05.03.20       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, vous devez mourir d’une mort vivante, mourir à ce vieux monde et à votre vieux corps pour rentrer à la maison. Par conséquent, renoncez à la conscience du corps et devenez conscients de l’âme.

Question:
Quels sont les signes des enfants qui font de très bons efforts?

Réponse:
Ceux qui font de très bons efforts se lèvent tôt le matin et pratiquent la conscience d’âme. Ils font des efforts pour se souvenir du Père unique. Ils ont pour but de ne plus se souvenir d’êtres corporels, mais de se souvenir constamment du Père et du cycle des 84 vies. C’est une fortune tellement merveilleuse!

Om shanti.
Les enfants, maintenant, vous êtes morts d’une mort vivante. Comment êtes-vous morts? Vous avez renoncé à la conscience du corps, si bien qu’il ne reste que l’âme. Les corps sont détruits, tandis que les âmes ne meurent jamais. Le Père dit: Considérez que vous êtes des âmes tout en étant vivants et ayez du yoga avec le Père Suprême, l’Ame Suprême, ainsi vous deviendrez purs. Tant qu’une âme n’est pas devenue complètement pure, elle ne peut recevoir un corps pur. Quand une âme devient pure, elle quitte automatiquement son vieux corps, de même qu’un serpent quitte automatiquement sa peau. Son attachement est rompu, il sait qu’en recevant une nouvelle peau, il lui faut quitter la vieille. Les enfants, chacun de vous possède son propre intellect. Vous comprenez, maintenant, les enfants, que vous êtes morts d’une mort vivante par rapport à ce vieux monde et à vos vieux corps. Par conséquent, ayant quitté vos corps, où allez-vous repartir, les âmes? Dans votre demeure. Tout d’abord, souvenez-vous fermement de ceci: Je suis une âme, pas un corps. L’âme dit: Baba, maintenant, je T’appartiens. Je suis mort d’une mort vivante. Les âmes, maintenant, vous recevez l’ordre: Souvenez-vous de Moi, votre Père et de tamopradhan, vous deviendrez satopradhan. Il faut que cette pratique du souvenir devienne ferme. Vous dites, les âmes: Baba Tu es là, si bien que nous n’appartiendrons qu’à Toi. Les âmes sont masculines*, pas féminines. On dit toujours: Nous sommes frères. Jamais vous ne direz que vous êtes tous des sœurs. Vous êtes tous des fils. Vous tous, les fils, vous allez recevoir un héritage. Si vous dites que vous êtes des filles, comment pourrez-vous recevoir votre héritage? Toutes les âmes sont frères. Le Père dit à tous: Les enfants spirituels, souvenez-vous de Moi! Les âmes sont si minuscules. Ce sont des aspects très profonds et subtils qu’il faut comprendre. Les enfants, vous êtes incapables de rester dans un souvenir stable. Il y a l’exemple que donnent les Sannyasis. On avait dit à une personne de se dire à elle-même: Je suis un buffle, je suis un buffle. A force de se le dire, cette personne pensa qu’elle était devenue un buffle. Mais en fait, personne ne devient un buffle. Le Père dit: Considérez que vous êtes des âmes. Aucun d’eux ne possède la connaissance de l’âme ni celle de l’Ame Suprême. C’est pourquoi ils disent toutes ces choses. Maintenant, vous devez devenir conscients de l’âme. Je suis une âme. Je dois quitter ce vieux corps pour en prendre un nouveau. Les gens disent que l’âme est une étoile qui réside dans le centre du front. Ensuite, ils disent que les âmes ont la forme du pouce (ovale). Il y a une grande différence entre une étoile et la forme d’un pouce. Ils font aussi des saligrams en argile. Les âmes ne peuvent pas être aussi grosses. C’est parce que les êtres humains sont conscients du corps qu’ils font de grandes images sous forme grossière. Toutes ces choses sont très subtiles. Les gens font de la dévotion en s’asseyant dans la solitude dans un petit coin, quelque part. Vous devez continuer à vivre dans votre foyer, à accomplir votre travail en gardant fermement dans votre intellect que vous êtes des âmes. Le Père dit: Moi, votre Père, Je suis aussi un point minuscule. En fait, Je ne suis pas plus grand. Je possède toute la connaissance. Les âmes et l’Ame Suprême sont identiques. Il est simplement appelé le Suprême. C’est fixé dans le drama. Le Père dit: Je suis immortel. Si Je n’étais pas immortel, comment pourrais-Je vous purifier? Comment pourrais-Je vous appeler: «Doux enfants»? C’est l’âme qui fait tout. Le Père vient pour vous rendre conscients de l’âme. Cela demande de grands efforts. Le Père dit: Souvenez-vous de Moi. Ne vous souvenez de personne d’autre. Il existe toutes sortes de yogis dans ce monde. Quand une fille est fiancée, son yoga est avec son fiancé, n’est-ce pas? Mais avant il n’était pas connecté à lui. Une fois qu’elle a vu son fiancé, elle se souvient de