09.12.19       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, vous êtes venus vers le Père afin de créer votre propre fortune. Les enfants dont le Père accepte tout ont la fortune la plus élevée.

Question:
Les enfants, parmi les erreurs que vous faites, quelle est celle qui rend Maya très puissante?

Réponse:
Les enfants, quand vous oubliez Baba pendant que vous mangez, quand vous n'offrez pas votre nourriture à Baba, c'est alors que Maya mange votre nourriture et devient très puissante. Elle vous cause alors de la peine. Cette petite erreur de votre part permet à Maya de vous vaincre. C'est pour cette raison que la directive de Baba est:Les enfants, mangez dans Mon souvenir. Faites une promesse ferme:"Je ne mangerai qu'avec Toi." Quand vous vous souvenez de Baba pendant vos repas, Il est content.

Chanson:
Si ce n'est pas aujourd'hui, alors demain les nuages se disperseront.

Om shanti.
Les enfants, vous savez que vos jours d'infortune sont en train de se transformer en jours de grande fortune pour toujours. Votre fortune se transforme numberwise, en fonction de vos efforts. À l'école, la fortune d'un étudiant change également;elle ne cesse d'augmenter. Vous comprenez très clairement que la nuit est sur le point de se terminer et que votre fortune se transforme. Vous recevez une pluie de connaissance. Chaque enfant sensé comprend qu'il est en train de changer d'être infortuné en être fortuné, c'est-à-dire de devenir un maître du Paradis. Nous changeons notre infortune en fortune, numberwise, en fonction de nos efforts. La nuit se transforme maintenant en jour. Vous seuls les enfants le comprenez. Baba est incognito et ce qui Le concerne est aussi incognito. Les êtres humains ont écrit beaucoup de choses sur la connaissance facile et le Raja Yoga facile. Ceux qui les ont écrites sont morts aujourd'hui, et ceux qui les lisent sont incapables de comprendre quoi que ce soit parce qu'ils sont insensés. Cela fait une telle différence! Vous comprenez également numberwise, en fonction des efforts que vous faites. Tout le monde ne fait pas les mêmes efforts. Vous seuls, les Brahmines, savez ce que signifie être fortuné et être infortuné. Tous les autres sont dans une immense obscurité. Vous devez les éveiller en leur donnant des explications. Ceux qui appartiennent à la dynastie du Soleil sont très fortunés. Ce sont eux qui deviennent complets avec 16 degrés célestes. Nous créons notre fortune du Paradis grâce au Père, le Père qui crée le Paradis. Vous pouvez également expliquer à ceux qui parlent anglais que vous recevez la fortune du Paradis de la part de Dieu, le Père du paradis. Il y a du bonheur au Paradis et de la peine en enfer. L'Âge d'or signifie l'âge de la vérité ou du bonheur, et l'âge de fer, l'âge de la peine. C'est quelque chose de très facile à comprendre. Nous sommes en train de faire des efforts. Beaucoup d'anglais et d'autres chrétiens viendront ici. Vous devrez leur dire:"Nous ne nous souvenons que de Dieu, le Père du paradis parce que la mort est juste en face de nous”. Le Père dit:Vous devez venir à Moi. Les gens partent en pèlerinage. Les bouddhistes ont leurs propres lieux de pèlerinage et les chrétiens ont les leurs;chaque religion a ses propres us et coutumes. Ici, il s'agit du yoga de votre intellect. Vous devez retourner à l'endroit d'où vous êtes descendus pour jouer votre rôle. C'est Dieu, le Père qui a établi le Paradis, qui nous le dit. Nous vous montrons le véritable chemin. En vous souvenant de Dieu le Père, vos dernières pensées vous mèneront à votre destination. Quand quelqu'un tombe malade, tout le monde le met en garde et lui dit:"Répète le nom de Rama”. Au Bengale, quand quelqu'un est sur le point de mourir, il est emmené près du Gange et ils disent:"Chante le nom de Hari (Dieu) et tu iras auprès de Hari (Dieu)”. Cependant, personne ne va vers Lui. A l'âge d'or, vous ne direz pas:"Chante le nom de Rama ou le nom de Hari”. Le chemin de la dévotion commence à l'âge de cuivre. On ne se souvient pas de Dieu ou d'un guru à l'âge d'or. Là-bas, la seule chose dont vous vous souveniez est que vous êtes des âmes : Moi, l'âme, je quitterai ce corps et en prendrai un autre. Vous vous souvenez de votre souveraineté. Vous comprenez que vous partirez pour vous réincarner dans votre royaume. Vous avez maintenant la foi ferme que vous recevrez vraiment votre souveraineté. De quoi d'autre aurez-vous besoin de vous souvenir là-bas? Pourquoi feriez-vous des dons ou la charité là-bas? Il n'y a aucun pauvre là-bas qui nécessiterait que vous fassiez des dons ou la charité. Les us et coutumes du chemin de la dévotion sont différents de ceux du chemin de la connaissance. Vous donnez maintenant tout au Père et obtenez votre héritage pour 21 vies ; c’est tout. Il ne sera pas nécessaire de faire des dons et de la charité à ce moment-là. Nous donnons tout à Dieu, le Père, et ensuite, c'est Dieu qui accepte tout. S'Il ne l'acceptait