07.05.22       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, maintenant, devenez conscients de l'âme comme le Père. Le seul désir du Père est que les enfants deviennent comme Lui, et retournent à la maison avec Lui.

Question:
Les enfants, en voyant quelle merveille, remerciez-vous le Père ?

Réponse:
En voyant la manière avec laquelle, Baba accomplit Son devoir. Il enseigne à Ses enfants le Raja Yoga, pour les rendre dignes. Les enfants, intérieurement vous dites merci à un si doux Baba. Baba dit : Ce mot "merci" appartient à la dévotion. Les enfants ont un droit ; il n'est pas question de Le remercier pour cela. Le Père doit vous donner l'héritage, en accord avec le drama.

Chanson:
Que peuvent bien faire les tempêtes, à ceux dont le compagnon est Dieu ?

Om shanti.
Cette chanson s'adresse aux enfants. Que peuvent faire les tempêtes de Maya à ceux dont le Compagnon est le Père Suprême, l'Âme Suprême, l'Autorité qui a tous les pouvoirs ? Il ne s'agit pas de ces tempêtes physiques, mais des tempêtes de Maya qui éteignent la lumière de l'âme. Maintenant que vous avez trouvé le Compagnon qui vous éveille, que peut bien faire Maya ? On vous a donné le titre de "Mahavir", ceux qui remportent la victoire sur Maya, Ravan. De quelle façon remporterez-vous la victoire ? Les enfants, vous êtes assis devant BapDada, face à face. Bap et Dada sont appelés le Père et le frère aîné. Par conséquent, ils sont BapDada. Les enfants, vous comprenez que le Père spirituel est assis devant vous. Le Père spirituel parle aux esprits. Les âmes écoutent par l'intermédiaire de leurs organes des sens. Elles parlent également. Les enfants, vous avez créé l'habitude d'être conscients du corps. Vous avez été conscients du corps tout au long du cycle. Vous avez quitté un corps, vous en avez pris un autre et votre nom a changé également. Quelqu'un est appelé Paramanand (joie suprême) et quelqu'un d'autre est appelé autrement. Baba dit : Je suis éternellement conscient de l'âme, Je ne prends jamais de corps et Je ne suis donc jamais conscient du corps. Ce corps appartient à ce Dada; Je reste éternellement conscient de l'âme. Les enfants, Je souhaite vous rendre comme Moi, parce que maintenant vous devez retourner à la maison. Vous devez quitter cette conscience du corps. Cela prend du temps. Vous avez pris l'habitude d'être conscients du corps pendant une longue période de temps. Maintenant, le Père dit : Quittez votre corps et devenez comme Moi, parce que vous allez être Mes invités. Vous allez repartir avec Moi. C'est la raison pour laquelle Je dis : Tout d'abord, ayez la foi que vous êtes des âmes. Je ne dis cela qu'aux âmes : Souvenez-vous du Père et ensuite toute autre vision prendra fin. C'est cela qui demande des efforts. Les âmes, Je suis en train de vous servir. C'est l'âme qui écoute par l'intermédiaire des organes des sens. Moi, l'âme, je vous donne le message de Baba. On ne peut pas dire que l'âme soit homme ou femme. Les termes "homme" et "femme" sont utilisés pour le corps. Il est l'Âme Suprême. Le Père dit : Ô les âmes, êtes-vous en train d'écouter ? L'âme dit, "oui, j'écoute". Reconnaissez-vous votre Père ? Il est le Père de toutes les âmes. Tout comme vous êtes des âmes, de la même façon, Je suis votre Père. On L'appelle le Père Suprême, l'Âme Suprême. Il n'a pas de corps qui Lui soit propre. Brahma, Vishnou et Shankar ont leur propre forme. Une âme est simplement appelée une âme, mais Mon nom est Shiva. De nombreux noms ont été donnés au corps. Je ne prends pas de corps, et c'est la raison pour laquelle Je n'ai pas de nom physique. Vous êtes des saligrams. Les âmes, on vous demande : Ô les âmes, écoutez-vous ? Vous devez maintenant avoir la pratique d'être conscientes de l'âme. Une âme écoute et parle par l'intermédiaire de ses organes des sens. Le Père vient ici pour donner des explications aux âmes. Parce que les âmes ont oublié leur Père, elles sont devenues insensées. Il ne s'agit pas de dire que Shiva est Dieu et que Krishna est également Dieu. Ils disent que Dieu se trouve dans chaque particule. Cette idée fausse s'est répandue dans le monde entier. Beaucoup acceptent qu'ils soient les enfants de Dieu le Père, mais la majorité dit toujours que Dieu est omniprésent. Vous devriez sortir tout le monde de ce