lui. Le Père dit maintenant: Souvenez-vous constamment de Moi seul. Vous devez avoir cette pratique assidue. Les enfants qui font de très bons efforts s’éveilleront tôt le matin pour pratiquer la conscience d’âme. Les gens font aussi de la dévotion le matin. Ils se souviennent de leur déité spéciale. Même s’ils adorent beaucoup Hanuman, ils ne savent rien de lui. Le Père vient expliquer: Votre intellect est devenu comme celui d’un singe. Maintenant, vous redevenez des déités. Ceci est le monde impur et tamopradhan. Maintenant, vous êtes venus au Père illimité. Je suis au-delà de la réincarnation. Ce corps appartient à ce Dada. Je n’ai pas de nom corporel. Mon nom est Shiva, le Bienfaiteur. Les enfants, vous savez que Shiv Baba, le Bienfaiteur, vient changer l’enfer en paradis. Il apporte tant de bénéfice. Il détruit complètement l’enfer. En ce moment, la création du paradis se fait à travers Prajapita Brahma. Vous êtes les enfants nés de la bouche de Prajapita Brahma. En avançant, éveillez mutuellement votre attention en disant: Manmanabhav! Le Père dit: Souvenez-vous de Moi et vos péchés seront détruits. Le Père est le Purificateur, n’est-ce pas? C’est par erreur qu’ils ont dit que Dieu Krishna parlait au lieu de dire que c’est Dieu Shiva. Dieu est incorporel. On l'appelle Père Suprême, l’Ame Suprême. Son nom est Shiva. Shiva est beaucoup adoré. Les gens chantent: Shiva de Kashi. Ils Lui ont donné toutes sortes de noms sur le chemin de la dévotion. Ils Lui ont bâti des temples pour leurs propres revenus. Son nom originel est Shiva. Pourtant, ils L’ont aussi appelé Somnath (Le Seigneur du Nectar), Celui qui vous donne à boire le nectar. Il vous donne le nectar des richesses de la connaissance. En devenant des adorateurs, vous dépensez tellement pour bâtir Ses temples. C’est parce qu’Il vous a donné un tel nectar, n’est-ce pas? S’il y a le Seigneur du Nectar, il doit aussi y avoir la Dame du Nectar (Somnathni). Ce que sont rois et reines, les sujets le sont aussi. Par conséquent, vous êtes tous des seigneurs et des dames du nectar. Vous irez dans le monde en or. Il y aura des briques en or. Sinon, comment construirait-on les murs? Il y a tant d’or, là-bas. On l’appelle le monde en or. Ceci est le monde du fer et de la pierre. Rien qu’en entendant le nom «paradis», vous en avez l’eau à la bouche. Il y a aussi les deux formes de Vishnou: Lakshmi et Narayan. Ils sont différents. Vous devenez des maîtres du monde de Vishnou. A présent, vous êtes dans le monde de Ravan. Le Père dit maintenant: Considérez simplement que vous êtes des âmes et souvenez-vous de Moi, votre Père. Le Père vit dans la demeure suprême et vous aussi, les âmes, vous vivez dans la demeure suprême. Le Père dit: Je ne vous cause aucune difficulté. Tout ceci est très facile, mais, bien entendu, Ravan, votre ennemi, se tient devant vous. Il crée des obstacles. Il n’y a pas d’obstacle dans la connaissance. C’est dans le souvenir qu’il y a des obstacles. Maya vous fait continuellement oublier de rester dans le souvenir. Elle vous rend conscients du corps et vous empêche de vous souvenir du Père. Cette bataille est bien là. Le Père dit: Vous êtes des karma yogis. Achcha, si vous êtes incapables de vous souvenir de Moi pendant la journée, souvenez-vous de Moi la nuit. Cette pratique pendant la nuit sera utile pendant la journée. Ayez constamment conscience que vous vous souvenez du Père qui fait de vous les maîtres du monde. Quand vous vous souvenez du Père et du cycle de vos 84 vies, c’est aussi une grande fortune pour vous. Dites aussi aux autres: Sœurs et frères, maintenant l’âge de fer va finir et l’âge d’or va venir. Le Père est venu nous enseigner le Raja Yoga pour aller à l’âge d’or. Après l’âge de fer, l’âge d’or doit venir. Ne vous souvenez de personne d’autre que du Père unique. Ceux qui ont l’âge de la retraite restent en compagnie des Sannyasis. Etre à la retraite signifie que l’on n’a plus besoin de mots. L’âme reste silencieuse. Elle ne peut se fondre. Aucun acteur ne peut sortir de ce drama. Le Père vous a dit aussi de ne vous souvenir de personne d’autre que du Père unique. Même si vous voyez tout le monde, vous ne devez vous souvenir de personne. Ce monde va être détruit, c’est un cimetière, n’est-ce pas? Se souvient-on des cadavres? Le Père dit: Ils sont tous déjà morts. Je suis venu rendre purs les impurs pour les ramener à la maison. Tous les corps que vous voyez ici seront détruits. En ce moment, ils fabriquent des bombes très puissantes. Ils disent: En restant ici, nous pouvons lâcher des bombes exactement là où nous le voulons. Il est fixé que la destruction va de nouveau arriver. Dieu