pas, comment pourrait-Il vous en donner le retour? S'Il ne l'acceptait pas, ce serait votre infortune. Il doit l'accepter afin d'éliminer votre attachement. Les enfants, vous comprenez ce secret. Si cela n'était pas nécessaire, pourquoi Baba l'accepterait-Il? Vous n'avez rien besoin de garder ici. Vous devez retirer votre attachement de tout ce qu'il y a ici. Baba a expliqué que quand vous allez quelque part, vous devriez vous sentir très légers. Nous sommes les enfants du Père. Nous, les âmes, allons encore plus vite que des fusées. Si vous marchiez avec une telle conscience d'âme, vous ne seriez jamais fatigués. Il n'y aurait pas de conscience du corps. Ce serait comme si vos jambes ne travaillaient pas, comme si vous voliez. Vous pouvez aller n'importe où en conscience d'âme. Avant, les gens partaient à pied en pèlerinage etc. A cette époque-là, l'intellect des êtres humains n'était pas tamopradhan. Ils y allaient avec une grande foi. Ils ne se fatiguaient pas. Vous recevez de l'aide quand vous vous souvenez de Baba. Même si les dévots priaient devant des représentations en pierre pour recevoir quelque chose, à cette époque, Baba comblait leur désir de façon temporaire. À cette époque-là, le souvenir était rajopradhan, c'est pourquoi ils recevaient un certain pouvoir. Il n'y avait alors pas de fatigue. De nos jours, les gens importants se fatiguent très vite. Les pauvres font beaucoup de pèlerinages. Les riches y vont à cheval avec beaucoup de faste et de splendeur, alors que les pauvres y vont à pied. En retour pour leur dévotion et pour leur foi, les riches ne reçoivent pas une récompense aussi importante que les pauvres. Vous savez qu'en ce moment, Baba est le Seigneur des pauvres. Pourquoi alors êtes-vous troublés ? Pourquoi oubliez-vous Baba? Baba dit:Vous ne devez ressentir aucune difficulté. Tout ce que vous avez à faire est de vous souvenir de l'unique Jeune Marié. Vous êtes toutes des épouses. Vous devez donc vous souvenir de votre Jeune Marié. N'avez-vous pas honte de manger sans offrir bhog à ce Jeune Marié? Il est à la fois votre Jeune Marié et votre Père. Il demande:N'allez-vous pas M'offrir votre nourriture? Vous devriez M'offrir votre nourriture, n'est-ce pas? Regardez les méthodes intelligentes que Baba vous montre. Vous L'acceptez comme votre Père et votre Jeune Marié, n'est-ce pas? Vous devriez tout d'abord offrir votre nourriture à Celui qui vous nourrit. Baba dit:Ce n'est qu'après M'avoir offert bhog que vous devriez manger et ce, dans Mon souvenir. Cela demande beaucoup d'efforts. Baba ne cesse de vous dire que vous devez vraiment vous souvenir de Lui. Ce Baba lui-même fait continuellement cet effort. C'est très facile pour vous, les kumaris;vous n'avez pas monté l'échelle. Une kumari s’engage envers son fiancé. Vous devriez manger après vous être souvenus d'un tel Jeune Marié. Quand vous vous souvenez de Lui, Il vient à vous. Quand vous vous souvenez de Lui, Il prend le parfum de la nourriture. Vous devriez donc instiller en vous l'habitude de parler à Baba de cette façon. Quand vous resterez éveillés la nuit en vous souvenant de Lui, cette pratique se développera et vous serez alors également dans le souvenir durant la journée. Vous devriez également vous souvenir de Baba pendant vos repas. Vous êtes fiancés à ce Jeune Marié. Vous devez tenir fermement votre promesse:"Je ne mangerai qu'avec Toi". C'est seulement quand vous vous souvenez de Lui qu'Il mange, n'est-ce pas? Il ne prend que le parfum, de toute façon, parce qu'Il n'a pas de corps à Lui. C'est très facile pour vous, les kumaris;vous avez plus de facilités. "Shiv Baba, mon bel Époux, Tu es si doux ! Je me suis souvenu de Toi pendant un demi-cycle. Tu es maintenant venu pour me rencontrer. Tu devrais manger ce que je mange”. Ce n'est pas suffisant de vous souvenir de Lui une fois, et ensuite de continuer à manger seul en oubliant de Le nourrir. Si vous L'oubliez, Il ne peut rien prendre. Vous mangez toute une variété de plats comme du riz, des lentilles, des mangues ou des choses sucrées etc. Vous ne devriez pas vous souvenir de Lui au début et puis arrêter. Comment dans ce cas, pourrait-Il manger les autres choses? Si votre Jeune Marié ne les mange pas, Maya s'interposera et les mangera. Elle ne Lui permettra pas de les manger. Vous voyez bien que lorsque Maya les mange, elle devient puissante et ne cesse de vous vaincre. Baba vous montre toutes les méthodes. Si vous vous souvenez de Baba, votre Père, votre Jeune Marié sera très content de vous. Vous dites:"Baba, je ne mangerai qu'avec Toi et ne m'assiérai qu'avec Toi. Je prends ce repas dans Ton souvenir”. Nous savons que, sur la base de cette connaissance, Tu prendras seulement le parfum. Ce corps a été emprunté. Baba vient lorsque vous vous souvenez de Lui. Tout dépend de votre souvenir. C'est ce que l'on entend par "yoga". Le yoga demande des efforts. Les sannyasis ne diraient jamais cela. Si vous voulez faire des