06.09.20    Avyakt Bapdada     French Murli     16.03.86     Om Shanti     Madhuban


L’exercice spirituel


BapDada regarde le niveau de doux silence de tous les enfants pour voir dans quelle mesure ils se sont exercés à se stabiliser dans le niveau de silence en une seconde. Pouvez-vous vous stabiliser dans ce niveau quand vous le voulez ou cela vous demande-t-il du temps? Parce que votre forme éternelle est le doux silence alors que votre forme originelle est de venir dans le son. Mais le silence est votre sanskar originel et éternel. Ainsi, connaissant votre sanskar éternel, votre forme éternelle et votre nature éternelle, pouvez-vous vous stabiliser dans cette forme dès que vous le voulez? Vous avez pris 84 vies, à venir dans le son et par conséquent, vous avez toujours eu pour habitude de venir dans le son. Pourtant, étant donné votre forme éternelle et comme c’est la fin du cycle, vous devez retourner dans la demeure du silence. C’est bientôt l’heure de rentrer à la maison. Il est maintenant temps d’en finir avec tous les rôles du début, du milieu et de la fin, des trois aspects du temps, et de vous stabiliser dans votre forme et votre niveau éternels. C’est pourquoi cette pratique est encore plus nécessaire maintenant. Vérifiez où vous en êtes pour voir si vous êtes devenus les conquérants de vos organes physiques. Lorsque vous ne voulez pas venir dans le son, le son (le fait de parler) vous attire-t-il? C’est ce qu’on appelle l’exercice spirituel.

A l’heure actuelle, les gens disent que l’exercice est le remède à toutes les maladies; de même en ce moment, vous devez pratiquer cet exercice spirituel si vous voulez rendre l’âme puissante. Peu importe l’atmosphère qui vous environne, même s’il y a des bouleversements, tout en restant dans le son, dans le bruit, vous devez à présent vous exercer à rester dans le niveau au-delà du son sur une longue période. Créer un niveau de paix dans une atmosphère paisible, ce n’est pas grand-chose. Vous devez maintenant vous entraîner à être paisibles au milieu de l’agitation. Savez-vous comment vous exercer ainsi? Que les bouleversements soient dus à vos faiblesses, à vos pensées perdues ou à vos sanskars, pouvez-vous vous rendre inébranlables ou vous faut-il du temps? Si cela vous demande du temps, vous serez sans cesse pris au dépourvu. A la fin, vous ne disposerez pas de beaucoup de temps. L’examen du résultat final ne durera que quelques secondes ou quelques minutes. Cependant, votre rang sera fonction de votre capacité à rester inébranlables au beau milieu d’une atmosphère de bouleversements. Si vous avez créé l’habitude d’avoir besoin de temps pour devenir inébranlables dans une atmosphère de bouleversements, quel sera votre résultat à la fin? Par conséquent, entraînez-vous à cet exercice spirituel. Vous devriez être en mesure de stabiliser votre esprit partout où vous le voulez et pendant aussi longtemps que vous le voulez. L’examen final est très facile. On vous a dit à l’avance quel serait cet examen mais le rang sera attribué en très peu de temps. Votre niveau devrait aussi être puissant.

