05.06.22    Avyakt Bapdada     French Murli     17.03.91     Om Shanti     Madhuban


Pour être assis sur le siège élevé d’un joyau de contentement, soyez des âmes contentées et libres de tout souci.


Aujourd’hui, BapDada voit Ses joyaux de contentement de partout. L’âge de confluence est l’âge pour rester contenté et rendre les autres contentés. La spécialité de la vie brahmine est le contentement. Le contentement est le plus grand de tous les trésors. Le contentement est la personnalité de pureté de la vie brahmine. Avec cette personnalité, vous devenez facilement des âmes spéciales. Une âme qui n’a pas cette personnalité de contentement ne peut être appelée une âme spéciale. A l’heure actuelle, on loue deux sortes de personnalités: celle du corps physique et celle de la position. La personnalité du contentement se voit sur le visage et dans l’expression d’une âme brahmine qui a dans sa vie la grandeur du contentement; on peut également voir la personnalité de Sa position d’un niveau élevé. La fondation du contentement est le fait d’être empli de toutes les acquisitions faites auprès du Père; autrement dit, l’âme est contente. La cause du mécontentement, de l’insatisfaction est le manque d’acquisitions et la raison du contentement est le fait d’avoir tous les trésors. C’est pourquoi BapDada a donné l’héritage complet à tous les enfants brahmines dès leur naissance. Baba a-t-il donné moins à certains et plus à d’autres? BapDada dit toujours à tous les enfants: «Souvenez-vous du Père et de l’héritage». L’héritage, ce sont toutes les acquisitions, tous les trésors. Cela englobe tous les pouvoirs, toutes les vertus et la connaissance également. Tous les pouvoirs, toutes les vertus et la connaissance entière. Ce n’est pas seulement la connaissance, mais toute la connaissance. Ce ne sont pas seulement les pouvoirs et les vertus, mais tous les pouvoirs et toutes les vertus. L’héritage est plein de tout, c’est-à-dire complet; rien ne manque. Chaque enfant brahmine reçoit l’héritage en entier et pas seulement la moitié. Vous ne recevez pas deux vertus parmi toutes alors qu’un autre en recevrait deux autres; non. L’héritage total, cela veut dire qu’il est complet et parfait. Puisque chacun reçoit l’héritage total qui englobe tous les trésors, le contentement sera présent. BapDada voyait la personnalité du contentement de tous les brahmines et dans quelle mesure chacun a développé cette personnalité. Il n’existe aucune trace d’insatisfaction dans la vie brahmine. C’est ce qu’on appelle faire l’expérience du plaisir de la vie brahmine du fait de cette personnalité. Le plaisir de la vie brahmine est cette personnalité. C’est une vie de plaisir et de réjouissances.

La tapasya signifie que la personnalité du contentement devrait se voir dans vos yeux, sur votre visage, dans votre expression et votre activité. Baba crée le chapelet de tels joyaux de contentement. Dans quelle mesure a-t-il été créé? Un joyau de contentement est un joyau sans défaut. Le signe du contentement est que l’âme contentée fera l’expérience d’être satisfaite et les autres seront contents d’elle. Dans le niveau de contentement, le cœur n’a aucune question. D’un côté, il y a un cœur satisfait (prasann) et de l’autre, un cœur qui ne pose pas de question (prashna). Prashna veut dire question. Celui dont le cœur est satisfait reste contenté parce qu’il possède toute la connaissance du drama et n’a aucune question. Quelles que soient les questions qui se posent en vous sur vous-mêmes ou sur les autres, vous en recevez la réponse en premier. BapDada vous a déjà dit de ne pas demander «Quoi?» ni «Pourquoi?», mais de mettre un point. Pas de pourquoi ni de quoi, mais un point final, un point. En une seconde, allez dans l’expansion et en une seconde, allez dans l’essence. Celui qui est satisfait à ce point reste toujours libre de tout souci. Vérifiez donc: «Ai-je ces signes en moi, le joyau de contentement?». BapDada a donné à tous ce titre: «joyau de contentement». BapDada demande donc: «Ô, les joyaux de contentement, êtes-vous toujours contents?».