est venu et Il vous enseigne le Raja Yoga pour le nouveau monde. C’est la même guerre du Mahabharata qui a été mentionnée dans les écritures. Dieu est vraiment venu pour accomplir la création et la destruction. Ces images sont très claires. Grâce à elles, vous pouvez voir ce que vous devenez. Toutes les études de ce monde finiront aussi. Là-bas, on n’a pas besoin de docteurs ou d’avocats. Vous obtenez votre héritage ici pour là-bas. Ceux qui possèdent tous les savoir-faire et compétences ici, les emporteront là-bas. Là-bas, il y aura des architectes de première classe pour tout bâtir. Il y aura aussi des bazars etc. Tout continuera à fonctionner. Ils emporteront toutes les formes de sagesse qu’ils ont apprises ici. Grâce à la science, ils apprennent toutes sortes de savoir-faire et de compétences. Toutes ces choses seront utiles, là-bas. Ils feront partie des sujets. Les enfants, vous n’allez pas faire partie des sujets. Vous êtes venus pour obtenir le trône de Baba et de Mama. Par conséquent, suivez la shrimat que vous donne le Père. La shrimat de première classe qu’Il vous donne est: Souvenez-vous de Moi seul. Parfois, la fortune d’une personne s’ouvre tout d’un coup. Une personne ou une autre devient l’instrument pour cela. Baba vous dit, les Kumaris: Si vous vous mariez maintenant, vous vous détruirez complètement. Ne tombez pas dans le caniveau. Allez-vous désobéir au Père? Ne voulez-vous pas devenir les impératrices du paradis? Faites-vous la promesse que vous ne repartirez jamais dans ce monde, que vous ne vous souviendrez même jamais plus de ce monde. Peut-on se souvenir d’un cimetière? Ici vous dites: Plus vite je quitterai ce corps et plus vite j’irai au paradis. Maintenant, nos 84 vies ont atteint leur fin. Nous allons maintenant rentrer dans notre demeure. Dites-le aussi aux autres. Vous comprenez aussi que personne d’autre que le Père ne peut vous donner le royaume de l’âge d’or. Ce véhicule a aussi la souffrance du karma. Bap et Dada ont parfois tous les deux une conversation spirituelle. Baba (Brahma) dit: Baba, donne-moi une bénédiction. Soit Tu me donnes un médicament pour calmer ma toux ou bien Tu y mets fin par magie. Shiv Baba réplique: Non. Cette souffrance est ton karma. Comme J’utilise ce véhicule qui t’appartient, Je te donne quelque chose en retour. Par contre, ces choses-là sont tes comptes karmiques. Il arrivera toujours quelque chose jusqu’à la fin. Si Je devais te bénir, il faudrait que Je bénisse tout le monde. Si cette fille qui est assise ici aujourd’hui se trouve dans un accident de train demain et qu’elle meurt, Baba dira: C’est le drama. Vous ne direz pas: Mais pourquoi Baba ne l’a-t-elle pas prévenue ? Telle n’est pas la loi. Je suis venu pour changer les impurs en purs. Je ne suis pas venu vous parler d’autre chose. Vous devez régler vous-mêmes vos propres comptes karmiques. Il n’est pas question de bénédiction dans tout cela. Si vous voulez des bénédictions allez voir les Sannyasis. Baba ne vous dit qu’une seule chose. Vous M’avez appelé pour que Je vienne vous emmener de l’enfer au paradis. Les gens chantent que Rama de Sita est le Purificateur. Mais ils ont tout confondu. Ils louent Rama et lui chantent des chansons. Baba dit: Vous avez perdu tant d’argent sur le chemin de la dévotion. Il existe la chanson, «Voyez ce qui est arrivé à votre monde!» Ils font des statues des déités, les adorent puis les plongent dans la mer. Maintenant, vous le comprenez. Ils dépensent tant d’argent. Toutes ces choses se reproduiront. Ces choses n’arrivent pas à l’âge d’or. Tout est fixé, seconde après seconde. Cet aspect se répètera à chaque cycle. Vous devez bien comprendre le drama. Achcha. Si vous n’arrivez pas à bien vous souvenir, le Père dit: Souvenez-vous simplement d’Alpha (de Baba) et de bêta, votre héritage. Vous devez avoir l’ivresse intérieure d’avoir eu 84 vies en faisant le tour du cycle. Expliquez cela aux autres en utilisant ces images. C’est très facile. C’est la conversation de cœur à cœur avec les enfants spirituels. Baba n’a de conversation spirituelle qu’avec vous, les enfants. Il ne peut avoir de conversation avec personne d’autre. Le Père dit: Considérez que vous êtes des âmes. C’est l’âme qui fait tout. Le Père vous rappelle: Vous avez eu 84 vies. Vous avez toujours des vies d’êtres humains. De même que le Père donne l’ordre de ne pas vous adonner aux vices, Il donne aussi l’ordre de ne pas pleurer. Personne ne pleure aux âges d’or et d’argent, pas même les petits enfants. Il est interdit à tout le monde de pleurer. C’est un monde où tout le monde reste joyeux. Vous devez avoir cette pratique ici. Achcha.