Bien qu’ayant tout – un corps, des relations corporelles, des sanskars, des gens autour de vous, des biens liés à ce corps, des vibrations, et une atmosphère – vous ne devriez être attirés par rien. C’est ce qu’on appelle être un conquérant de l’attachement et avoir une forme puissante. Avez-vous une telle pratique? Les gens pleureront alors que vous resterez inébranlables. Peu importe avec quelle force les éléments de la nature viennent avec leurs dernières exigences pour vous attirer à eux, vous devez rester absorbés dans l’amour du Père en étant emplis d’amour et détachés; c’est ce qu’on appelle voir sans voir, entendre sans entendre. Ayez une telle pratique. C’est le niveau de la forme du doux silence. Néanmoins, BapDada vous donne du temps. S’il vous manque quoi que ce soit, vous pouvez combler cette lacune maintenant parce qu’on vous a parlé du compte d’une longue période. Ainsi, vous avez à présent une petite chance et vous devez en conséquence porter une attentiontotale à cette pratique. En fonction de cette pratique vous réussirez avec tous les honneurs ou seulement de justesse. Avez-vous une telle pratique? Quand la cloche du temps sonnera, serez-vous prêts ou penserez-vous que vous devez finir de vous préparer? Le chapelet des 8 joyaux est petit du fait de cette pratique spécifique. Elle tient en très peu de temps. Vous dites que tous peuvent prétendre à l’héritage de la libération et de la libération dans la vie en une seconde. Il faudra donc également très peu de temps pour recevoir un rang au moment de l’accomplissement. En tout cas, il ne devrait pas y avoir le moindre bouleversement, la moindre fluctuation. Dites simplement: «un point» et stabilisez-vous dans ce niveau. Le point ne devrait pas fluctuer. Il ne faudrait pas qu’à ce moment-là, vous vous mettiez à vous entraîner: «Je suis une âme, je suis une âme». Cela ne marchera pas parce qu’on vous a déjà dit que vous subirez alors des attaques de tous les côtés. Tout tentera sa dernière chance. Maya et les éléments viendront vous tester de toutes leurs forces. Ce sera leur ultime tentative et ce sera aussi votre niveau ultime, votre niveau karmateet, libre des liens karmiques. Des deux côtés, les scènes seront très puissantes. Ils viendront, de toutes leurs forces et vous devrez aussi déployer vos forces ultimes.

Cependant, si vous remportez la victoire simplement en une seconde, les tambours de la victoire retentiront. Comprenez-vous ce qu’est l’examen final? Vous avez tous, et devez maintenir, la pensée pure de vouloir être n°1. Et vous ne deviendrez n°1 (one) que si vous gagnez (win) dans tous les aspects. Si vous avez la moindre pensée perdue ou ruineuse dans une seule situation, ou si vous gaspillez votre temps, votre rang sera moins élevé. Donc, vérifiez bien tout. Vérifiez partout autour de vous. Les doubles-étrangers veulent aller vite en tout. Commencez donc dès maintenant à faire des efforts intenses et portez une attention totale à cette pratique. Comprenez-vous? Vous connaissez la question (de l’examen) et vous en connaissez aussi le moment. Vous devriez donc tous réussir. Si vous connaissez la question à l’avance, vous pouvez vous y préparer et ainsi réussir. Vous allez tous réussir, n’est-ce pas?

Cette saison, BapDada a gardé le stock de trésors ouverts pour rencontrer tout le monde. Baba vous dira plus tard ce qui doit se passer dans le futur. Maintenant, vous allez bien entendu prendre ce que vous êtes venus prendre dans la boutique aux trésors grande ouverte. Les scènes du drama ne cessent de changer mais cette saison, qu’il s’agisse des âmes de Bharat ou des doubles-étrangers, tous ont reçu des blessings spéciaux. BapDada tiendra Sa promesse. Savourez le fruit de cette saison; ce fruit est la rencontre et les bénédictions. Vous êtes tous venus manger le fruit de la saison, n’est-ce pas? BapDada est également content de voir les enfants mais dans le monde physique, il faut tout prendre en compte. Au moins, profitez-en maintenant. Baba vous en parlera à la fin de la saison.

Le but du service est le même, bien que les lieux de service soient différents. L’entrain et l’enthousiasme sont les mêmes et par conséquent, BapDada accorde une importance spéciale à tous les différents endroits. Il n’y a pas un endroit plus important qu’un autre. Partout où des enfants sont allés, un résultat spécial ou un autre finira pas apparaître. Le résultat apparaît rapidement dans certains lieux et dans d’autres, cela se fait à son heure, mais chaque endroit possède une spécialité. Tellement de bons joyaux sont apparus. Ne pensez pas que vous êtes ordinaires. Vous êtes toutes des âmes spéciales. Si l’un d’entre vous n’était pas spécial, il ne serait pas arrivé jusqu’au Père. Il y a une spécialité, mais certains utilisent leur spécialité pour le service alors que d’autres s’y préparent. Quoi qu’il en soit, vous êtes toutes des âmes spéciales. Vous êtes tous des maharathis et des mahavirs. Si Baba devait louer chacun, un long chapelet serait préparé. Si vous regardez les Shaktis, chacune d’elles est une grande âme qu’on peut voir comme un bienfaiteur du monde. Vous êtes ainsi, n’est-ce pas? Ou n’êtes-vous des bienfaiteurs que de votre propre lieu? Achcha.

