10.11.20       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, soyez concernés par le fait de rendre l'âme satopradhan. Assurez-vous qu'aucune faiblesse ne reste et que Maya ne vous fasse pas commettre d'erreurs.

Question:
Les enfants, quelles paroles bénéfiques devraient constamment sortir de votre bouche ?

Réponse:
Dites constamment ces mots bénéfiques : "Nous changerons d'êtres humains ordinaires en Narayan, rien de moins ! Nous étions les maîtres du monde et nous le redevenons." Cependant, cette destination est très élevée. Vous devez donc être extrêmement prudents. Contrôlez votre bilan. Gardez votre but et objectif devant vous, continuez à faire des efforts et ne vous découragez pas.

Om shanti.
Le Père vient ici pour expliquer aux enfants spirituels. Lorsque vous vous asseyez ici sur le pèlerinage du souvenir, expliquez aux frères et sœurs : "Asseyez-vous ici en conscience d'âme et souvenez-vous du Père." Vous devez le leur rappeler. Vous êtes en train d'acquérir cette conscience. Je suis une âme et mon Père est venu m'enseigner. J'étudie grâce aux organes physiques. Le Père s'appuie aussi sur des organes physiques et, par l'intermédiaire de celui-ci, Il commence par dire : Souvenez-vous du Père ! Les enfants, on vous a expliqué que ceci est le chemin de la connaissance. On ne l'appelle pas le chemin de la dévotion. Seul l'unique Océan de Connaissance, le Purificateur, donne la connaissance. La première leçon que vous apprenez est : Considérez que vous êtes des âmes et souvenez-vous du Père. C'est absolument essentiel. Dans aucune autre satsang ils ne sauraient comment dire cela. Il y a de nombreuses institutions artificielles dans lesquelles ils peuvent répéter ces choses après vous avoir entendu les dire, mais ils n'en comprennent pas vraiment le sens. Ils n'ont pas la sagesse de les expliquer. Les enfants, le Père vous dit simplement : Souvenez-vous du Père illimité et vos péchés seront détruits. La raison dit aussi que ceci est le vieux monde. Il existe une grande différence entre le vieux monde et le nouveau monde. Ceci est le monde pur et cela, le monde impur. Vous appelez : "Ô Purificateur, viens ! Viens nous purifier." Il existe cette expression dans la Gîta : ’’Souvenez-vous constamment de Moi seul. Renoncez à toutes les relations corporelles et considérez que vous êtes des âmes’’. Au début, vous n'avez aucune relation corporelle. Les âmes, vous venez ici pour jouer votre rôle. On se souvient : "Vous êtes venus seuls et vous devez maintenant repartir seuls." Les gens n'en comprennent pas le sens. Maintenant, vous le comprenez de façon concrète. Nous sommes maintenant en train de devenir purs grâce au pouvoir du souvenir et au pouvoir du yoga. C'est le pouvoir du Raja Yoga. L'autre yoga est le hatha yoga grâce auquel les êtres humains sont en bonne santé pendant un court moment. À l'âge d'or, vous êtes en très bonne santé. Là-bas, vous n'avez pas besoin de faire de hatha yoga. C'est ici, dans le monde sale, que vous le pratiquez. C'est le vieux monde. L'âge d'or, le nouveau monde qui fait partie du passé maintenant, était le royaume de Lakshmi et Narayan. Personne ne le sait. Là-bas, tout est neuf. Il existe une chanson : "Éveillez-vous Ô épouses, éveillez-vous !" Le nouvel âge est l'âge d'or. Le vieil âge est l'âge de fer. Personne n'appellerait cet endroit une satsang (assemblée spirituelle). Le Père vous rappelle que c'est actuellement l'âge de fer. Vous êtes en train d'étudier pour l'âge d'or. Aucun autre professeur ne vous dirait que vous pouvez réclamer un statut royal dans le nouveau monde en étudiant. Personne d'autre ne peut dire cela. Les enfants, on est en train de tout vous rappeler. Ne soyez pas négligents. Baba continue d'expliquer à tout le monde. Où que vous soyez et quoi que vous fassiez, faites-le en considérant que vous êtes des âmes. Dès qu'il y a des difficultés ou du laisser-aller dans vos affaires, prenez autant de temps que possible pour vous asseoir dans le souvenir, et c'est seulement alors que l'âme deviendra pure. Il n'y a pas d'autre méthode. Vous étudiez le Raja Yoga pour le nouveau monde. Les âmes de l'âge de fer ne peuvent pas aller là-bas. Maya a brisé les ailes de l'âme. Les âmes volent, n'est-ce pas ? Elles quittent leur corps pour en prendre un autre. L'âme est la plus rapide de toutes les fusées. Les enfants, cela vous surprend lorsque vous entendez ces nouveaux aspects. Les âmes, vous êtes des fusées si minuscules ! Un rôle de 84 vies est enregistré en chacune de vous. En gardant ces aspects dans votre cœur, vous ressentirez de l'enthousiasme. À l'école, les étudiants se souviennent de leur étude. Qu'est-ce qui se trouve maintenant dans votre intellect ? L'intellect ne se trouve pas dans le corps. L'esprit et l'intellect sont dans l'âme. C'est l'âme qui étudie. C'est l'âme qui travaille. Shiv Baba est aussi une âme. Cependant, Il est appelé le "Suprême". Il