12.06.22    Avyakt Bapdada     French Murli     03.04.91     Om Shanti     Madhuban


Eloignez-vous de toutes les limitations et devenez ceux qui ont un désintérêt illimité


Aujourd’hui, tous les enfants sont arrivés dans leur douce maison corporelle de Madhuban pour célébrer à nouveau une rencontre après un cycle. Madhuban est la douce demeure du monde corporel où se réunit l’assemblée spirituelle du Père et des enfants; c’est une mela (une assemblée) pour une rencontre. Par conséquent, tous les enfants sont venus dans l’assemblée pour la rencontre. Cette assemblée pour la rencontre entre le Père et les enfants n’a lieu qu’à l’âge de confluence et elle ne se tient qu’à Madhuban. C’est pourquoi vous êtes tous venus ici en courant et vous êtes arrivés à Madhuban. Madhuban est l’endroit où une rencontre avec BapDada sous la forme corporelle peut avoir lieu. Et en même temps, grâce au souvenir facile, il permet à la rencontre avyakt d’avoir lieu, parce que la terre de Madhuban a reçu la bénédiction de donner l’expérience d’une rencontre spirituelle et d’une rencontre sous la forme corporelle. Du fait que c’est la terre qui a reçu la bénédiction, vous faites facilement l’expérience d’une rencontre. Dans aucun autre lieu la rencontre entre l’Océan de Connaissance et les fleuves de connaissance ne peut avoir lieu. C’est le seul endroit pour une rencontre entre l’Océan et les fleuves. Croyez-vous que vous êtes venus dans une terre aussi élevée qui a reçu des bénédictions?

En cette Année de Tapasya, ce sont spécialement les enfants qui célèbrent la rencontre pour la première fois dans ce cycle qui ont reçu une chance en or. Comme vous avez de la chance! Au début de l’année de la Tapasya les nouveaux enfants ont reçu un pouvoir supplémentaire. Ce pouvoir supplémentaire qui a été donné au début coopérera dans le futur pour vous permettre d’avancer. C’est pourquoi le drama a également coopéré avec les nouveaux enfants pour leur permettre d’avancer. Par conséquent, ils ne pourront pas se plaindre en disant: «Nous sommes venus tard». Non. L’Année de la Tapasya a également reçu une bénédiction. Vous avez reçu le droit et la chance de mettre le pied dans la terre des bénédictions durant cette Année de Tapasya. Cette fortune supplémentaire n’est pas rien. Vous, les nouveaux enfants, avez spécialement reçu trois bénédictions: celle de l’Année de la Tapasya, celle de la terre de Madhuban et celle de vos efforts. Comme vous avez de la chance! Gardez l’ivresse de cette fortune impérissable avec vous. Elle ne devrait pas être avec vous simplement pendant que vous êtes ici, mais le Père est impérissable, vous les âmes élevées êtes impérissables, et donc votre fortune est elle aussi impérissable. Gardez la fortune impérissable avec vous éternellement. Il s’agit simplement d’y faire attention d’une façon facile; pas de l’attention avec tension. Ce devrait être une attention facile. Alors, qu’est-ce qui est difficile? Vous avez reconnu «Mon Baba» et vous L’avez également accepté. Vous Le connaissez, vous L’avez accepté, vous en avez fait l’expérience et vous avez obtenu un droit, donc qu’y a-t-il de difficile? Continuez simplement à faire cette expérience: «Seul l’Unique est mon Baba». C’est la connaissance en entier.

