques-uns sur cette poignée. Une assemblée d’âmes brahmines veut donc dire une assemblée d’âmes spéciales.

Aujourd’hui, BapDada voyait que, bien que le Père décore tout le monde de façon égale avec des spécialités, certains s’imprègnent de cette décoration et l’utilisent en fonction du moment alors que d’autres ne peuvent ni s’en imprégner ni l’utiliser selon la circonstance. Par exemple, les membres d’une famille royale d’aujourd’hui se décorent de façon appropriée selon le moment et cela paraît très beau. A telle situation, la décoration appropriée; c’est ce qu’on appelle être empli de connaissance. A l’heure actuelle, les gens ont différentes parures de bijoux. BapDada vous a également donné différentes parures de spécialités et de vertus élevées. Peu importe combien ces décorations sont précieuses, si elles ne sont pas adaptées à la circonstance ou au moment, de quoi auront-elles l’air? De même, le Père a donné à tous les décorations des spécialités, des vertus, des pouvoirs et des joyaux de la connaissance, mais vous les utilisez au bon moment numberwise. Vous tous avez toutes ces décorations. Chaque spécialité ou vertu a sa propre importance, en fonction du moment. Si, tout en les possédant, vous ne les utilisez pas, alors bien qu’elles soient précieuses, elles n’ont aucune valeur. Car la spécialité dont vous avez besoin de vous imprégner pour une tâche spécifique est précieuse au moment même d’accomplir cette tâche. Par exemple, les cygnes savent distinguer les cailloux des pierres précieuses; ils recueillent les pierres précieuses et s’imprègnent d’elles uniquement. Ils mettent de côté les cailloux et s’imprègnent des pierres précieuses et des perles. Etre un tel cygne saint veut dire discerner les spécialités et les vertus selon le moment et les utiliser à ce moment-là. C’est ce qu’on entend par être un cygne saint qui possède le pouvoir de discerner et le pouvoir de décider. Ces deux pouvoirs de discerner et de décider sont les deux pouvoirs qui vous font venir dans les premiers rangs. Forts de ces deux pouvoirs, vous pouvez mener à bien une tâche au bon moment. Ainsi, chacun de vous, les cygnes saints, doit vérifier ces deux pouvoirs. Arrive-t-il que ces deux pouvoirs vous fassent défaut à ce moment-là? Si vous discernez et décidez après coup, alors c’est trop tard.

Ces deux pouvoirs fonctionnent toujours en fonction du moment pour ceux qui sont des cygnes saints n°1. Si ces pouvoirs agissent une fois que le moment où ils étaient nécessaires est passé, vous ferez partie des n°2. Ne parlons même pas de n°3! Seuls les cygnes dont l’intellect est toujours saint, pur, sont en mesure de mener à bien une tâche au bon moment.