Achcha, êtes-vous toujours contents de vous, c’est-à-dire de vos efforts, des efforts pour la transformation de vos sanskars, du pourcentage de vos efforts et de votre niveau? OK. Seconde question: «Etes-vous toujours contents de votre esprit, de vos paroles et de vos actions, c’est-à-dire du service qui se fait par vos relations et connexions?». Etes-vous contents dans les trois types de service, et pas uniquement dans un seul? Vérifiez dans quelle mesure vous êtes contentés. OK. Troisième question: «Etes-vous toujours contents de vous et des autres lorsque vous venez en contact ou en relation avec toutes les âmes?». Car durant l’année de la tapasya, c’est le fruit du succès de la tapasya que vous devez obtenir. Vous devriez être contents de vous, du service et des autres; de tout. Vous avez fait du yoga pendant quatre heures; c’est très bien. Après quatre heures, vous parviendrez à huit heures; cela aussi, c’est bien. Devenez les incarnations du succès grâce au yoga. Le yoga est la méthode, mais quel succès avez-vous acquis grâce à cette méthode? Se connecter en yoga, c’est la méthode et le gain, le fruit acquis par cette méthode est le succès. De même que vous avez eu pour but de parvenir à huit heures de yoga, gardez le but élevé et clair d’obtenir le résultat de ces trois sortes de contentement. Certains enfants se considèrent satisfaits en se trouvant très intelligents. Ne soyez pas contents de cette façon. Accepter avec le cœur et accepter avec la tête sont des choses bien différentes. Vous êtes satisfaits de vous en pensant: «Quelles inquiétudes avons-nous? Nous sommes libres de tout souci». Se considérer content avec la tête, ce n’est pas un vrai contentement. Vous devez le comprendre de façon précise. Faites l’expérience en vous des signes du contentement. Votre cœur devrait toujours être satisfait. Telle devrait être votre personnalité. Si vous considérez que vous avez cette personnalité, mais que les autres ne le pensent pas, vous ne faites que chanter vos propres louanges. Il ne devrait donc pas être question d’un tel contentement, mais vous devez devenir des âmes vraiment contentées dans tout votre être et en faire vraiment l’expérience. Contentement signifie que le cœur et la tête sont toujours en repos dans un niveau de confort et de bonheur. Ils ne sont pas agités, mais heureux et tranquilles, dans le bien-être. De tels joyaux de contentement brillent toujours tels des joyaux du front du Père. Vérifiez où vous en êtes. Le contentement vous permet de recevoir des bénédictions du Père et de tous les autres. Une âme contentée fera régulièrement l’expérience de voler dans le viman des bénédictions de Baba et de tous les autres. Ces bénédictions sont un véhicule volant pour de telles âmes. Elles feront constamment l’expérience de voler dans un viman. Elles ne demanderont pas des bénédictions, mais les bénédictions viendront à elles automatiquement. Etre un tel joyau de contentement veut dire être un tapaswi qui est l’incarnation du succès. Il ne s’agit pas d’un succès temporaire; il est éternel et spirituel. Baba a vu de tels joyaux de contentement. Que chacun de vous se demande: «Qui suis-je?».