marécage. Le monde entier est d'un côté et le Père se trouve de l'autre côté. La louange du Père est : "Dieu, Ton activité divine, grâce à laquelle le monde entier reçoit le salut, est tout à fait unique." Seul l'Unique accorde le salut. Les gens se donnent tellement de mal, afin de recevoir le salut. Seul le Satgourou accorde mukti (la libération) et jeewanmukti (la libération dans la vie). Maintenant, le Père dit : Je suis venu apporter le salut aux sages, aux hommes saints etc. Je suis l'Unique qui accorde le salut à tous. Je parle aux âmes. Je suis votre Père. Personne d'autre ne peut dire : Vous toutes les âmes, êtes Mes enfants. Ils disent que Dieu est omniprésent donc ils ne peuvent pas dire cela (Vous êtes tous Mes enfants). Le Père Lui-même dit : Je suis venu donner aux dévots le fruit de leur dévotion. On s'est souvenu que Dieu est Le seul Protecteur des dévots. Tous sont des dévots donc Dieu doit être quelqu'un de différent de tous ces dévots. Si les dévots étaient Dieu, ils n'auraient pas besoin de se souvenir de Dieu. Tout le monde appelle Dieu d'une façon ou d'une autre dans sa propre langue. Cependant, Son nom vrai est Shiva. Quand quelqu'un insulte ou diffame quelqu'un d'autre, on lui intente un procès, mais c'est le drama et personne n'a rien à y redire. Le Père sait que vous êtes devenus malheureux et que cela se reproduira. La même Gita, les écritures etc., apparaîtront, mais personne ne comprend quoi que ce soit, simplement en étudiant la Gita. Vous avez besoin de pouvoir. Ceux qui racontent les écritures, ne peuvent dire à personne, "Ô les enfants, ayez du yoga avec Moi et vos péchés seront détruits." Ils lisent simplement la Gita et la racontent. À présent, vous êtes expérimentés. Vous comprenez de quelle façon vous parcourez le cycle des 84 vies. Dans le drama, chaque chose arrive à son heure. Le Père parle aux enfants, aux âmes : Apprenez la façon d'expliquer, "Je parle à l'âme : Moi, l'âme, je parle par cette bouche et toi l'âme, tu écoutes grâce à tes oreilles. Je donne le message du Père : Je suis une âme." C'est très facile d'expliquer cela. Toi, l'âme, tu quittes un corps pour prendre le suivant. L'âme a terminé ses 84 vies. Le Père dit maintenant : Si Dieu était omniprésent, alors vous devriez dire, "Âme Suprême Humaine." Alors pourquoi parlent-t-ils d'êtres humains ? Vous parlez à cette âme. Mes frères, les âmes, comprenez-vous que je vous donne le message que le Père vous a déjà donné, il y a 5000 ans ? Le Père dit : Souvenez-vous de Moi ! Ici, c'est la terre de la peine. L'âge d'or est la terre du bonheur. Ô les âmes, vous étiez dans la terre du bonheur. Vous avez parcouru le cycle des 84 vies. Vous êtes passés par les niveaux satopradan, sato, rajo et tamo. Maintenant, retournons dans la terre de Shri Krishna. Qu'aimeriez-vous devenir là-bas ? Deviendrez-vous empereur, impératrice ou deviendrez-vous serviteur ? Parlez aux âmes de cette façon. Ayez cet enthousiasme. Il ne s'agit pas de croire que vous soyez l'Âme Suprême. L'Âme Suprême est l'Océan de Connaissance. Il ne devient jamais un océan d'ignorance. Vous devenez des océans d'ignorance et des océans de connaissance. En prenant la connaissance du Père, vous devenez des maîtres océans. En fait, seul le Père est l'Océan. Tous les autres sont des fleuves. Cela fait une différence. Tout cela vous est expliqué à vous les âmes, lorsque vous êtes devenues insensées. Rien de tout cela n'est expliqué au paradis. Ici, tout le monde est insensé, impur et malheureux. Seuls les pauvres s'assoient confortablement pour comprendre cette connaissance. Ceux qui sont riches ont leur propre ivresse (exaltation). À peine quelques-uns parmi eux émergeront. Le roi Janak a tout donné. Ici, tous sont des Janak. Vous prenez la connaissance afin d'aller dans jeewanmukti, et vous devez rendre puissante la pensée que vous êtes des âmes. Baba, comment pouvons-nous Te remercier ? En accord avec le drama, Tu dois donner un héritage et nous devons devenir Tes enfants. Y a-t-il à dire merci pour cela ? Nous devons devenir Tes héritiers. Il n'est pas question de "remerciements" en cela. Le Père vient Lui-même expliquer tout cela pour nous rendre dignes. Le mot "merci" apparaît sur chemin de la dévotion, lorsqu'ils chantent des louanges. Le Père doit