est l'Océan de Connaissance. Il est un point tout à fait minuscule. Les enfants, personne ne sait que vous êtes en train de vous emplir des sanskars du Père. Vous vous purifiez grâce au pouvoir du yoga. Pour cela, vous devez faire des efforts. Vous devez faire en sorte de ne pas échouer dans vos études. Pour cela, le sujet numéro un est : Moi, l'âme, je dois devenir satopradhan. Aucune faiblesse ne doit rester. Sinon, vous échouerez. Maya vous fait tout oublier. Les âmes, vous voulez tenir un journal afin de n'accomplir aucune action pécheresse tout au long de la journée, et malgré tout, Maya ne vous permet pas de le tenir. Vous êtes pris au piège des griffes de Maya. Votre cœur dit : "Je devrais tenir un journal !" Les hommes d'affaires tiennent toujours un compte de leurs pertes et profits. Il s'agit pour vous d'un immense compte. C'est un revenu pour 21 vies, c'est pourquoi vous ne devez faire aucune erreur. Les enfants, certains d'entre vous font beaucoup d'erreurs. Certains enfants voient ce Baba dans la région subtile, ainsi qu'au paradis. Ce Baba fait lui aussi beaucoup d’efforts, et cela continue à le surprendre. Je me douche, je prends mes repas dans le souvenir de Baba et pourtant, je L'oublie ! Puis, je me souviens à nouveau de Lui. C'est un sujet très profond. Il ne doit y avoir aucune divergence d'opinion à ce sujet. Il est dit dans la Gîta : "Renoncez au corps et à toutes les relations corporelles." Alors, il ne reste que l'âme. Oubliez le corps et considérez que vous êtes des âmes ! C'est l'âme qui est impure et tamopradhan. Cependant, les êtres humains disent que les âmes ne subissent pas les conséquences de leurs actes. Ils disent que l'âme est l'Âme suprême et que, parce qu'Il est aussi une âme, aucune âme ne subit les conséquences de ses actes. Les êtres humains tamogunis donnent des enseignements tamogunis. Ils ne peuvent pas vous rendre satogunis. Sur le chemin de la dévotion, vous êtes devenus tamopradhan. Pour commencer, tout est satopradhan, puis passe par les niveaux rajo et tamo. Il y a la construction et la destruction. Le Père inspire la construction du nouveau monde, puis il y a la destruction du vieux monde. Dieu est le Créateur du nouveau monde. Ce vieux monde changera et deviendra neuf. Lakshmi et Narayan sont les symboles du nouveau monde. Ils sont les maîtres du nouveau monde. Même l'âge d'argent ne peut pas être appelé le nouveau monde. L'âge de fer est le vieux monde et l'âge d'or, le nouveau monde. À la fin de l'âge de fer et au début de l'âge d'or, il y a cet âge de confluence. Lorsque quelqu'un étudie pour un MA ou un BA, il devient très élevé. Vous devenez si élevés grâce à cette étude ! Personne au monde ne sait qui les a rendus si élevés. Vous connaissez maintenant le début, le milieu et la fin. Vous connaissez l'histoire de la vie de tout le monde. C'est la connaissance. Il n'y a pas de connaissance sur le chemin de la dévotion. Ils ne font que vous enseigner des rituels physiques. Il y a toutes sortes de dévotions. Ils en parlent tellement. Cela semble très beau. Quelle beauté y a-t-il dans une graine ? Une graine aussi minuscule devient si grande ! C'est l'arbre de la dévotion; il y a tellement de rituels physiques. Dans la connaissance, il n'y a qu'un mot : Manmanabhav ! Le Père dit : Afin de changer de tamopradhan en satopradhan, souvenez-vous de Moi. Vous dites : ’’Ô Purificateur, viens nous rendre purs !’’. Dans le royaume de Ravan, tout le monde est impur et malheureux. Dans le royaume de Rama, tout le monde est pur et heureux. Il existe les termes : Royaume de Rama et royaume de Ravan. Les enfants, personne à part vous ne connaît le royaume de Rama. Actuellement, vous faites des efforts. Personne à part vous ne connaît les secrets des 84 vies. Bien que les gens disent "Dieu parle : Souvenez-vous constamment de Moi seul !", à quoi cela les mène-t-ils ? Ils sont incapables d'expliquer de quelle façon vous prenez les 84 vies en entier. Le cycle touche maintenant à sa fin. Allez voir ceux qui racontent la Gîta et écoutez ce qu'ils disent ! À présent, toute la connaissance coule goutte à goutte dans votre intellect. Baba vous demande : Nous sommes-nous déjà rencontrés auparavant ? Vous répondez : "Oui, Baba, nous nous sommes rencontrés au cycle précédent." Baba vous pose la question et vous donnez la bonne réponse, pleine de sens. Vous ne faites pas que parler comme des perroquets. Baba demande alors : Pourquoi nous sommes-nous rencontrés? Qu'avez-vous obtenu ? Vous répondez: "Nous avons obtenu le royaume du monde et cela inclut tout." Bien que vous disiez que vous changez d'humains ordinaires en Narayan, devenir un maître du monde concerne le roi, la reine et toute la dynastie des déités. Le roi, la reine et tous les sujets deviendront les maîtres du monde. C'est ce que l'on appelle prononcer des paroles bénéfiques : "Je changerai d'humain ordinaire en Narayan, rien de moins !" Le Père dit : Oui, les enfants ! Faites des efforts complets. Regardez votre bilan et demandez-vous : "Pourrai-je réclamer un statut élevé dans ces conditions ? À combien de gens ai-je montré le chemin ? Dans quelle mesure suis-je devenu une canne pour l'aveugle ?" Si vous ne faites aucun service, sachez alors que vous ferez partie des sujets. Demandez à votre cœur : "Si je devais quitter mon corps maintenant, quel statut obtiendrais-je ?’’