07.02.21    Avyakt Bapdada     French Murli     29.10.87     Om Shanti     Madhuban


Les pouvoirs du corps, de l’esprit, des biens et des relations.


Aujourd’hui, le Père à l’Autorité toute-puissante regarde Ses enfants emplis de pouvoir. Chaque âme brahmine est devenue puissante, mais numberwise. Tous les pouvoirs sont l’héritage du Père et les bénédictions du Donneur de Bienfaits. Grâce à la double relation de Père et de Donneur de Bienfaits, chaque enfant bénéficie de cette acquisition élevée depuis sa naissance. Dès votre naissance, le Père vous donne un droit à tous les pouvoirs, c’est-à-dire qu’Il vous donne votre droit de naissance. De plus, en tant que Donneur de Bienfaits ou de Bénédictions, Il fait de vous, dès votre naissance, des maîtres à l’autorité toute-puissante et vous bénit: «Puissiez-vous détenir tous les pouvoirs». Tous les enfants reçoivent de l’Unique le même droit double mais votre capacité à vous en imprégner vous rend numberwise. Le Père rend tous les enfants constamment emplis de tous les pouvoirs mais les enfants deviennent puissants en fonction de leur capacité. En règle générale, dans la vie comme dans le cheminement spirituel, la réussite repose sur les pouvoirs que l’on détient. Plus vous avez de pouvoirs et plus vous obtenez de succès. Les principaux pouvoirs sont ceux du corps, de l’esprit, des biens et des relations. Les quatre sont essentiels. Si un seul des quatre fait défaut, le succès dans la vie ne peut être ni total ni constant. Dans la vie spirituelle également, les quatre pouvoirs sont essentiels.

Dans cette vie spirituelle, la bonne santé de l’âme et celle de la matière sont essentielles. Quand l’âme est en bonne santé, l’expérience de la maladie ou des comptes du corps se transforme d’une crucifixion en une piqûre d’épine et vous vous sentez alors en bonne santé. On ne voit alors sur votre visage aucun signe de souffrance ou de maladie. Vous n’en parlez même pas et donc, au lieu de parler de la souffrance du karma, vous parlez du niveau de karma yoga parce que le fait de parler de la maladie ne ferait que l’aggraver. Une telle âme ne fera donc jamais l’expérience de la souffrance d’une maladie et elle ne répandra aucune vague de peine en parlant de ses souffrances. Au lieu de cela, grâce au pouvoir de transformation, elle transformera la souffrance en contentement; elle restera contente et propagera une vague de contentement vers les autres. Autrement dit, elle deviendra un maître à l’autorité toute-puissante et, avec le bienfait des pouvoirs, utilisera le pouvoir de tolérance et le pouvoir d’adaptation en fonction du moment. Si, au moment où vous en avez besoin, vous utilisez la bénédiction ou l’héritage des pouvoirs que vous avez reçus de l’Autorité toute-puissante, ces bénédictions ou ces bons souhaits agissent alors pour vous comme un médicament parce que tous ces pouvoirs peuvent coopérer avec vous sous la forme dont vous avez besoin, comme vous souhaitez les utiliser, en fonction de la situation et du moment. Vous pouvez vous imprégner de ces bénédictions ou pouvoirs donnés par Dieu comme vous le voulez: à un moment donné, pour vous apaiser ou vous rafraîchir et l’instant suivant, pour vous dynamiser, vous chauffer, comme un feu. Ils peuvent vous donner l’expérience de la fraîcheur de l’eau et celle des flammes d’un feu; ils peuvent agir comme un médicament et aussi comme une nourriture riche qui vous rend forts. Devenez simplement des autorités qui utilisent ces pouvoirs au bon moment. Tous ces pouvoirs sont vos serviteurs, vous, les maîtres à l’autorité toute-puissante. Dès que vous donnerez un ordre à l’un d’eux, il vous répondra: «Oui, seigneur» et coopérera avec vous. Cependant, ceux qui se font servir par ces pouvoirs doivent être tout aussi habiles. Ainsi, vous pouvez constamment faire l’expérience du pouvoir du corps sur la base du pouvoir de l’âme; autrement dit, vous pouvez vous sentir toujours en bonne santé.

