09.03.19       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, souvenez-vous constamment du Père et de votre héritage. Le Père, le Médecin spirituel, donne un seul médicament afin que vous soyez toujours en bonne santé. Il dit : Les enfants, souvenez-vous de Moi !

Question:
Que devriez-vous vous répéter afin de ressentir un grand bonheur ?

Réponse:
Dites-vous : Tout ce que je peux voir avec ces yeux va être détruit. Avec Baba, nous serons les seuls à rester. En ce moment, Notre doux Baba fait de nous les maîtres du paradis. En allant dans la solitude et en vous parlant de cette façon, vous ressentirez beaucoup de bonheur.

Om shanti.
Le Père Suprême, Dieu Shiva, parle : Les plus doux enfants, vous devriez vous souvenir de l'âge de confluence le plus propice, à chaque pas. Vous êtes les seuls à le savoir mais numberwise, selon vos efforts. Votre intellect devrait se souvenir que maintenant, en cet âge de confluence le plus propice, nous devenons les êtres humains les plus élevés et que Baba est venu pour nous libérer de cette cage de Ravan. De même qu'un oiseau est heureux lorsqu'on le libère de sa cage – il vole et est heureux – les enfants, vous devriez aussi réaliser que c'est la cage de Ravan dans laquelle se trouvent toutes sortes de peine. Bien que nous soyons des êtres humains, nous sommes en cage et le Père est maintenant venu nous libérer. Dans les écritures, il est écrit qu'une guerre a eu lieu entre les déités et les démons et que les déités ont gagné la guerre. En fait, il ne s'agissait pas d'une guerre. A présent, vous êtes en train de changer de démons en déités. Vous obtenez la victoire sur Ravan, c'est-à-dire sur les cinq vices, et non sur la communauté de Ravan. Les cinq vices sont appelés Ravan. Cependant, il n'est pas question de brûler qui que ce soit. Les enfants, vous êtes très heureux d'aller dans un monde où il ne fait ni trop chaud ni trop froid, où c’est constamment le printemps. Le printemps de l'âge d'or arrive maintenant. Ici, le printemps est de courte durée, mais là-bas, il dure la moitié du cycle. Là-bas, le climat n'est pas chaud tandis qu'ici, les gens souffrent et meurent à cause de la chaleur. Afin de vous libérer de toutes ces choses qui donnent de la peine, le Médecin spirituel vous donne un médicament très simple. Les autres médecins que vous consultez doivent se souvenir de beaucoup de médicaments différents, tandis que ce Médecinn'a pas d'autre médicament. En vous souvenant simplement de Lui, vous êtes complètement libérés de la maladie, sans médicaments etc. Les enfants disaient, aujourd'hui nous allons avoir un atelier: comment tenir un journal (faire son bilan) et sur la façon de se souvenir de Baba. Maintenant, le Père ne vous oblige pas à écrire quoi que ce soit, ce n'est pas la peine de gaspiller du papier. Le Père dit : souvenez-vous simplement du Père avec votre intellect. Sur le chemin de l'ignorance, tiennent-ils un journal sur le souvenir qu'ils ont de leur père ? Ce n'est pas la peine de lire ou d'écrire quoi que ce soit à ce sujet. Les enfants disent au Père : Baba, je T'oublie. Si les gens entendaient cela, que diraient-ils ? Les enfants, vous dites : Nous T'appartenons de notre vivant. Pourquoi êtes-vous devenus cela ? Afin de réclamer l'héritage de la souveraineté du monde au Père. Alors, pourquoi oubliez-vous un tel Père ? Ne pouvez-vous pas vous souvenir du Père qui vous donne un héritage aussi grand ? Vous avez reçu de Lui cet héritage tant de fois auparavant, mais vous L'oubliez quand même ! Si vous voulez réclamer au Père votre héritage, vous devez vous souvenir de Lui et aussi vous imprégner de vertus divines. Qu'y a-t-il à écrire ? Posez-vous la question du fond de votre cœur. Il existe l'exemple de Narad. C'était un grand dévot. Vous savez que vous êtes les vieux dévots de nombreuses vies. A présent, vous êtes si heureux de vous souvenir du doux Père. Ceux qui se souviennent de Lui deviennent dignes de se marier à Lakshmi ou Narayan. Lorsqu'un enfant pauvre est adopté par une personne riche, il est très heureux. Il ne cessera de se souvenir de son nouveau père et de l'héritage. Beaucoup ici n'ont même pas la sagesse de devenir un enfant du Père et de réclamer un royaume. C'est étonnant que vous ne soyez même pas capables de vous souvenir du Père qui fait de vous les maîtres du monde. Les enfants, le Père vous adopte, donc c'est étonnant que vous ne puissiez pas vous souvenir d'un tel Père. Vous devriez constamment vous souvenir du Père et de Ses biens. Le Père dit : Doux enfants, les enfants longtemps perdus et maintenant retrouvés, vous M'avez invité ici afin que Je vous adopte. Le Père a été invité à venir. C'est le Père