L’amrit vela est l’heure des acquisitions élevées.

Aujourd’hui, le Maître du Jardin spirituel regarde Son jardin de roses spirituelles. Un tel jardin de roses n’est créé par BapDada qu’en cet âge de confluence. BapDada voit le parfum de spiritualité et la beauté des roses spirituelles en fleur. Toutes sont parfumées mais le parfum de certaines dure toujours alors que pour d’autres, il ne dure que peu de temps. Certaines roses sont toujours épanouies, alors que d’autres sont parfois en fleurs mais d’autres fois, la chaleur ou le climat les fait se faner. Néanmoins, toutes sont des roses spirituelles dans le jardin du Maître du Jardin spirituel. Certaines roses spirituelles embaument tout spécialement le parfum de la connaissance; certaines ont plus particulièrement le parfum du souvenir, certaines celui de la dharna et d’autres celui du service. Certaines roses sont telles qu’elles sont emplies de toutes les sortes de parfums. Dans un tel jardin, sur quelles fleurs se posera immédiatement le regard? Sur celles dont le parfum attire de loin. Elles attireront tout de suite tous les regards. Le Maître du Jardin spirituel voit toujours Ses roses spirituelles, mais numberwise. Il aime également chacune d’entre vous, les roses, parce que vous avez un amour profond pour le Maître du Jardin. Les fleurs aiment leur Maître (le Jardinier) et le Maître (le Jardinier) aime Ses fleurs. Pourtant les roses spirituelles qui peuvent toujours être conservées en vitrine sont celles qui restent toujours emplies de tous les parfums et sont toujours épanouies, en fleurs. On ne peut jamais garder en vitrine des fleurs fanées. Chaque jour, à l’amrit vela, BapDada célèbre une rencontre avec les roses spirituelles en leur donnant le soutien spécial de Son amour et de Son pouvoir.

L’amrit vela est le moment spécial pour recevoir le soutien de Dieu. L’amrit vela est le moment spécial pour célébrer une rencontre avec Dieu. C’est le moment pour entretenir une conversation spirituelle. L’amrit vela est le moment pour acquérir facilement des bienfaits et bénédictions du stock de trésors de bénédictions du Seigneur Innocent. Le mémorial de pouvoir obtenir du Seigneur Innocent tout ce que l’on désire vient de cette heure de l’amrit vela. C’est l’heure pour gagner des trésors de la boutique aux trésors ouverte, sans faire d’efforts. Vous connaissez ce beau moment, par expérience, n’est-ce pas? Seuls ceux qui sont expérimentés connaîtront ce bonheur et ces acquisitions et réalisations élevées. BapDada est donc content de voir toutes les roses spirituelles. BapDada dit aussi: «Ouah Mes roses spirituelles!» Vous chantez: «Ouah! Ouah!» et BapDada chante donc également cette chanson. Comprenez-vous?

Vous avez entendu de nombreux murlis. Les ayant entendus, vous êtes à présent emplis. Vous faites maintenant des plans pour devenir de grands donneurs et tout distribuer. Cet enthousiasme est très bon. Aujourd’hui, c’est le tour du Royaume-Uni (UK), c’est-à-dire ceux qui restent OK. BapDada sourit toujours en entendant une expression des doubles-étrangers. De quelle expression s’agit-il? De «Merci»(en anglais: Thank you = merci à toi). En disant «Merci», vous vous souvenez du Père parce que vous commencez par dire merci au Père du fond de votre cœur. Ainsi, dès que vous dites: «merci» à quelqu’un, vous vous souvenez avant tout du Père, n’est-ce pas? Dans la vie brahmine, c’est automatiquement le Père que l’on remercie en premier. Assis, debout, ou tout en agissant, vous dites très souvent «merci». C’est également une méthode pour se souvenir du Père. Ceux d’entre vous qui viennent du UK sont devenus des instruments pour permettre à ceux qui possèdent différents pouvoirs limités de se regrouper. Il existe des pouvoirs de diverses sortes de connaissances. Vous avez permis à ceux qui possédaient différents pouvoirs, qui venaient de professions différentes, de religions différentes, qui parlaient des langues différentes de se réunir dans le clan brahmine unique, dans la religion brahmine et de parler le même langage brahmine. Les brahmines ont leur propre langue que les nouveaux ne peuvent pas comprendre. Ils se demandent de quoi vous parlez. Donc, les brahmines ont leur propre langage et leur dictionnaire propre. Ainsi, ceux du UK restent occupés à unifier tout le monde, n’est-ce pas? Vous êtes nombreux et on peut voir très clairement cette spécialité: vous aimez le yagya et coopérez avec le yagya. Vous pouvez prétendre à un bon rang pour ce qui est de mettre tout de suite, à chaque pas, un peu de côté pour le yagya, c’est-à-dire pour Madhuban. Le souvenir direct de Madhuban devient un coup de pouce spécial. Dans chaque tâche et à chaque pas, vous vous souvenez de Madhuban, c’est-à-dire du Père, de Son enseignement, de Son Brahma bhojan et de la rencontre avec le Père. Madhuban vous rappelle le Père automatiquement. Où que l’on vive, se souvenir de Madhuban signifie avoir un amour spécial qui agit comme un ascenseur ou un coup de pouce. Vous n’avez alors plus d’efforts à faire pour vous élever. Il vous suffit d’appuyer sur le bouton et vous vous élevez en une seconde.