On vous a parlé du sens du mot «holi». Le premier sens est «pur». En Hindi, «ho li» veut dire que le passé appartient au passé. Ainsi, ceux dont l’intellect est holy, c’est-à-dire pur, et ceux qui ont cette pratique de toujours laisser le passé au passé à chaque seconde et dans chaque situation, sont toujours holy, autrement dit, ils sont toujours teintés d’une couleur spirituelle. Ils sont toujours colorés par la compagnie du Père. Le mot «holy» est donc utilisé de trois façons. Ceux qui possèdent cette spécialité dans les trois sens, c’est-à-dire les cygnes qui connaissent la méthode, obtiennent le succès à tout instant. Aujourd’hui, BapDada regardait donc la spécialité des cygnes saints dans cette assemblée de cygnes saints. Qu’il s’agisse d’un travail physique ou spirituel, le succès repose sur ces deux pouvoirs de discerner et de décider. Lorsque vous venez en contact avec quelqu’un, tant que vous n’avez pas discerné ses motivations et ses sentiments, et si, après les avoir discernés, vous n’avez pas pris de décision adéquate, vous ne pouvez pas obtenir le succès, qu’il s’agisse de personnes ou de situations. Vous devez venir en relation avec les autres et vous devez également dépasser des situations. Vous êtes, dans la vie, confrontés aux deux. Etre un cygne saint n°1 veut donc dire être empli de ces deux spécialités. Telles étaient les nouvelles de l’assemblée d’aujourd’hui. Cette assemblée ne compte pas uniquement ceux qui sont assis ici devant Baba. En plus de vous tous, tous les enfants de partout sont apparus devant BapDada. BapDada célèbre une rencontre et a une conversation de cœur à cœur au milieu de la famille illimitée. Toutes les âmes brahmines sont présentes à Madhuban par le pouvoir de leur souvenir. BapDada voyait tout particulièrement combien la ligne de la méthode et celle du succès sont claires pour chaque enfant, comment, depuis le début jusqu’à aujourd’hui, chacun a appliqué la méthode et combien de succès il a obtenu grâce à cette méthode. Dans quelle mesure ces deux lignes sont-elles claires? Quelle est leur longueur? Autrement dit, combien chacun a-t-il accumulé sur ces comptes d’une façon précise grâce à la méthode et au succès? La fondation de la méthode est une attitude élevée. Si l’attitude est élevée, alors la méthode est précise et le succès est lui aussi élevé. Ainsi, la graine de la méthode et du succès est l’attitude. Maintenez toujours une attitude élevée de conscience d’âme et fraternelle. C’est l’aspect principal, mais en plus de cela, en venant en contact avec chaque âme, veillez à toujours avoir une attitude désintéressée de bienveillance, d’amour et de coopération et à être libres de toute mauvaise pensée. Ayez une attitude libre des pensées perdues. Parfois, vous avez envers une âme, une attitude de pensées ruineuses et négatives et comme l’attitude détermine la vision, le regard que vous porterez sur les actions de cette âme ainsi que sur ses façons d’être sera coloré par cette attitude. Parfois, Baba entend de telles choses et Il le voit également chez les enfants. Vos paroles également suivent votre attitude: même si cette personne accomplit quelque chose de bien, comme vous avez cette attitude négative vous direz toujours, concernant cette âme: «Elle est toujours ainsi de toute façon; elle est toujours comme cela». Ce genre d’attitude vous donnera le sentiment que la façon d’être de cette âme est également négative. Vous donnez toujours l’exemple des lunettes: si les verres de vos lunettes sont colorés, vous verrez tout de cette couleur. De même, quelle que soit votre attitude, celle-ci transforme votre regard et votre regard transforme le monde. Si la graine de l’attitude est toujours élevée, la méthode et le résultat seront assurément toujours couronnés de succès. Commencez donc par vérifier la fondation, votre attitude. C’est ce qu’on appelle une attitude élevée. Dans toute relation ou rapport humain, si votre attitude est ambigüe au lieu d’être élevée, alors peu importe toutes les méthodes que vous emploierez, vous n’obtiendrez pas le succès. La graine est l’attitude, l’arbre est la méthode et les fruits sont le résultat. Si la graine est faible, peu importe l’expansion de l’arbre, il ne portera pas le fruit du succès. Bap et Dada avaient une conversation spéciale de cœur à cœur concernant l’attitude et la méthode des enfants.