Vous avez beaucoup d’entrain et d’enthousiasme pour l’année de la tapasya. Chacun de vous pratique la tapasya en fonction de sa capacité et a aussi de l’enthousiasme pour le futur. Cet enthousiasme est très bon. A présent, révélez ce que vous gagnez grâce à la tapasya dans votre vie et dans vos relations et connexions avec tous les autres. Vous en faites l’expérience en vous-mêmes, mais ne gardez pas seulement vos expériences dans votre esprit et votre intellect. Inscrivez-les dans votre comportement et sur votre visage. Mettez-les dans vos relations et connexions. Alors seulement, elles seront tout d’abord révélées en vous, puis dans vos relations et enfin, sur la scène du monde. Ensuite, les tambours de la révélation retentiront. Dans les écritures, votre mémorial dit que Shankar a ouvert son troisième œil et que la destruction a eu lieu. Shankar symbolise le niveau sans corps, la forme tapaswi. Cela veut dire faire du serpent des vices une guirlande autour de son cou, faire l’expérience d’un niveau élevé et être assis sur un siège élevé. Le troisième œil est l’œil pour se parfaire, l’œil pour devenir complet. Quand vous, les tapaswis, serez dans votre niveau élevé et penserez à la transformation du monde, la nature dansera la danse des scènes finales. Elle dansera la danse des bouleversements. Elle dansera la danse de créer des catastrophes. Vous serez imperturbables et elle créera des bouleversements. Pourquoi? Qui nettoiera le monde entier? Les âmes humaines pourraient-elles le faire? Les bouleversements de cet air, de cette terre et de l’eau des océans nettoieront tout. Vous devez créer un tel niveau complet avec cette tapasya. La nature acceptera les ordres de vos pensées si vos facultés constamment coopératives, votre esprit, votre intellect et vos sanskars les acceptent en premier lieu. Si vos sens constamment coopératifs n’acceptent pas vos ordres, comment la nature pourrait-elle les accepter? Vous devriez avoir un niveau tellement élevé de tapasya puissante que tous aient la même pensée en même temps. La pensée d’une seule seconde: «transformation» et la nature sera avec vous. Vous, les âmes brahmines du monde, vous avez tous en même temps le yoga pour la paix dans le monde; vous avez tous cette pensée de souvenir au même moment. Ainsi, grâce aux pensées de tous, la nature se mettra à exécuter la danse des bouleversements. C’est pourquoi vous dites que la transformation du monde se fera par la transformation de soi. Comment ce vieux monde sera-t-il transformé et rénové? Grâce à votre pensée puissante, à vous tous. Quand tous auront la même pensée, collectivement, la transformation se fera. Ainsi, comprenez-vous ce que vous devez faire? C’est ce qu’on appelle la tapasya. Achcha.

BapDada est toujours content de voir les enfants doubles étrangers. Cela ne veut pas dire qu’Il n’est pas content de voir les Bharatwasis. En ce moment, c’est le tour des doubles étrangers. Baba est toujours content de Bharat et c’est pourquoi Il est venu à Bharat et a fait de vous tous des Bharatwasis. Donc, en ce moment, êtes-vous tous des doubles étrangers ou des résidents de Bharat? Et étant des résidents de Bharat, vous êtes les résidents de Madhuban. Vous aimez être des Madhuban niwasis. A présent, terminez le service rapidement afin de pouvoir devenir des Madhuban niwasis. Si vous finissez de donner le message au monde entier rapidement et qu’ensuite vous venez ici, vous ne serez plus envoyés à l’extérieur. D’ici-là, ce lieu aura été préparé. Voyez, il y a beaucoup de terrain ici (Peace Park). Des arrangements y seront faits à l’avance et ainsi, il n’y aura aucune difficulté pour vous. Cependant, le moment venu, il vous faudra dormir sur vos valises; vous n’aurez pas de lits. Les temps seront complètement différents. Déjà actuellement, les choses sont différentes, mais à ce moment-là, elles le seront encore plus. A l’heure actuelle, vous devriez servir en donnant le même message par vos pensées, vos paroles et vos actions; alors, la vitesse du service augmentera. Que votre esprit soit empli de pouvoir, vos paroles emplies de connaissance et vos actions, c’est-à-dire vos relations et connexions, emplies d’amour. On devrait faire l’expérience des trois en même temps; c’est ce qu’on entend par le service à grande vitesse.

Achcha. Allez-vous tous bien, au niveau du corps et de l’esprit? Vous venez de loin et donc, BapDada est heureux de voir les enfants heureux qui sont venus de loin. Cependant, bien que vous veniez de loin, vous allez très bien parce que vous venez en avion. Achcha.

BapDada donne un amour et un souvenir spéciaux à ceux qui sont venus ici pour la première fois dans ce cycle. Ceux qui étaient déjà venus et qui sont revenus, levez la main! Vous avez tout de même eu beaucoup de courage. Vous étiez repartis gagner de l’argent pour acheter un billet et vous êtes revenus. C’est également une méthode pour le souvenir: «Je dois y aller, je dois y aller». Lorsque vous venez ici, vous pensez que vous devrez repartir à l’étranger, mais dès que vous partez, vous pensez à revenir ici. Au moment où vous êtes arrivés, vous vous êtes dit que vous devriez repartir. Le jour viendra où le Gouvernement pensera que les âmes brahmines sont la beauté d’Abu. Achcha.

