10.01.21    Avyakt Bapdada     French Murli     09.10.87     Om Shanti     Madhuban


Des nouvelles de la cour royale alokik.


Aujourd’hui, BapDada regarde la cour royale de Ses enfants qui ont droit à la souveraineté de soi. Sur le cycle entier, cette cour de l’âge de confluence est unique et sa fierté est grande. Complètement différente de toutes les autres cours royales, elle est la plus belle. L’éclat spirituel, le siège de lotus, le tilak et la couronne spirituels, le rayonnement du visage et le parfum alokik de l’atmosphère créée par la conscience élevée du niveau de cette cour royale sont très divertissants et exercent sur tous un grand pouvoir d’attraction. BapDada est très content de voir toutes ces âmes souveraines d’elles-mêmes formant une telle assemblée. C’est une cour immense. Chaque enfant brahmine est un souverain de soi, maître de soi. Il y a donc tellement d’enfants brahmines. Si vous réunissiez tous les brahmines en une cour, ce serait une cour royale tellement grande! Une cour aussi grande ne peut exister à aucun autre âge. La spécialité de l’âge de confluence est que tous les enfants du Père le plus élevé de tous deviennent maîtres d’eux-mêmes. Dans une famille lokik, le père dit de chacun de ses enfants, qu’il est son enfant-roi, ou il désire que chacun de ses enfants devienne un roi. Néanmoins, tous les enfants ne peuvent pas devenir des rois. Ils ont copié l’Ame suprême dans cette expression. En ce moment, tous les enfants de BapDada sont effectivement des Raja Yogis, c’est-à-dire des âmes souveraines. Ils sont des Raja Yogis numberwise, plus ou moins maîtres d’eux-mêmes; aucun d’eux n’est un praja-yogi (sujet). BapDada regardait donc l’assemblée royale illimitée. Vous vous considérez tous comme des souverains de vous-mêmes, n’est-ce pas? Tous les nouveaux enfants qui sont venus sont-ils maîtres d’eux-mêmes ou doivent-ils encore le devenir? Vous êtes nouveaux et vous apprenez donc comment vous réunir et rencontrer le Père. Vous continuerez à développer l’habitude de comprendre les choses avyakt que vous dit le Père avyakt. Néanmoins, vous réaliserez la grande valeur de cette fortune à ce moment-là bien plus qu’aujourd’hui: «Comme nous sommes fortunés!».

BapDada vous donne des nouvelles de la cour royale alokik. Sans qu’Il le souhaite consciemment, l’attention de Baba était tout particulièrement attirée par la couronne et le rayonnement du visage des enfants. La couronne symbolise la pureté, la spécialité de la vie brahmine. L’éclat du visage est celui de la spiritualité et d’un niveau spirituel stable. Même lorsque vous regardez quelqu’un d’ordinaire, votre regard est tout de suite attiré par le visage. Le visage est le miroir de votre attitude et de votre niveau. BapDada voyait donc que tous rayonnaient, mais certains restaient stables dans leur niveau de spiritualité, ce niveau leur était naturel et facile, alors que d’autres ne s’y stabilisaient qu’avec une pratique soutenue d’un niveau spirituel. Il y avait donc ceux qui connaissaient ce niveau facilement et les autres qui devaient faire des efforts pour rester dans ce niveau; autrement dit des yogis faciles et des yogis qui devaient faire des efforts. L’éclat des deux n’était pas le même. La beauté des premiers était naturelle et les autres devaient faire des efforts pour être beaux; c’est pareil pour les gens aujourd’hui qui paraissent beaux parce qu’ils sont maquillés. L’éclat de la beauté naturelle est constant alors que celui de l’autre beauté est très présent à certains moments mais beaucoup moins à d’autres; il varie, n’est pas toujours stable.