La connaissance entière du début jusqu’à la fin est comprise dans le mot «Baba» parce que Baba est la Graine. L’arbre entier est fondu dans la Graine, n’est-ce pas? Il est possible d’oublier l’expansion, mais il n’est pas difficile de se souvenir de l’essence dans le mot «Baba». C’est toujours facile, n’est-ce pas? Ce n’est pas parfois difficile et parfois facile. Baba est-Il toujours à vous ou bien n’est-Il à vous que parfois? Puisque Baba est toujours avec vous, le souvenir devrait lui aussi être toujours facile. Ce n’est pas quelque chose de difficile. Dieu a dit: «Vous êtes Miens» et vous avez dit: «Tu es mien». Alors, qu’y a-t-il de difficile? C’est pourquoi les nouveaux enfants, avancez encore plus pour arriver en tête. Même maintenant, il y a encore une chance d’avancer. Pour le moment le clairon marquant l’achèvement final n’a pas encore sonné. Par conséquent, volez et continuez à faire voler les autres. La méthode pour cela est de mettre fin au gaspillage. Continuez à accumuler sur le compte d’épargne, parce que pendant 63 vies vous n’avez pas épargné, mais vous avez gaspillé. Tous les comptes se sont épuisés en les gaspillant. Vous avez gaspillé le trésor du souffle, vous avez gaspillé le trésor des pensées, vous avez également gaspillé le trésor du temps, le trésor des vertus, le trésor des pouvoirs et vous avez aussi gaspillé le trésor de la connaissance. Tant de comptes se sont vidés! A présent, vous devez accumuler sur tous ces comptes. C’est maintenant le temps pour accumuler dessus et vous recevez également facilement du Père la méthode pour accumuler. Les trésors périssables s’épuisent et diminuent au fur et à mesure que vous les dépensez, alors que plus vous utilisez ces trésors pour le soi et pour les autres avec une attitude pure, plus ils augmenteront et plus ils s’accumuleront. Ici, utiliser les trésors est la méthode pour les accumuler. Là-bas, les garder est la méthode pour les accumuler; ici les utiliser est la méthode pour les accumuler, cela fait une différence. Utilisez le temps pour une tâche bénéfique pour vous ou pour les autres, et il continuera à augmenter. Utilisez la connaissance. De même, plus vous utilisez les vertus et les pouvoirs, plus ils augmenteront. Ne pensez pas comme les gens; ils gardent tout dans un coffre et pensent qu’ils ont beaucoup accumulé. De même, vous pensez également que vous avez beaucoup de connaissance dans votre intellect, que vous avez beaucoup de vertus et de pouvoirs. Ne les gardez pas enfermés! Utilisez les! Comprenez-vous la méthode pour accumuler? C’est de les utiliser. Utilisez-les pour vous, autrement vous les perdrez. Certains enfants disent qu’ils ont tous les trésors fondus en eux. Cependant, quel est le signe indiquant qu’ils sont fondus en vous? Les avoir fondus en vous veut dire que vous les avez accumulés. Le signe en est qu’ils vous sont utiles ainsi qu’aux autres le moment venu. Ne pas les utiliser, mais dire malgré tout que vous avez beaucoup épargné, ce n’est pas la bonne méthode pour accumuler. Par conséquent, si la méthode n’est pas correcte, vous ne pourrez pas atteindre le résultat qui consiste à devenir parfaits à temps. Vous serez leurrés. Il n’y aura pas le succès.

Utilisez les vertus et les pouvoirs et ils continueront à augmenter. Par conséquent, adoptez la méthode pour épargner et la méthode pour accumuler. Alors le compte de gaspillage sera automatiquement transformé et utilisé de la bonne manière. Sur le chemin de la dévotion ils ont le système qui consiste à donner des biens physiques et à les utiliser à bon escient en fonction de ce qu’ils ont, et donc ils continuent à augmenter. Même dans la dévotion, afin de tout utiliser à bon escient, ils accroissent leur zèle et leur enthousiasme. Par conséquent, durant l’Année de la Tapasya, ne vérifiez pas simplement combien vous avez gaspillé – gaspiller, c’est autre chose – mais vérifiez également combien vous avez utilisé d’une bonne façon. Tous les trésors dont on vous a parlés ainsi que les vertus sont un cadeau du Père. «C’est ma vertu, c’est mon pouvoir» - ne commettez pas cette erreur, même dans vos rêves. Ce sont des cadeaux du Père, des cadeaux de Dieu. Considérer un cadeau venant du Père comme étant à vous est un grand péché. Beaucoup d’enfants pensent souvent et parlent d’une façon ordinaire: «Ma vertu n’est pas utilisée» ou «J’ai ce pouvoir; mon intellect est très bon, mais il n’est pas utilisé». D’où vient ce «mien»? Dire «mien» signifie le salir. Même dans la dévotion ils ont continué à donner cet enseignement pendant 63 vies: Ne dites pas «à moi», dites «à Toi». Néanmoins, vous n’avez pas pris les choses ainsi. Sur le chemin de la connaissance également, dire: «à Toi», mais considérer que c’est «à moi» c’est tricher et cela ne fonctionnera pas ici. Par conséquent, considérer l’offrande pure de Dieu comme étant la vôtre signifie être arrogant et manquer de respect. N’oubliez jamais le mot «Baba, Baba». Baba a donné du pouvoir, Baba a donné l’intellect. C’est la tâche de Baba; c’est le centre de Baba; tout appartient à Baba. Ne pensez pas: «C’est mon centre. J’ai créé le centre, donc j’ai un droit dessus». D’où est venu le mot «à moi»? Est-ce à vous? Avez-vous soigneusement mis de côté un petit pécule? Beaucoup d’enfants font preuve d’une telle ivresse: «J’ai fait construire le bâtiment pour le centre, j’ai donc un droit dessus». Cependant, à qui est le centre que vous avez construit? C’est le centre de Baba, n’est-ce pas? Si vous l’avez dédié à Baba, comment peut-il être à vous? Comment peut-il y avoir un «à moi»? Quand votre intellect change, vous dites: «C’est à moi». En disant «à moi, à moi», vous l’avez sali. Voulez-vous devenir à nouveau sales? Vous souvenez-vous de la première promesse que vous avez faite au Père pour votre vie Brahmine quand vous êtes devenus Brahmines? Les nouveaux ont-ils fait une promesse ou est-ce seulement les anciens qui l’ont faite? Vous êtes venus en ayant rempli le formulaire indiquant que vous avez la foi dans l’intellect, n’est-ce pas? Par conséquent, la première promesse de tous était: L’esprit, le corps, l’intellect et les biens sont à Toi. Avez-vous tous fait cette promesse?