efforts, notez toute la shrimat de Baba et faites des efforts complets. Baba partage ses expériences ; il dit:Accomplissez les mêmes actions que moi. Je vous enseigne ces actions. Baba n'a pas à accomplir d'actions. A l'âge d’or, vous ne souffrez pas à cause de vos actions. Baba vous dit de faire quelque chose de très facile :"Je ne mangerai qu'avec Toi et n'écouterai que Toi”. Cette chanson s'applique à vous. Souvenez-vous de Lui en tant que Jeune Marié ou Père. On s'est souvenu que c'est en barattant l'océan de connaissance que vous pouvez extraire les points de connaissance. En vous exerçant ainsi, vos péchés seront détruits et vous serez en bonne santé. Ceux qui font des efforts en recevront du bénéfice et ceux qui n'en font pas perdront. Tout le monde sur terre ne deviendra pas maître du Paradis. C'est également pris en compte. Baba explique tout très clairement. Vous avez entendu dans la chanson que vous êtes sur un pèlerinage. Sur un pèlerinage, vous devez de toute façon vous nourrir. Une femme prend ses repas avec son mari et un enfant avec son père. C'est la même chose ici. Plus vous aurez de l'amour pour votre Jeune Marié, plus vos degrés de bonheur augmenteront. Votre intellect développera la foi et vous serez victorieux. Avoir du yoga signifie faire la course. C'est la course du yoga de votre intellect. Vous êtes les étudiants et le Professeur vous apprend à faire cette course. Le Père dit:Ne pensez pas que vous ne devez qu’accomplir des actions pendant la journée. Après avoir accompli ces actions, vous devez faire comme la tortue et vous retirer dans le souvenir. Les papillons bourdonnants (brahmaris) bourdonnent toute la journée, puis certains s'envolent et d'autres meurent. Ceci n’est qu’un exemple. Les Brahmines bourdonnent la connaissance et rendent les autres comme eux. Certains développent beaucoup d'amour. D’autres meurent, d’autres encore se développent à moitié. Ils s'enfuient et redeviennent des insectes. C'est donc très facile de bourdonner toute cette connaissance. On se souvient du dicton:"Il n'a pas fallu longtemps à Dieu pour changer les êtres humains en déités”. Nous avons maintenant du yoga. Nous faisons des efforts pour devenir des déités. Cette connaissance est citée dans la Gîta : Il a changé les êtres humains en déités puis Il est reparti. Â l'âge d'or, tout le monde était une déité. Ce doit être à l'âge de confluence que Dieu est venu pour changer les êtres humains en déités. Le yoga pour devenir une déité ne sera pas enseigné à l'âge d'or. La religion des déités a commencé au début de l'âge d'or. À la fin de l'âge de fer, c’est la religion démoniaque. Cet aspect est également écrit dans la Gîta. Il ne faut pas longtemps à Dieu pour changer les humains en déités parce qu'Il vous donne un but et objectif. Là-bas, il n'y aura qu'une seule religion pour tout le monde. Le monde entier existera;ne pensez pas que la Chine et l'Europe n'existeront pas. Elles existeront, mais aucun être humain n'y résidera. Il n’y aura que ceux qui appartiennent à la religion des déités. Les membres des autres religions n'existeront pas. C'est maintenant l'âge de fer et c'est Dieu qui vous change d'humains en déités. Le Père dit:Vous serez constamment heureux pendant 21 vies. Ce n'est pas difficile. Vous avez fait tant d'efforts sur le chemin de la dévotion pour trouver Dieu. On dit que quelqu'un est parti au-delà du son, dans le Nirvana. On ne dira jamais qu'il est allé vers Dieu. On dira qu'il est parti au Paradis. Le Paradis n'est pas créé pour une seule âme ;vous devez tous y aller. Il est écrit dans la Gîta que Dieu est la Mort de toutes les morts. Il ramène tout le monde à la maison comme un essaim de moustiques. L'intellect dit également que le cycle doit se répéter. Cela commencera donc par la religion des déités de l'âge d'or, puis le rôle des autres religions se répètera. Baba vous dit quelque chose de si facile: Manmanabhav ! C'est tout! Le Dieu de la Gîta a également dit, il y a 5000 ans:Enfants bien aimés! Si c'était Krishna qui avait dit cela, les membres des autres religions ne l’auraient pas entendu. Lorsque Dieu dit cela, vous ressentez tous que Dieu le Père, est Celui qui établit le paradis. Ensuite, vous partirez et deviendrez les souverains du globe là-bas. Cela ne coûte rien. Vous devez simplement connaître le début, le milieu et la fin du monde. Les enfants, vous devez baratter l'océan de connaissance. Tout en accomplissant des actions jour et nuit, faites de tels efforts. Si vous ne barattez pas l'océan de connaissance et ne vous souvenez pas du Père, mais ne faites qu'accomplir des actions durant la journée, la nuit, vous ne penserez qu'à cela. Ceux qui construisent des bâtiments ne penseront qu’à des bâtiments. Bien que la responsabilité de baratter l'océan de connaissance ait été donnée à celui-ci (Brahma), on dit que c'est Lakshmi qui a reçu l'urne du nectar, et vous devez tous devenir comme Lakshmi. Achcha.