Le niveau de yogi constamment facile et naturel vous permet de devenir des souverains de soi n°1. Les enfants, vous avez tous promis de mener une vie brahmine, promis que le Père serait votre monde dans lequel il n’y aurait personne d’autre, que vous Lui appartiendriez, à Lui et à personne d’autre; puisque le Père est votre monde et qu’il n’y a pour vous personne d’autre, vous restez facilement et naturellement dans un niveau de yogi constant, non? Devez-vous faire des efforts? S’il existe quelqu’un d’autre, alors vous devez faire des efforts pour empêcher votre intellect d’aller dans cette autre direction et pour le ramener ici.

Mais si le Père est tout, où l’intellect pourrait-il aller? Puisqu’il ne peut aller nulle part ailleurs, quelle sera sa pratique? Il y a une différence dans la pratique également. Dans le premier cas, elle est naturelle, l’âme reste toujours dans ce niveau; dans l’autre, la pratique s’acquiert par des efforts. Avoir cette pratique facilement montre, pour un enfant souverain de soi, qu’on est un yogi facile et naturel. L’éclat sur son visage est alokik; ainsi, dès que les autres le voient, ils sentent que cette âme est un yogi facile qui incarne des acquisitions, des trésors élevés. C’est pareil pour une personne qui possède des biens physiques ou bénéficie d’une position élevée, l’éclat de son visage montre qu’il vient d’une famille riche ou détient un statut élevé. De la même façon, l’ivresse et l’éclat de cette acquisition élevée, le droit élevé au royaume, c’est-à-dire l’acquisition d’un niveau élevé, se voient sur votre visage. C’est ainsi qu’on devrait pouvoir voir les visages resplendissants de tous les enfants souverains d’eux-mêmes. On ne devrait voir aucun signe d’effort mais plutôt les signes des acquisitions, des trésors reçus. Maintenant encore, en voyant le visage de certains enfants, on se dit: «Celui-ci a reçu quelque chose» alors que face à d’autres, on pense: «C’est une destination élevée mais ils ont dû aussi faire preuve d’un grand renoncement». Leur renoncement se lit sur leur visage mais pas leur fortune. Ou encore on dira qu’ils font de très bons efforts.

BapDada veut que l’éclat du niveau de yogi facile soit visible sur le visage de chaque enfant. Vous êtes les enfants du Père qui est la Mine de tous les trésors; l’éclat de cette ivresse et des ces acquisitions élevées devrait donc se voir. Vous avez droit à la période bénie de l’âge de confluence, le moment pour faire des acquisitions. «Comment notre yoga peut-il être constant? Comment pouvons-nous être constamment dans l’expérience et faire l’expérience de la mine de trésors?». Ne perdez pas votre temps à faire des efforts maintenant encore mais faites facilement l’expérience de la fortune d’être les incarnations des acquisitions. L’heure de l’accomplissement se rapproche. Si maintenant encore, vous êtes engagés dans des efforts pour une chose ou une autre, l’époque pour recevoir se terminera. Alors, quand ferez-vous l’expérience d’être les incarnations des acquisitions? L’âge de confluence et les âmes brahmines ont reçu la bénédiction d’être emplis de tous les trésors. Votre bénédiction n’est pas: «Puissiez-vous toujours faire des efforts»mais plutôt celle de faire des acquisitions, de recevoir des trésors. Les âmes bénies qui ont reçu la bénédiction des acquisitions ne peuvent jamais se faire piéger par la négligence. Par conséquent, elles n’ont pas à faire d’efforts. Comprenez-vous donc ce que vous devez devenir?