faire Son devoir. Il vient à nouveau montrer le chemin vers le paradis. Selon le drama, Baba doit venir enseigner le Raja Yoga. Il doit donner l'héritage. Vous irez ensuite au paradis en fonction des efforts que vous faites. Ce n'est pas Baba qui vous y enverra. Vous irez automatiquement au paradis, en fonction des efforts que vous aurez faits. Il n'y a pas de quoi Me remercier pour cela. Vous êtes maintenant ébahis par le jeu que Baba vous montre. Auparavant, nous ne connaissions pas ce que nous savons maintenant. Baba, oublierons-nous à nouveau cette connaissance ? Oui les enfants, cette connaissance disparaîtra aussi bien de Mon intellect que du vôtre. Ensuite, lorsque ce sera le bon moment pour que la connaissance soit donnée, cela réapparaîtra. Maintenant, Je vais retourner dans la terre du nirvana et ensuite, Je jouerai Mon rôle sur le chemin de la dévotion. Ces sanskars ressurgissent automatiquement dans l'âme. Je viendrai après un cycle, dans le même corps. Cela reste dans votre intellect, néanmoins vous devez rester conscients de l'âme. Autrement, vous serez conscients du corps. L'aspect principal est de vous souvenir du Père et de l'héritage. Vous obtenez votre héritage cycle après cycle, en fonction de vos efforts. Cela vous est expliqué d'une façon si simple, mais cela demande des efforts incognitos pour atteindre cette destination. Lorsqu'une âme vient, tout d'abord, c’est une âme vraiment pure et satopradhan. Ensuite, elle doit obligatoirement devenir une âme pécheresse et tamopradhan. De tamopradhan, vous devez vraiment devenir satopradhan. Le Père a donné le message : "Souvenez-vous de Moi". La création entière reçoit un héritage du Père. Il est Celui qui accorde le salut à tous. Il est Celui qui a de la compassion pour tous, c'est-à-dire qu’Il a de la miséricorde pour tous. À l'âge d'or, il n'y a aucune peine. Toutes les autres âmes vont résider dans shantidham (la terre de la paix). Les enfants, vous comprenez que c'est maintenant l'heure du règlement. Vous devez régler vos comptes karmiques de peine, par le pouvoir du yoga. Vous devez accumuler sur votre compte futur du bonheur, grâce à la connaissance et au yoga. Plus vous accumulez, plus vous recevez de bonheur et plus votre compte de peine se règle. Nous réglons les comptes de peine maintenant, à la confluence du cycle et d'un autre côté, nous accumulons également. C'est un travail. Baba donne les joyaux de connaissance et vous rend vertueux, mais ensuite, cela dépend de la façon dont vous vous en imprégnez. Chaque joyau vaut des millions et grâce à cela vous devenez constamment heureux pour le futur. Ici, c'est la terre de la peine, alors que là-bas, c'est sukhdham (la terre du bonheur). Les sannyasis ne savent pas que le bonheur est constant au paradis. Seul le Père rend Bharat tellement élevée, grâce à la Gita. Ces gens récitent tant d'écritures, cependant, le monde doit devenir vieux. Les déités résidaient au tout début du nouveau monde dans le royaume de Rama. Les déités n'existent plus maintenant. Où sont-elles allées ? Qui est né 84 fois ? Il ne peut y avoir de compte de 84 vies, pour personne d'autre. Seuls ceux qui font partie de la religion des déités naissent 84 fois. Les gens pensent que Lakshmi et Narayan sont Dieu. Ils disent : Où que je regarde, je ne vois que Toi. Achcha, sont-ils heureux avec l'idée de l'omniprésence? L'idée de l'omniprésence a duré pendant longtemps, pourtant Bharat est devenu un enfer misérable. Baba doit donner le fruit de la dévotion. Comment les sannyasis pourraient-ils faire eux-mêmes des efforts spirituels et donner le fruit de la dévotion ? Aucun être humain ne peut être celui qui donne le salut. Seuls ceux qui appartiennent à cette religion reviendront. Nombreux sont ceux qui ont été convertis à la religion des sannyasis. Ils reviendront également. Vous devez comprendre tous ces points. Baba explique : Vous devez maintenir la pratique d'être une âme. Le corps fonctionne grâce à l'âme. Le corps est périssable alors que l'âme est impérissable. Le rôle entier est enregistré dans cette âme si minuscule. C'est étonnant ! Même les scientifiques ne le comprennent pas. Le rôle immortel et impérissable est enregistré dans cette âme minuscule. L'âme est impérissable et son rôle l'est également. Achcha.