Cette vie brahmine alokik est constamment saine. Vous avez reçu cette bénédiction du Donneur de bienfaits: «Puissiez-vous être toujours en bonne santé!» BapDada voit que certains enfants sont incapables, au moment où ils en auraient besoin, de tirer profit des bénédictions qu’ils ont reçues. Ou on peut dire qu’ils sont incapables de se faire servir, de façon illimitée et avec un intellect illimité, par ceux qui, pourtant, sont leurs serviteurs. Le niveau de maître à l’autorité toute-puissante, ce n’est pas rien! C’est un niveau élevé ainsi qu’un titre suprême reçu de l’Ame suprême. Quelle ivresse vous procure ce titre? Le titre couronne de succès tant de tâches. C’est donc un titre qui vient de Dieu. Il est empli de tant de pouvoir et de bonheur. Si vous restez conscients de ce titre, vous ferez l’expérience que tous les pouvoirs sont déjà prêts, à votre service. Ils n’attendront que vos ordres. Utilisez donc la bénédiction et l’héritage. Si vous ne restez pas stables dans le respect de soi d’un maître à l’autorité toute-puissante, au lieu de maintenir les pouvoirs sous vos ordres, vous ne cesserez de demander au Père de vous donner tel ou tel pouvoir en particulier ou d’effectuer une tâche pour vous; vous direz: «ceci devrait se passer; cela devrait arriver…» En effet, ceux qui formulent beaucoup de requêtes ne peuvent jamais rester constamment heureux. Ils accompliront une chose et une autre apparaîtra. Devenez donc des maîtres, soyez yogyukt et faites vous servir avec sagesse par vos serviteurs; et vous ferez automatiquement l’expérience d’être constamment en bonne santé. C’est ce qu’on appelle le pouvoir du corps.

De même, il y a le pouvoir de l’esprit, autrement dit des pensées élevées. Toute pensée d’un maître à l’autorité toute-puissante est d’un tel pouvoir qu’il peut faire tout ce qu’il veut quand il le veut et aussi faire en sorte que les choses s’accomplissent parce que ses pensées sont toujours pures, élevées et bienveillantes. Le propre des pensées élevées de bienveillance est qu’elles se concrétisent effectivement. Vous êtes des maîtres à l’autorité toute-puissante et comme l’esprit ne peut jamais tromper ni décevoir un maître, il ne peut vous causer de la peine. Il reste concentré, c’est-à-dire stable en un endroit; il ne s’égare pas. Vous êtes alors en mesure de stabiliser votre esprit où vous le voulez quand vous le voulez. Il ne peut donc être malheureux parce qu’il devient un serviteur. C’est donc le pouvoir de l’esprit que vous avez reçu dans votre vie alokik comme un héritage et une bénédiction.

De même, le troisième pouvoir est celui des biens, c’est-à-dire le pouvoir de la richesse de la connaissance. Les trésors de la connaissance vous permettent automatiquement d’acquérir des biens physiques. Si vous détenez les trésors de la connaissance, la nature devient automatiquement une servante. Les biens physiques sont pour les moyens matériels. Avec les trésors de la connaissance, vous acquérez automatiquement tous les moyens physiques. C’est pourquoi la richesse de la connaissance est la reine de toutes les richesses. Si le souverain règne, il peut acquérir tous les moyens matériels, sans avoir à faire d’efforts. Si vous devez faire des efforts pour obtenir des objets matériels, c’est qu’il vous manque quelque chose au niveau des trésors de la connaissance. En fait, la richesse de la connaissance fait de vous des multimillionnaires. Tout faire au nom de Dieu vous apporte automatiquement le succès dans tout ce que vous faites. Ceux qui possèdent la richesse de Dieu deviennent ceux qui font tout pour Lui. Ils n’ont même pas à y penser; tous les besoins continueront à être comblés. Ils ont un tel pouvoir de fortune que cette richesse de connaissance fait d’eux les rois des rois pendant de nombreuses vies. Vous acquérez donc aussi facilement le pouvoir des biens.