. La destination est très élevée. Vous devez donc être prudents. Certains enfants se demandent à quoi bon tenir un bilan parce qu'ils se rendent compte qu'ils ne restent pas vraiment dans le souvenir. C'est ce que l'on appelle se décourager. Ils étudient aussi de cette façon ; ils ne font pas attention. Ne vous contentez pas de vous asseoir en pensant que vous êtes très intelligents, sinon vous échouerez à la fin. Vous devez vous apporter du bénéfice. Votre but et objectif est devant vous. Je dois étudier pour devenir cela. C'est incroyable ! Leur royaume n'existe pas à l'âge de fer. D'où venait leur royaume à l'âge d'or ? Tout dépend de cette étude. Ne pensez pas qu'il y a eu une guerre entre les déités et les démons, et que les déités ont gagné puis obtenu le royaume. Comment pourrait-il y avoir une guerre entre les déités et les démons ? Il n'y a pas non plus de guerre entre les Kauravas et les Pandavas. La notion de guerre n'a aucun sens. Tout d'abord, dites-leur que le Père dit : Renoncez à toutes les relations corporelles et considérez que vous êtes des âmes. Les âmes, vous êtes venues sans corps et vous devez maintenant rentrer à la maison. Seules les âmes pures peuvent rentrer à la maison. Les âmes tamopradhan ne peuvent pas y retourner. Les ailes de l'âme ont été coupées. Maya vous a rendues impures. Vous ne pouvez pas voyager loin vers un lieu aussi sacré parce que vous êtes tamopradhan. Les âmes, vous dites qu'à l'origine, vous étiez les résidentes de la demeure suprême. Vous entrez dans une marionnette faites des cinq éléments afin de jouer un rôle. Lorsque quelqu'un meurt, les gens disent qu'il est parti au paradis. Qui est parti ? Le corps est-il allé là-bas ? Ou bien est-ce l'âme ? Le corps a été brûlé et seule l'âme reste. L'âme ne peut pas aller au paradis. Les gens ne font que répéter ce que les autres leur disent. Ceux du chemin de la dévotion n'enseignent que la dévotion. Ils ne connaissent l'activité de personne. Ils disent : "Vénérer Shiva est ce qu'il y a de plus élevé." Shiva est le Plus élevé. Par conséquent, souvenez-vous de Lui seul ! Ils donnent aussi un chapelet. Ils vous disent de répéter "Shiva, Shiva" et d'égrainer les perles. Ils prennent un chapelet et répètent sans cesse "Shiva, Shiva" sans rien comprendre. Les gurus donnent toutes sortes d'enseignements. Ici, il n'y a qu'une seule chose. Le Père Lui-même dit : En vous souvenant de Moi, vos péchés seront détruits. Vous n'avez pas besoin de répéter avec votre bouche "Shiva, Shiva" ! Un enfant chante-t-il le nom de son père ? Tous ces points sont incognito. Personne ne sait ce que vous faites. Ceux qui l'ont compris au cycle précédent le comprendront à nouveau. De nouveaux enfants continuent à venir et l'expansion ne s'arrête pas. Au fil de vos progrès, vous verrez, tels des observateurs détachés, toutes les scènes que le drama vous montrera. Baba ne vous donnera pas à l'avance des visions de ce qui se passera dans le futur. Sinon, ce serait artificiel. Vous devez très clairement comprendre ces aspects. Maintenant, vous avez reçu la compréhension, alors que sur le chemin de la dévotion, vous êtes insensés. Vous savez que la dévotion est aussi inscrite dans le drama. Les enfants, à présent vous comprenez que vous n'allez pas rester dans ce vieux monde. Les étudiants ont ce qu'ils étudient dans leur intellect. Vous devez aussi assimiler les points principaux dans votre intellect. C'est seulement lorsque l'aspect numéro un, Alpha, est clair en eux que vous pouvez aller plus loin. Sinon, ils continueront à poser des questions inutiles. Certains enfants écrivent pour dire : ’’Untel a écrit que le Dieu de la Gîta est Shiva, et c'est absolument vrai’’. Bien qu'ils le disent, cela ne reste pas dans leur intellect. S'ils comprenaient que le Père est venu, ils diraient qu'ils veulent Le rencontrer et réclamer leur héritage. Aucun n'a cette foi. Personne n'a écrit immédiatement une telle lettre ! Bien qu'ils écrivent que cette connaissance est très bien, ils n'ont pas le courage de venir en courant vers un Père aussi merveilleux dont ils sont restés éloignés pendant si longtemps, pour qui ils n'ont cessé de trébucher sur le chemin de la dévotion et qui est maintenant venu pour faire d'eux les maîtres du monde ! Ils viendront plus tard. S'ils reconnaissent que le Père est Dieu, le Plus élevé, ils devraient donc Lui appartenir. Vous devriez leur donner des explications telles que leur intellect s’ouvre. Achcha.