Dans la cour royale, vous comprenez clairement à présent quelle est la spécialité d’avoir droit au royaume, n’est-ce pas? Vous avez droit au royaume, n’est-ce pas? Etes-vous encore en train de vous demander si vous y avez droit ou non? Vous êtes devenus les enfants du Donneur de Fortune et du Donneur de Bénédictions. Un roi est un donneur de fortune, celui qui donne. Si rien ne vous fait défaut, que pourriez-vous bien prendre? Avez-vous compris? Les nouveaux enfants doivent rester dans cette expérience. Ne gaspillez pas votre temps à batailler. Autrement, vous bataillerez aussi dans les derniers moments. Et dans ce cas, que deviendrez-vous? Ferez-vous partie de la dynastie de la lune ou viendrez-vous dans la dynastie du soleil? Ceux qui luttent iront dans la dynastie de la lune. «J’avance, je fais ceci et cela, j’y parviendrai, cela se fera…». Ne gardez pas un tel but, même maintenant. C’est maintenant ou jamais. Si vous devez devenir quelqu’un, ce doit être maintenant! Si vous devez obtenir quelque chose, ce doit être maintenant! Seuls ceux qui ont un tel entrain et un tel enthousiasme atteindront leur destination parfaite en temps et en heure. Personne n’a envie de devenir Rama et Sita de l’âge d’argent. Puisque vous voulez aller dans la dynastie du soleil de l’âge d’or, vous devez constamment être des maîtres donneurs de fortune et donneurs de bénédictions et n’avoir aucun désir de prendre quoi que ce soit. «Je devrais recevoir de l’aide; ce serait bien si cela se produisait; je pourrais ainsi revendiquer un bon rang dans mes efforts…». Non. Vous recevez de l’aide et tout se met en place. C’est ce qu’on entend par être des enfants souverains d’eux-mêmes, des maîtres. Voulez-vous avancer ou voulez-vous rester derrière parce que vous êtes venus plus tard? La méthode facile pour avancer est de devenir un yogi naturel et facile. C’est très facile. Puisqu’il n’y a que le Père et personne d’autre, où donc pourriez-vous aller? Puisque vous faites acquisitions sur acquisitions, pourquoi cela vous demanderait-il des efforts? Ainsi, tirez profit de la période des acquisitions. Devenez les incarnations de toutes les acquisitions, de tous les trésors. Comprenez-vous? BapDada veut voir chaque enfant — le dernier comme celui qui est venu au tout début de l’établissement — devenir n°1. Devenez des rois et non des sujets. Achcha.

Des groupes sont venus du Maharashtra et du Madhya Pradesh. Le mot «maha» (grand) est tellement bien. Dans Maharashtra, il y a «maha»; vous devez donc vous aussi devenir grands. Vous l’êtes devenus, n’est-ce pas, parce qu’appartenir au Père veut dire devenir grand. Vous êtes de grandes âmes. Le mot Brahmine veut dire grand. Chacune de vos actions est élevée, de même que chacune de vos paroles et chacune de vos pensées. Vos pensées, paroles et actions sont devenus alokik, spirituelles, n’est-ce pas? Ceux du Maharashtra, soyez toujours les incarnations de la conscience de votre grandeur. Qui dit Brahmine dit élevé, le top knot. Achcha.

Ceux du Madhya Pradesh maintiennent toujours l’ivresse de Madhyajibhav (Celui du milieu, Vishnu). En plus de Manmanabhav, vous avez aussi la bénédiction d’être Madhyajibhav. Votre forme céleste est donc appelée Madhyajibhav. Vous maintenez l’ivresse de vos acquisitions élevées; autrement dit, vous restez stables dans la forme du mantra de Madhyajibhav. Vous aussi, vous êtes grands. Si vous êtes Madhyajibhav, vous serez aussi sans aucun doute Manmanabhav. Ceux du Madhya Pradesh sont donc ceux qui deviennent les incarnations du grand mantra.

Les deux sont donc grands, avec leurs propres spécialités. Comprenez-vous qui vous êtes?

Depuis le jour où vous avez commencé la première leçon, vous n’avez fait que renforcer la leçon de «Qui suis-je?». Le Père vous rappelle également la même chose. Réfléchissez-y, barattez. Il n’y a qu’une seule question: «Qui suis-je?», mais tant de réponses. Dressez-en une liste des «Qui suis-je?». Achcha.