De même, il y a le pouvoir des relations. Chacun a le désir pur de faire l’expérience du pouvoir des relations parce que celles-ci apportent amour et coopération. Dans cette vie alokik, vous recevez du pouvoir des relations de deux façons. Savez-vous comment? Tout d’abord en ayant toutes les relations avec le Père et ensuite, à travers les relations avec la famille divine. C’est donc une double relation: avec le Père et entre vous. Par le biais des relations, vous recevez donc continuellement un amour altruiste, un amour impérissable et une coopération impérissable. Vous faites donc bien l’expérience du pouvoir des relations. Pourquoi le Père veut-Il des enfants et pourquoi les enfants ont-ils besoin d’un Père? Pour recevoir de la coopération au moment où elle est nécessaire. Dans cette vie alokik, vous recevez donc les quatre pouvoirs en héritage et comme une bénédiction. Quel sera votre niveau à tout instant lorsque vous aurez intégré ces quatre sortes de pouvoirs? Toujours celui d’un maître à l’autorité toute-puissante. Restez-vous toujours stables dans ce niveau? C’est ce qu’on l’appelle le niveau de roi de soi, de Raja-Yogi. Le stock de trésors d’un roi est toujours plein. Raja Yogi veut donc dire celui dont le stock de trésors est toujours plein. Comprenez-vous? C’est ce qu’on appelle la vie alokik d’un brahmine élevé. Soyez toujours des maîtres et utilisez tous les pouvoirs. Au lieu d’être limités à votre propre capacité, soyez constamment puissants. Ne soyez pas ceux qui demandent mais restez toujours heureux. Achcha.

Tous reçoivent la chance d’aller à Madhuban. Restez toujours conscients de cette fortune que vous avez reçue. Garder avec soi le Donneur de Fortune veut dire garder avec soi sa fortune. Des âmes sont venues de trois zones. Les fleuves de différents endroits se rencontrent à présent. C’est ce qu’on appelle la confluence des trois fleuves (Triveni). BapDada, en tant que Donneur de Bienfaits, donne à tous des bénédictions. A chacun ensuite de les utiliser. Achcha

Aux âmes élevées de partout qui ont droit à l’héritage et à toutes les bénédictions; à toutes les âmes élevées qui sont les maîtres à l’autorité toute-puissante; à toutes les âmes contentées qui propagent toujours les vagues du contentement; aux grandes âmes qui obtiennent toujours le succès dans leurs échanges en faisant tout au nom de Dieu, BapDada donne Son Amour, Son Souvenir empli de pouvoir et dit: «Namaste».

Inspirations de BapDada pour le programme “Coopération Globale pour un Monde Meilleur”

Avec un tel thème, les gens accourront pour offrir leur coopération. Ce faisant, ils viendront également en relation avec vous et c’est pourquoi l’offre de coopération viendra d’elle-même. Il suffit que les âmes qui font ce service soient emplies de bons souhaits et de sentiments purs. Il n’est tout simplement pas possible que vous ne receviez aucun fruit de vos bons souhaits. Le terrain des bons souhaits et des sentiments purs de ceux qui servent permettra de donner des fruits. Le fruit est prêt mais le terrain doit juste être préparé un petit peu. Le fruit va émerger rapidement mais pour cela, la terre doit être fertile. Cette terre est en train d’être préparée.