A toutes les grandes âmes contentées de partout; aux âmes élevées dont le cœur est constamment contenté; à ceux qui restent libres de tout souci; aux âmes qui sont des serviteurs et qui servent à grande vitesse en faisant les trois sortes de service simultanément; aux âmes tapaswi qui siègent dans un niveau élevé, BapDada donne Son Amour, Son Souvenir et dit: «Namaste».

Avyakt BapDada rencontre des groupes:

Vous considérez-vous tous comme des cygnes saints? Quelle est la tâche spéciale d’un cygne saint? (Tous ont exprimé leurs idées). Toutes les spécialités dont vous venez de parler se retrouvent-elles dans vos actions concrètes? Mis à part vous, les brahmines, qui peut devenir un cygne saint? Dites donc avec une grande ivresse spirituelle que de même que le Père est toujours pur et met en pratique tous les pouvoirs constamment, vous, les cygnes saints, restez toujours purs et donnez également une forme concrète à tous les pouvoirs. C’est ce que vous étiez et vous le resterez pour toujours. Vous vous souvenez des trois aspects du temps, n’est-ce pas? BapDada est content de voir le rôle des enfants; le rôle qu’ils ont déjà joué de nombreuses fois. C’est pourquoi vous ne le trouvez pas difficile, n’est-ce pas? Le mot «difficile» ne peut pas venir, même dans les rêves de ceux qui sont des autorités toutes puissantes. Le mot «difficile» existe-t-il dans le dictionnaire brahmine? Il n’apparaît nulle part, même en tout petits caractères, n’est-ce pas? Vous êtes également emplis de toute la connaissance concernant Maya, n’est-ce pas? Si on est empli, on ne peut échouer (full, fail). Quelle est la cause de l’échec? Puisque vous savez tout à l’avance, pourquoi échouez-vous? Que diriez-vous de celui qui sait et qui néanmoins échoue? Lorsqu’une situation survient, si vous échouez, c’est parce que vous avez un attachement à une chose ou une autre. Vous avez la maladie d’une certaine susceptibilité. Savez-vous ce que fait une maladie? Elle vous affaiblit. Si vous avez la grippe, vous grossissez les choses insignifiantes. Par conséquent, soyez emplis! Vous ne devez pas échouer; vous devez réussir. Quelle que soit la situation, surmontez-la et vous réussirez avec les honneurs. Vous devez donc réussir (pass). Vous devez rester proches (paas). Vous dites avec ivresse que personne n’a autant d’amour que vous pour BapDada; alors, puisque vous avez cet amour, souhaitez-vous rester proches ou éloignés? Vous devez rester proches et réussir. Ceux qui viennent du Royaume-Uni combleront les espoirs de BapDada, n’est-ce pas? Quel est le désir pur n°1 du Père? Baba interroge tout particulièrement ceux du Royaume Uni. Vous devez faire venir les micros importants qui peuvent devenir des instruments pour révéler le Père et se rapprocher de Lui. A présent, des micros devraient vraiment venir du Royaume Uni, d’Amérique et des autres pays, mais il y a ceux qui sont coopératifs et ceux qui, en plus, sont proches. Préparez donc de tels micros. En général, il y a une bonne expansion dans le service et cela continuera. Achcha. Les enfants de Russie sont jeunes, mais ils sont chanceux. Combien d’amour avez-vous pour le Père? C’est bien. BapDada est très content du courage des enfants. Vous avez maintenant oublié comment travailler dur. Achcha.

Bénédiction:
Puissiez-vous avoir droit à recevoir des bénédictions en faisant un travail charitable avec chaque pensée, parole et action.

Ayez cette pensée déterminée de vous-mêmes, que tout au long de la journée, par vos pensées, paroles et actions, vous serez des âmes charitables et ne cesserez d’agir de façon charitable. Le fruit instantané de la charité, ce sont les bénédictions de toutes les âmes. Accumulez ainsi des bénédictions pour toutes vos pensées et paroles. Inspirez tous ceux qui sont en relation ou connexion avec vous à avoir dans leur cœur des remerciements de coopération. Seules de telles âmes reçoivent un prix.

Devise:
Restez constamment en compagnie du Père unique et faites de Lui votre Compagnon. C’est de la grandeur.