qui établit le paradis. Il vous donne votre héritage du paradis. Vous appelez Baba : Viens nous adopter, nous les impurs. Vous-mêmes dites que vous êtes impurs et en faillite, sales et sans valeur. Sur le chemin de la dévotion, vous continuez à appeler le Père illimité pour qu'Il vienne. Le Père dit : même sur le chemin de la dévotion, vous n'aviez pas autant de peine que les êtres humains en ont ici. Maintenant, le Père est venu, donc ce doit certainement être le temps de la destruction. Vous comprenez qu'après cette guerre, après la destruction, il n'y aura aucune trace de guerre pendant de nombreuses années et de nombreuses vies. Aucune guerre n'aura lieu et il n'y aura pas non plus la moindre trace de peine ou de maladie. Cependant, aujourd'hui, il y a tant de maladies. Le Père dit : Doux enfants, Je vous soulagerai de toute souffrance. Vous vous êtes souvenus de Moi : O Dieu ! Viens nous donner paix et bonheur ! Tout le monde demande ces deux choses. Ici, il y a de l'agitation. Alors ceux qui donnent des conseils sur la paix reçoivent un prix pour la paix. Les pauvres, ils ne savent pas ce qu'est la paix. La paix ne peut être reçue de personne d'autre que de ce très doux Père. Vous essayez tellement de leur faire comprendre, mais ils ne comprennent toujours pas. Vous devriez aussi écrire au Gouvernement et demander : Pourquoi gaspillez-vous l'argent inutilement ? Seul le Père unique, l'Océan de Paix, peut créer la paix dans le monde. Vous pouvez l'écrire de façon royale, aux chefs de Gouvernement, sur un papier de qualité. Lorsqu'ils verront la qualité du papier, ils comprendront que la lettre vient d'une personne importante. Vous parlez de la paix dans le monde alors, quand l’avez-vous reçue précédemment pour que vous puissiez de nouveau la recevoir. Vous devez l’avoir reçue antérieurement. Vous la connaissez, donc vous pouvez noter la période ou la paix et le bonheur ont existé dans le monde. C’est le Père qui est venu créer la paix et le bonheur dans le monde. C’était l’âge d’or. Cette Lakshmi et ce Narayan sont une preuve de cette dynastie. Personne d'autre ne connaît les rôles de Brahma et des Brahmines. Brahma a le rôle principal. Il devient le véhicule à travers lequel le Père accomplit tant de travail. C'est pourquoi on l'appelle "Le Véhicule des millions de fois Chanceux ". Barattez sur la façon dont vous pouvez l'expliquer. Les êtres humains ont beaucoup d'ivresse. A présent, vous devez leur présenter le Père. Seul le Père, l'Océan de Connaissance, possède cette connaissance. C'est seulement lorsqu'Il vient qu'il peut la donner. Personne d'autre ne peut la donner avant. Sur le chemin de la dévotion, tous les dévots ne cessent d'adorer. Seul le Père vous donne la connaissance. En fait, vous ne créez pas du tout un livre permanent de la connaissance. Vous écoutez cette connaissance avec vos oreilles. Tous les livres que vous avez sont temporaires parce qu'ils vont tous être détruits. Toutes les notes que vous prenez vont également se terminer. Les notes que vous prenez sont simplement pour vos efforts personnels. Le Père dit : Faites une liste des sujets dont vous pourrez vous souvenir. Vous savez que ces livres etc. ne resteront pas. Seul ce souvenir restera dans votre intellect. Les âmes, vous devenez complètement emplies comme le Père. Toutes les vieilles choses, tout ce que vous voyez avec vos yeux, seront détruits à la fin. Rien ne restera. Le Père est le Médecin éternel. Les âmes sont également éternelles et impérissables. Elles quittent un corps pour en prendre un autre. Jour après jour, quels que soient les corps que les gens recevront, ils seront impurs et sales. Les enfants, maintenant vous savez que vous êtes en train de devenir élevés. C'est le Père qui vous rend élevés. Les sages et les saints hommes ne vous rendent pas élevés. Le Père vous rend élevés. Baba dit : Doux enfants, Je vous assois sur Mes paupières et vous ramène avec Moi. L'âme est ici, dans les yeux. Le Père dit : O âmes, Je vous emporterai au-delà, dans Mes yeux. Il reste très peu de temps maintenant. Par conséquent, faites des efforts ! Demandez-vous du fond du cœur combien vous vous souvenez du doux Baba. Heer et Ranjha (un couple d'amoureux) ne s'aimaient pas pour le vice, il n'y avait qu'un amour pur entre eux. Grâce au souvenir, ils pouvaient se voir, ils se rencontraient. Le Père dit : Vous devriez également devenir ainsi. Ils sont amoureux pendant une seule vie tandis que vous êtes Mes amoureuses pendant de si nombreuses vies. Ces comportements amoureux n'ont lieu qu'en ce moment. Le mot "amoureux" n'est pas utilisé à l'âge d'or. Là-bas, ils restent purs. Lorsqu'une personne pense à l'autre, il