En fait, toutes les âmes doivent être servies mais, pour le moment, les âmes des départements spéciaux ne se sont pas encore rapprochées. Même si les départements de la politique et de la religion ont été servis, ils doivent encore devenir coopératifs lorsque c’est nécessaire. Pour cela, vous devez décocher une flèche puissante. Une flèche puissante possède des bons souhaits de coopération et de bonheur ainsi que des sentiments purs pour toutes les âmes. Lorsque vous ferez preuve de tels sentiments, chaque tâche sera facilement couronnée de succès. Pour le moment, vous faites les différents types de service séparément. Pourtant, au début du yagya, lorsque quelqu’un devait accomplir une tâche, il invoquait les bénédictions de toute la famille et ces bénédictions rendaient tout facile. C’est ce que vous devez ajouter dans le service. Avant d’initier une tâche, prenez les bons souhaits et les sentiments purs de tout le monde et ajoutez à cette tâche le pouvoir du contentement de tous. Alors seulement un fruit puissant apparaîtra. Vous n’avez plus besoin de travailler dur. Tous sont vides à présent. Inutile de travailler dur. Les âmes se sont tellement vidées que si vous souffliez dessus, elles voleraient jusqu’ici. A l’heure actuelle, tous pensent qu’un autre pouvoir est nécessaire - qu’il soit politique ou religieux - qui pourrait tout contrôler. Intérieurement, elles sont à la recherche de quelque chose. La méthode pour servir les âmes brahmines doit être différente, et cela deviendra le mantra. A présent, vous utilisez simplement le mantra et vous obtenez le succès. Vous avez travaillé dur durant 50 ans, et tout cela devait se faire, et vous avez acquis de l’expérience. Maintenant, gardez le but d’utiliser pour chaque tâche ce thème: «Obtenir le succès avec la coopération de tous.» C’est le thème pour les Brahmines, mais pour les gens du monde, le thème est : «Coopération Globale pour un Monde Meilleur.» Achcha.

La forme pratique du succès sera visible pour tous. Toute tâche qui a échoué sera résolue grâce à votre drishti et votre coopération. Plus tard, ceux sur le chemin de la dévotion auront beaucoup de gratitude. Tout ce succès vous arrivera de façon pratique. Vous ne leur direz pas : «Voilà ce qui va vous arriver», mais vos conseils leur permettront d’avoir du succès automatiquement. C’est ainsi que les sujets seront créés facilement. Ils viendront à vous de partout. Votre rôle de succès va continuer mais vous devez d’abord avoir tellement de pouvoir que vous n’acceptiez pas ce succès; c’est alors que la révélation aura lieu. Autrement, si ceux qui créent le succès se font piéger par ce succès, que se passera-t-il ? Tout cela doit commencer ici. La louange du Père est qu’Il est «le Chirurgien, l’Ingénieur, l’Avocat et le Juge.» Tout le monde aura cette expérience concrètement. Seulement alors leurs intellects quitteront tout le reste pour venir dans cette direction. A présent, des foules immenses vont venir vers vous. C’est la scène que voit BapDada. Parfois, Il voit la scène présente et Il voit la différence. Qui êtes-vous ? Le Père le sait. Vous recevez un rôle très, très merveilleux dont vous n’avez même pas rêvé. C’est simplement un peu bloqué pour le moment, juste comme un rideau est parfois coincé. Même lorsque vous hissez un drapeau, il reste parfois coincé. De même, tout à présent est un peu bloqué. Qui que vous soyez, quoi que vous soyez, vous êtes vraiment grands. C’est seulement lorsque vos spécialités seront révélées que vous deviendrez des déités spécialement aimées. A la fin, même le chapelet des déités sera révélé, mais d’abord, les petits ‘thakurs’ (les images de Dieu) doivent être décorées et préparées. Ensuite, les dévots viendront. Achcha.

Bénédiction:
Puissiez-vous être constamment comblés et joyeux, et servir même si vous renoncez à vous reposer.

Un serviteur renonce à son propre repos jour et nuit et fait l’expérience du repos dans le service. Ceux qui viennent en contact avec de telles âmes, qui vivent avec elles ou ont une relation avec elles, font l’expérience d’être proches d’elles comme s’ils se trouvaient sous une source de fraîcheur, de pouvoir et de paix. Ils deviennent des serviteurs dotés d’un caractère élevé; ils deviennent Kamdhenu, qui comble les désirs de tous pour toujours. De tels serviteurs reçoivent automatiquement la bénédiction de rester joyeux et comblés.

Devise:
Afin de devenir des personnifications de la connaissance, veillez attentivement à l’étude à tout instant. Ayez autant d’amour pour l’étude que pour le Père.