Aux plus doux enfants bien-aimés, longtemps perdus et maintenant retrouvés, amour, souvenir et bonjour de la Mère, du Père, BapDada. Le Père Spirituel dit namaste aux enfants spirituels.

Essence pour la dharna:

1. Notez shrimat et faites des efforts. Vous devez seulement accomplir les actions que le père vous a enseignées et qu'il a accomplies lui-même. Barattez l'océan de connaissance et extrayez-en des points.

2. Faites-vous la promesse que vous ne prendrez vos repas que dans le souvenir du Père. "Je ne m’assiérai qu'avec Toi et ne mangerai qu'avec Toi." Vous devez tenir votre promesse.

Bénédiction:
Puissiez-vous être un joyau qui a des pensées pures et positives pour les autres, et libérer les âmes des soucis grâce au pouvoir de vos propres pensées pures et positives.

Dans le monde d’aujourd’hui, toutes les âmes sont des joyaux de soucis. Par le pouvoir de vos pensées pures et positives, vous, les joyaux qui avez des pensées pures et positives pour les autres, pouvez transformer ces joyaux de soucis. Tout comme les rayons du soleil peuvent, de très très loin, dissiper l’obscurité, l’éclat et les rayons formés par vos pensées pures, vous les joyaux de pensées pures et positives, se propagent partout sur terre. C’est pourquoi ils croient qu’une certaine lumière spirituelle agit sous une forme incognito. Ils ont commencé à avoir ce touching, et vous recherchent. Certains même atteignent ce lieu.

Devise:
Afin de capter clairement les directives de BapDada, gardez la ligne de votre esprit et de votre intellect claire.