ou elle apparaît et ils font l'expérience du bonheur. Les enfants, vous n’avez rien de visible à voir. En ce moment, vous devez seulement considérer que vous êtes des âmes et vous souvenir de votre Bien-Aimé, le Père. Considérez que vous êtes des âmes et souvenez-vous du Père avec beaucoup de bonheur. Le Père continue d'expliquer : Sur le chemin de la dévotion, vous M'aimiez comme votre Bien-Aimé et vous vous êtes sacrifiés à Moi. A présent, le Bien-Aimé est venu rendre tout le monde beau. Il essaie de vous rendre semblables à Lui. Lorsque vous serez beaux, votre corps sera beau également. C'est l'âme qui a eu de l'alliage mélangé en elle. Maintenant, souvenez-vous de Moi et cet alliage sera enlevé. Les enfants qui viennent ici éprouvent une si grande solitude. Lorsque les prêtres partent faire une promenade, ils restent dans un silence complet. Ils tiennent un chapelet dans leur main et ne regardent personne. Ils marchent très lentement et restent dans le souvenir du Christ. Ils ne connaissent pas le Père. On dit de Dieu qu'Il est au-delà du nom et de la forme. Donc, s'Il est un point, que pourraient-ils voir ? Ils ne savent comment se souvenir d'un point. Maintenant, vous Le connaissez. Vous comprenez cela et c'est pourquoi vous venez ici. On glorifie Madhuban. Ceci aussi est le vrai Madhuban où vous venez. Restez dans la solitude autant que possible et souvenez-vous du Père. Ne regardez pas les autres. Il y a beaucoup de toits (terrasses). Allez sur le toit le matin dans le souvenir de Baba et vous aurez beaucoup de plaisir. Essayez de vous réveiller la nuit à une heure, 2 heures ou tôt le matin. Vous êtes devenus célèbres pour avoir conquis le sommeil. Allez vous coucher tôt, puis levez-vous à 1 heure ou 2 heures, allez sur le toit et restez dans la solitude, dans le pèlerinage du souvenir. Accumulez votre revenu. Souvenez-vous du Père et restez occupés à chanter Sa louange. Dites aussi à chacun : "Baba est si doux". En vous souvenant de Lui, vos péchés seront détruits. Vous avez beaucoup de chance car vous accumulez un très grand revenu ici. Vous êtes incapables de le faire chez vous. Vous n'avez pas le temps; les vibrations et l'atmosphère du monde sont si sales que vous êtes incapables de rester dans le pèlerinage du souvenir. Il n'est pas nécessaire d'écrire quoi que ce soit pour cela. L'amoureux et sa bien-aimée écrivent-ils quoi que ce soit ? Contrôlez-vous intérieurement : Ai-je causé de la peine à quelqu'un ? A combien de personnes est-ce que je rappelle Baba ? Vous êtes venus ici pour faire des progrès. Par conséquent, faites des efforts ici. Restez dans la solitude, sur les toits et accumulez un revenu parce que c'est la période pour accumuler. Durant les 5 ou 7 jours où vous restez ici, allez dans la solitude après avoir écouté le murli. Vous êtes chez vous. Par conséquent, souvenez-vous du Père et vous pourrez accumuler un revenu pour vous. Beaucoup de mères sont dans les liens, elles se souviennent donc du Père : Shiv Baba, libère-moi de ce lien. Elles sont tellement battues pour le vice. Dans une pièce de théâtre, ils ont montré comment Draupadi a été déshabillée. Actuellement vous êtes toutes des Draupadis. Par conséquent, continuez à vous souvenir du Père. Baba vous donne des moyens intelligents pour se souvenir de Lui. Ce n'est pas une question de bain. Bien sûr, si vous videz vos intestins, il est alors nécessaire de prendre un bain. Même en se baignant, certains dévots se souviennent de Dieu et des déités. L'aspect important est le souvenir. Vous avez reçu beaucoup de connaissance. C'est la connaissance du cycle des 84 vies. Contrôlez-vous intérieurement et demandez-vous : Durant la journée, à quel point est-ce que je me souviens du Père, du plus doux Père, qui fait de moi un maître du paradis ? Mon esprit erre-t-il sans cesse ? Où va-t-il ? Ce monde n'existera plus. Tout va être détruit. Seuls Baba et nous resterons. En vous parlant ainsi vous ferez l'expérience de beaucoup de plaisir. Ceux qui viennent ici sont les plus vieux dévots. Vous pouvez comprendre que ceux qui ne viennent pas ici sont des dévots récents et qu'ils viendront plus tard. Ceux qui font de la dévotion depuis le début du chemin de la dévotion viendront certainement ici pour réclamer leur héritage au Père. Ici, les efforts sont incognito. Ceux qui ne s'imprègnent pas de cette connaissance sont incapables de faire des efforts. Vous venez ici pour travailler sur vous-mêmes et pour être rafraîchis. Vous pouvez tellement accumuler ici en une semaine. Vous ne pourrez même pas accumuler autant en 12 mois là-bas (chez vous). Vous pouvez tout rattraper en 7 jours. C'est Baba qui vous donne ce conseil. Achcha.