Aux très doux enfants bien-aimés, perdus depuis longtemps et maintenant retrouvés, amour, souvenir et bonjour de la Mère et du Père, BapDada, le Père Spirituel dit Namaste aux enfants spirituels.

Essence pour la dharna:
1. Au lieu de demander des bénédictions au Père, réglez tous vos comptes karmiques grâce au pèlerinage du souvenir. Faites des efforts pour devenir purs. Comprenez précisément ce drama.

2. En voyant ce vieux monde, ne vous souvenez de rien. Devenez des karma yogis. Ayez la pratique d’être constamment joyeux. Ne pleurez jamais.

Bénédiction:
Puissiez-vous adopter des intentions pures et des souhaits élevés pour toutes les âmes et devenir un cygne saint avec un intellect de cygne.

Avoir un intellect de cygne signifie avoir constamment des pensées pures et élevées pour toutes les âmes. Sachez en premier lieu discerner les intentions des âmes. Ne laissez pas votre intellect s’imprégner d’intentions impures et ordinaires. Ceux dont les intentions et les souhaits sont toujours purs sont des cygnes saints. Lorsqu’ils entendent quelque chose de malveillant, ils transforment cette malveillance grâce à leur attitude de bienveillance. Leur vision envers chaque âme sera élevée, pure et aimante.

Devise:
Devenez de tels Ganges d’amour que le Père, l’Océan d’Amour, soit visible à travers vous.