BapDada ne veut pas de diamants ni de perles. Pour le Père, même un tout petit rien donné avec amour est comme un joyau. C’est pourquoi on s’est souvenu du riz cru de Sudama. Cela veut dire que même avec un don minuscule, vous vous souvenez de Madhuban avec amour. Ainsi, ce petit quelque chose devient un joyau précieux. C’est l’amour qui lui donne de la valeur. Si quelqu’un donne beaucoup mais sans amour, il n’accumule rien alors qu’en donnant peu avec amour, vous accumulez des millions et des millions. Le Père aime donc ce qui est fait avec amour. Ainsi, la spécialité de ceux du UK est que dès le début, ils ont eu de l’amour pour le yagya et ont coopéré. C’est aussi du yoga facile. Qui dit coopération (sahyoga) dit yoga facile (sahaj yoga). Lorsque vous pensez à coopérer, vous vous souvenez du Père, n’est-ce pas? Ainsi, ceux qui coopèrent deviennent automatiquement des yogis faciles. Vous êtes en yoga avec le Père et avec Madhuban, c’est-à-dire avec BapDada. Ceux qui deviennent coopératifs réclament donc un bon rang en ce qui concerne le yoga facile. Le Père aime la coopération qui vient du cœur. C’est pourquoi le mémorial, le temple de Dilwala, a été construit ici. Le Père, Celui qui conquiert les cœurs, aime l’amour et la coopération qui viennent du cœur. Ceux dont le cœur est petit se contentent de peu alors que les grands cœurs concluent un marché illimité. La fondation est un grand cœur et donc, l’expansion est très bonne. Vous avez dû voir comment, dans certains arbres, des branches deviennent aussi grosses que le tronc. Ainsi, le tronc et les branches sont nés de la fondation du Royaume-Uni. A présent, même ces branches sont devenues des troncs et des branches naissent de ces troncs. Par exemple, l’Australie, l’Amérique, l’Europe et l’Afrique sont nées. Les quatre sont devenues des troncs. Et les branches de chacun de ces troncs poussent très bien parce que la fondation est solide grâce à l’eau de l’amour et de la coopération. C’est pourquoi la croissance est bonne et le fruit est bon également. Achcha.

Bénédiction:
Puissiez-vous avoir un cœur humble et vous libérer de la colère en renonçant à la conscience du corps.

Les enfants qui renoncent à la conscience du corps ne peuvent jamais se mettre en colère parce qu’il y a deux causes à la colère: 1. Lorsque quelqu’un ment; 2. lorsque quelqu’un est cause de diffamation. Ces deux aspects engendrent la colère. Dans de telles situations, avec la bénédiction d’avoir un cœur humble, soyez emplis de miséricorde pour ceux qui vous diffament, prenez dans vos bras ceux qui vous insultent, considérez ceux qui vous critiquent comme vos amis et on parlera alors de merveille. Si vous montrez une telle transformation, vous serez révélés au monde.

Devise:
Afin de faire l’expérience de plaisir, renoncez à toute dépendance vis-à-vis de Maya et soyez libres.