Aux très doux enfants bien-aimés, longtemps perdus et maintenant retrouvés, amour, souvenir et bonjour de la Mère, du Père, BapDada. Le Père spirituel dit namaste aux enfants spirituels.

Essence pour la dharna:
1. Restez dans la solitude, souvenez-vous du Père et accumulez un revenu. Vérifiez intérieurement que votre esprit ne vagabonde pas à l'heure du souvenir. Pendant combien de temps est-ce que je me souviens du doux Père ?

2. Restez dans le bonheur constant que Baba vous a libérés de la cage de Ravan. À présent, vous êtes sur le point d'aller dans le nouveau monde qui n'est ni trop chaud ni trop froid mais où y a le Printemps est éternel.

Bénédiction:
Puissiez-vous oublier le vieux monde avec l’ivresse spirituelle et avoir droit à la souveraineté du monde en accédant à la souveraineté de soi.

Ceux qui prétendent au droit à l’héritage du Père à l’âge de confluence sont ceux qui ont droit à la souveraineté de soi et droit au royaume du monde. Aujourd’hui vous avez la souveraineté et demain vous aurez le royaume du monde. Il est question d’aujourd’hui et de demain. Vous, les âmes qui ont un tel droit, restez dans l’ivresse spirituelle et cette ivresse vous permet d’oublier facilement le vieux monde. Ceux qui ont un droit ne dépendent jamais d’un objet, d’une personne ou de sanskars. Ils n’ont pas à faire d’effort pour abandonner des choses limitées car ces choses les abandonnent d’elles-mêmes.

Devise:
Seuls ceux qui utilisent chacune de leurs secondes, chacun souffle et chaque trésor de façon utile deviennent des incarnations de succès.