Pour le progrès personnel ainsi que pour le succès du service, Bap et Dada évoquaient un slogan divertissant dans leur conversation de cœur à cœur. Vous l’utilisez tous entre vous. Vous vous souvenez du slogan «Vous d’abord» dans chaque tâche, n’est-ce pas? Il y en a deux, en fait: «Vous d’abord» et «moi d’abord». Ces deux slogans sont essentiels. Cependant, Bap et Dada souriaient pendant leur conversation de cœur à cœur. Là où ce devrait être «moi d’abord», vous appliquez «vous d’abord» et vice versa. Vous les inversez. Dès qu’il est question de transformation personnelle, vous dites: «Vous d’abord». «Si celui-ci se transforme, je me transformerai». C’est donc bien «Vous d’abord», non? Et lorsqu’une situation ou une occasion de service se présente, vous essayez d’appliquer «Moi d’abord». «Je ne suis pas moindre; moi aussi, je devrais recevoir quelque chose». Ainsi là où vous devriez dire: «Vous d’abord», vous dites: «Moi d’abord». Rester constamment stable dans le respect de soi et donner du respect aux autres revient à dire «Vous d’abord». Il ne faudrait pas que vous le disiez simplement oralement et qu’ensuite vos actions montrent l’inverse. Vous devez rester stables dans votre respect de soi et donner du respect. Quels sont les signes qui montrent que l’on donne du respect et que l’on est stable dans le respect de soi? Dans ce domaine, vérifiez toujours deux aspects.

Le premier est l’arrogance et le second, le manque de respect. Celui qui est stable dans le respect de soi et qui est un donneur, qui donne du respect aux autres, n’aura jamais aucune de ces deux attitudes. «Celui-ci fait toujours cela, il agit toujours ainsi». C’est également une façon royale de manquer de respect pour une âme. Rester stable dans le respect de soi et donner du respect est ce qu’on entend par le fait de dire: «Vous d’abord». Comprenez-vous? Dans une situation de progrès personnel, quelle qu’elle soit, si vous vous rappelez ce slogan «Moi d’abord», quel sera le résultat? «Moi d’abord», cela veut dire prendre l’initiative, être Arjuna. Arjuna signifie une âme spéciale, une âme unique, une âme alokik, une âme spéciale alokik. La Père Brahma est devenu Arjuna, c’est-à-dire l’âme n°1, en vivant toujours avec ce slogan «Moi d’abord». On vous a déjà parlé de n°1 qui veut dire la première division. En fait, une seule âme sera le n°1.

Les deux slogans sont donc essentiels. Cependant, on vous a dit sur quelle base sont créés les différents rangs. Si quelqu’un n’utilise pas ses spécialités en fonction du moment, les rangs changent. Ceux qui les utilisent au bon moment gagnent, c’est-à-dire qu’ils deviennent n°1. Vérifiez donc cet aspect parce que cette année, BapDada vous parle d’aspects concernant les vérifications à effectuer par rapport à soi. Votre Baba vous a dit tant de choses, n’est-ce pas? Ainsi, aujourd’hui, vérifiez ces aspects: «M’arrive-t-il de dire «vous» au lieu de «je» et «je» au lieu de «vous»?». C’est ce qu’on appelle la méthode précise et exacte. Si vous utilisez la bonne méthode, le succès est garanti. Et Baba vous a parlé de la méthode pour cette attitude. Vérifiez les deux aspects: qu’il n’y ait aucune attitude d’arrogance ni de manque de respect. Si vous n’avez ni l’une ni l’autre, vous recevrez le respect. Que vous le demandiez ou non, que vous y pensiez ou non, automatiquement, les autres et la nature ne cesseront de vous montrer du respect. Si vous avez le moindre désir de recevoir du respect, même en pensée, vous n’en recevrez pas. Etre humble revient à dire: «Vous d’abord». Votre niveau humble incitera automatiquement les autres à vous donner du respect. Dans les situations adverses, contraires au respect de soi, dire «Vous d’abord» signifie devenir égal au Père. Pour ce qui est de donner du respect, le Père Brahma a toujours placé devant la mère du monde, Jagadamba, la mère Saraswati; lui-même venait ensuite. Bien qu’étant la Mère Brahma, il a toujours placé la Mère Jagadamba devant pour montrer son respect. Il a placé les enfants devant pour chaque tâche alors qu’en ce qui concerne le niveau des efforts, il s’est placé devant, telle une locomotive. Une locomotive est toujours située à l’avant. Vous avez vu dans la vie de sakar Baba: «Quoi que je fasse, les autres me verront et feront de même». Ainsi, en ce qui concerne la méthode, le progrès de soi et la ligne des efforts intenses, il s’est toujours placé devant. Aujourd’hui, BapDada vérifiait donc les lignes de la méthode et du succès. Comprenez-vous? Alors n’inversez pas les deux. Les inverser veut dire inverser également votre fortune. Soyez des cygnes saints, soyez toujours ceux dont l’intellect vaste et illimité possède le pouvoir de discerner et le pouvoir de décider au bon moment. Que la graine de l’attitude soit toujours élevée et continuez à faire l’expérience de la méthode élevée et du succès élevé.