A toutes les âmes élevées de partout qui sont les incarnations de toutes les acquisitions; à toutes les grandes âmes qui ont droit à la cour royale alokik; aux âmes spéciales qui ont adopté l’éclat de la spiritualité; aux yogis naturels et constants, les yogis faciles; aux âmes les plus élevées de toutes, BapDada, le plus élevé de tous, donne Son souvenir empli d’amour.

Avyakt BapDada rencontrant lesfrères et sœurs étrangers
Par "double étranger", on entend ceux qui ont toujours la conscience de leur forme originelle, de leur terre d'origine, leur souveraineté de soi et de leur royaume originel. Quel service en particulier les doubles étrangers doivent-ils faire? Vous devez surtout maintenant donner aux âmes l'expérience de la puissance du silence. C’est là aussi un service spécial, tout comme le pouvoir de la science est très reconnu. Chaque enfant sait ce qu’est la science. De même, le pouvoir du silence est élevé, encore plus que la science. Ce jour viendra aussi. Révéler le pouvoir du silence signifie révéler le Père. Tout comme la science montre la preuve visible, la vie de chacun d'entre vous est la preuve concrète du pouvoir du silence. Lorsque vous serez tous visibles en tant que preuves pratiques, alors, même sans qu’ils le souhaitent consciemment, leur regard se posera sur vous. De même que l’an dernier, vous avez réalisé le projet de paix (le Million du Minutes de Paix), et cela a été révélé concrètement, sur la scène, de même, que les maquettes mobiles de paix soient vues! Le regard des scientifiques se posera alors assurément sur ceux qui sont silencieux. Comprenez-vous? Il y a beaucoup plus d'inventions scientifiques à l'étranger. Ainsi, le son du pouvoir du silence se propagera facilement à partir de là-bas. Le but du service existe de toute façon, et vous êtes tous également pleins d’entrain et d’enthousiasme. Vous ne pouvez pas ne pas faire de service. Tout comme on ne peut pas rester sans manger, vous ne pouvez pas rester sans faire du service et c'est pourquoi BapDada est content. Achcha.

Avyakt BapDada rencontre des groupes :
Faites-vous l'expérience d'être devenus des âmes élevées qui font tourner le disque de la réalisation de soi? Vous avez eu une vision de vous-mêmes, n'est-ce pas? Se connaître soi-même signifie avoir une vision de soi et avoir la connaissance du cycle signifie devenir celui qui fait tourner le disque de la réalisation de soi (swadarshanchakradhari). Lorsque vous devenez swadarshanchakradhari, tous les autres disques ou tourbillons se terminent. Le tourbillon de la conscience du corps, celui des relations, celui des problèmes : ce sont là tous les tourbillons de Maya! Cependant, quand vous faites tourner le disque de la réalisation de soi, tous ces types de tourbillons et conjectures se terminent, vous en sortez. Sinon, vous êtes pris au piège dans la toile d’araignée. Donc, auparavant, vous étiez pris au piège et vous en êtes maintenant sortis. Pendant 63 vies, vous n’avez cessé de vous faire piéger dans de nombreuses sortes de tourbillons et vous en êtes maintenant sortis, et donc vous ne devez plus vous faire piéger. Vous l'avez vécu et vu par vous-même, n'est-ce pas ? En vous faisant piéger dans les différents types de tourbillons, vous avez tout perdu et en devenant ceux qui font tourner le disque de la réalisation de soi, vous avez trouvé le Père, vous avez tout trouvé. Alors, faites toujours tourner le disque de la réalisation de soi, triomphez de Maya et continuez à aller de l'avant. Ainsi, vous resterez toujours légers et ne vivrez aucune sorte de fardeau. Les fardeaux vous font tomber, mais en étant légers, vous continuerez à voler haut. Ainsi, vous êtes ceux qui volent, n'est-ce pas? Vous n’êtes pas faibles, n'est-ce pas? Si même une seule aile est faible, elle vous fera tomber et vous empêchera de voler, donc faites en sorte que les deux ailes soient solides et vous continuerez automatiquement à voler. Etre swadarshanchakradhari signifie continuer à voler dans le niveau ascendant. Achcha