Aux plus doux des enfants bien-aimés, longtemps perdus et maintenant retrouvés, amour, souvenir et bonjour de la Mère, du Père, BapDada. Le Père Spirituel dit namaste aux enfants spirituels.

Essence pour la dharna:
1. Tout en menant à bien vos affaires, prenez du temps pour purifier l'âme et faites des efforts pour rester dans le souvenir. N'accomplissez jamais d'actions pécheresses.

2. Apportez-vous du bénéfice ainsi qu'aux autres. Étudiez et enseignez aux autres. Ne vous croyez pas trop intelligents. Accumulez le pouvoir du souvenir.

Bénédiction:
Puissiez-vous être des anges parfaits et réclamer le premier rang en suivant sakar Baba.

Le chemin facile pour réclamer le premier numéro est de regarder le Père Brahma qui est le numéro un. Au lieu de regarder beaucoup d'autres, ne regardez qu'un seul et ne suivez qu'un seul. Rendez ferme le mantra "Je suis un ange", et les différences disparaîtront. Alors les instruments de la science commenceront leur œuvre, vous deviendrez des anges parfaits, puis des déités et vous vous incarnerez dans le nouveau monde. Donc, devenir un ange parfait signifie suivre sakar Baba.

Devise:
Le beurre du bonheur extrait par votre barattage rend votre vie plus forte.