Vous savez aussi que BapDada aime les enfants. Quel est le signe de l’amour? On ne peut supporter de voir les faiblesses de celui qu’on aime. On veut toujours se voir soi-même et voir l’être aimé parfaits et égaux. Comprenez-vous? Ainsi, Baba attire constamment votre attention et vous fait effectuer une vérification; c’est l’amour vrai qui vous rend parfaits.

La majorité de ceux qui sont présents ici en ce moment sont les enfants aînés de partout. Savez-vous ce que veut dire les aînés? BapDada appelle les aînés ceux qui sont forts en tout. Les anciens sont ceux qui sont forts. L’expérience aussi vous rend forts. Vous n’êtes pas des enfants faibles qui prennent peur, même légèrement, lorsque Maya le chat vient. Vous êtes tous devenus vieux, c’est-à-dire forts, n’est-ce pas? Peu importe que vous ayez tous dit: «Moi d’abord» pour saisir cette occasion de rencontre. Cependant, dans chaque tâche, il y a des lois et du bénéfice. Bien sûr, ce n’est pas que 1000 d’entre vous aient accouru un disant: «Moi d’abord»! Dans le monde physique, il y a des lois et aussi du bénéfice. Dans les régions subtiles, il n’y a pas de lois; elles n’ont pas à être créées là-bas. Vivre une rencontre avyakt nécessite des efforts tandis qu’une rencontre physique est relativement facile. C’est pourquoi vous accourez tous ici. Néanmoins, selon le moment, le bénéfice s’acquiert en tenant compte des lois. Lorsque Baba émet un petit signal, vous vous dites: «Nous ne savons pas ce qui va se passer ensuite». Si quelque chose doit se produire, ça n’arrivera pas en vous le disant à l’avance. Quand sakar Baba est devenu avyakt, vous a-t-il prévenus? Tout ce qui se produit de façon soudaine est alokik et beau. C’est pourquoi BapDada dit: «Restez constamment toujours-prêts». Tout ce qui arrive est ce qu’il y a de mieux. Comprenez-vous? Achcha.

A tous les cygnes saints; à tous les enfants intelligents qui adoptent un intellect vaste, illimité, élevé et propre; à toutes les Shaktis; aux enfants qui sont des âmes gyani et yogi et qui utilisent toutes leurs spécialités au bon moment; à tous les enfants parfaits qui ont toujours l’entrain et l’enthousiasme de devenir complets et parfaits comme le Père, BapDada donne Son Amour, Son Souvenir et dit: «Namaste».

Bénédiction:
Ayez une forme combinée et, étant conscients d’être des maîtres, faites l’expérience de la plus haute autorité.

Avant tout, restez conscients de votre forme combinée: l’âme et le corps. Le corps est la création et l’âme, le créateur. Ainsi, vous serez automatiquement conscients d’être des maîtres et ferez l’expérience d’être les autorités les plus élevées. C’est vous qui ferez fonctionner le corps. Deuxièmement, avec la conscience de la forme combinée du Père et de l’enfant (Shiv Shakti), vous serez en mesure de surmonter tous les obstacles de Maya avec votre autorité.

Devise:
Fondez toute l’expansion en une seconde, faites l’expérience de l’essence de la connaissance et donnez cette expérience aux autres.