Vous êtes des Raj yogis, des âmes élevées, n'est-ce pas? Vous meniez une vie ordinaire et vous êtes devenus des yogis faciles, des Raj yogis. De telles âmes yogi élevées se bercent toujours dans les balançoires de la joie au-delà des sens. Les hatha yogis font léviter leur corps avec le hatha yoga et s’exercent à voler. En fait, vous, les Raj yogis, faites l’expérience d’un niveau élevé. En vous copiant, ils font léviter leur corps. Cependant, où que vous viviez, vous restez dans votre niveau élevé, et c'est ainsi qu'on dit que les yogis vivent en hauteur. La place du niveau de l'esprit est élevée parce que vous êtes devenus légers et lumineux. En tout cas, on dit des anges que leurs pieds ne touchent pas le sol. Les anges sont ceux dont les pieds (l’intellect) ne touchent pas le sol: ceux qui ne sont pas conscients du corps. Restez toujours en hauteur, loin de la conscience du corps. Vous êtes devenus de tels anges, c'est-à-dire des Raj yogis. Vous n'avez maintenant aucun attachement vis-à-vis de ce vieux monde. Servir, c’est autre chose, mais n'ayez aucun attachement. Être un yogi signifie "le Père et moi", pas de tierce personne. Donc, maintenez toujours cette conscience d'être des Raj yogis, toujours des anges. Avec cette conscience, vous continuerez à progresser. Les Raj yogis sont toujours les maîtres de l’illimité, et non les maîtres du limité. Vous vous êtes éloignés du limité. Vous avez reçu des droits illimités. Donc, restez heureux. Tout comme le Père est illimité, vous aussi, restez dans le bonheur illimité, dans l’ivresse ou l’euphorie illimitée. Achcha.

Au moment de prendre congé :
A tous les enfants qui sont bénis à l’amrit vela, veuillez accepter l'amour et le souvenir en or du Père, le Donneur de bénédictions. Parallèlement, à ceux qui ont toujours l'intention de faire le service de créer le monde en or; à ceux qui sont engagés avec beaucoup d'amour dans le service avec leur cœur et leur vie; à ceux qui coopèrent avec leur corps, leur esprit et leurs biens, BapDada dit «Bonjour à vous tous en ce Matin de diamant. Soyez toujours des diamants et prenez la spécialité de cet âge de diamant comme une bénédiction et un héritage. Vous resterez alors stables dans un niveau en or et vous continuerez également à donner aux autres une expérience similaire. Alors, Matin de diamant pour les enfants doubles-héros du monde entier». Achcha.

Bénédiction:
Puissiez-vous nourrir des sentiments de miséricorde et des pensées pures et positives pour les autres, et élever ceux qui vous diffament.

Quel que soit le type d'âme qui entre en contact avec vous, qu’elles soient satoguni ou tamoguni, vous êtes ceux qui ont toujours des pensées pures et positives pour elles, c'est-à-dire que vous élevez ceux qui vous insultent. Ne portez jamais un regard antipathique envers une âme, car vous savez que cette âme est sous l'influence de l'ignorance, qu’elle n’a aucune compréhension. Ayez de la miséricorde et de l'amour, et non de l'antipathie, pour cette âme. Les âmes qui ont des pensées pures et positives pour les autres ne se disent jamais : «Pourquoi celui-ci a-t-il agi ainsi?». Elles pensent toujours à la façon dont elles peuvent aider chaque âme. Tel est le niveau de l’âme qui a des bons souhaits.

Devise:
Avec le pouvoir de tapasya, rendez l'impossible possible et devenez des incarnations de succès.