Aux très doux enfants bien-aimés, longtemps perdus et maintenant retrouvés, amour, souvenir et bonjour de la Mère, du Père, BapDada. Le Père Spirituel dit namaste aux enfants spirituels

Essence pour la dharna:
1. A la confluence des cycles, réglez vos comptes de peine, grâce au pouvoir du yoga et accumulez sur votre nouveau compte. Imprégnez-vous des joyaux de connaissance et soyez vertueux.

2. Je suis une âme. Je parle aux âmes, à mes frères. Ce corps est périssable. Ayez cette pratique : Je donne le message aux âmes, mes frères.

Bénédiction:
Puissiez-vous être aimés de tous avec vos bons souhaits et vos intentions élevées et devenir victorieux et enfilés dans le chapelet de la victoire.

Peu importe les intentions avec lesquelles quelqu'un dit quelque chose ou la façon dont ils interagissent avec vous, vous devez toujours avoir des bons souhaits et des intentions élevées pour chacun. Soyez victorieux en cela et vous prétendrez au droit d’être enfilés dans le chapelet de la victoire. La manière d’être aimés par tous est d’avoir des sentiments élevés pour chacun dans vos relations et vos connexions. Ceux qui ont de telles intentions élevées donneront constamment du bonheur à tout le monde et recevront du bonheur. C’est aussi faire du service. Avoir des bons souhaits est la façon élevée de servir avec votre esprit. Ceux qui font un tel service deviennent les perles du chapelet de la victoire.

Devise:
Faire l’expérience du yoga dans les actions, c’est être un karma yogi.