Si vous allez faire une promesse maintenant, levez la main. Ceux qui pensent: «Je dois garder quelque chose de côté pour l’avenir, comment pouvons-nous tout donner à Baba? Nous devons garder quelque chose de côté» - ceux qui pensent que c’est sensé de le faire, levez la main! Avez-vous mis quelque chose de côté? Faites attention! Après, ne dites pas: «Qui nous a vus, de toute façon?». «Qui va me voir dans une telle foule?». Baba a une télévision très claire. Vous ne pouvez pas rester cachés. Par conséquent, si vous voulez garder un petit quelque chose de côté après mûre réflexion, surtout gardez-le. Qu’en pensent les Pandavs? Devriez-vous garder un petit quelque chose de côté? Réfléchissez-y soigneusement. Ceux qui souhaitent garder un petit quelque chose de côté, levez la main maintenant! Vous serez sauvés. Autrement, plus tard vous verrez ce moment, cette assemblée et votre signe de tête. Ne laissez jamais la conscience de «à moi» venir. Quand vous dites Bap (Père), cela met fin à pap (le péché). Quand vous ne dites pas Bap, vous commettez des péchés (pap). Et quand vous êtes influencés par le péché, votre intellect ne fonctionne plus. Peu importe combien quelqu’un essaie de vous expliquer, vous dites «Non, c’est vrai, ceci doit se passer, ceci doit être fait». Même le Père ressent de la miséricorde parce que vous êtes sous l’influence du péché à ce moment-là. Quand vous oubliez le Père, vous commettez un péché. Parce que vous êtes sous l’influence du péché, vous ne comprenez pas ce que vous faites, ni ce que vous dites. Restez toujours conscients de la connaissance. Ne venez pas sous l’emprise du péché. La vague de Maya vient s’immiscer entre les deux. Vous les nouveaux, devriez vous en préserver. Ne soyez pas pris au piège de la conscience de «à moi, à moi». Quand les âmes deviennent un peu plus âgées, il y a beaucoup de Maya liées à la conscience de «à moi, à moi». «Mes idées» - mais puisque même l’intellect n’est pas à vous, d’où est venue votre idée? Par conséquent, comprenez-vous quelle est la méthode pour accumuler? Utiliser ce que vous avez pour une tâche. Utilisez-le à bon escient. Utilisez vos sanskars Divins d’une façon valable et les sanskars de gaspillage s’en iront. Quand vous n’utilisez pas vos sanskars Divins pour une tâche ils restent simplement dans un «coffre» et les vieux sanskars continuent à fonctionner. Beaucoup ont l’habitude de tout mettre à la banque ou dans leurs placards. Ils ont plein de beaux vêtements, de l’argent et toutes sortes de choses, et pourtant ils n’utiliseront que des vieilleries. Ils aiment les vieilles choses, et donc ce qu’il y a dans leur placard reste simplement dedans; ils sortiront dehors en mettant seulement leurs vieilles affaires. Ne continuez pas à utiliser les vieux sanskars en laissant les sanskars Divins dans le coffre de votre intellect. Utilisez-les pour une tâche; utilisez-les à bon escient. Par conséquent, gardez un bilan montrant à quel point vous avez tout utilisé à bon escient. Utiliser quelque chose d’une façon valable veut dire l’utiliser et la développer. Utilisez tout d’une façon valable avec votre esprit, à travers vos paroles, vos relations et contacts, à travers les actions, à travers votre compagnie élevée et avec votre attitude extrêmement puissante. Ne pensez pas simplement «Mon attitude est toujours très bonne». Mais dans quelle mesure a-t-elle été utilisée à bon escient? «Mes sanskars sont des sanskars de paix de toute façon». Mais à quel point ont-ils été utilisés d’une façon valable? Les avez-vous utilisés? En adoptant la méthode qui consiste à les utiliser pour une tâche, vous ferez facilement l’expérience du succès, c’est-à-dire de devenir parfaits. Utiliser quelque chose d’une façon valable est la clef du succès. Comprenez-vous ce que vous devez faire? Ne vous contentez pas simplement de dire: «Je suis très bon et très vertueux, je peux donner de bonnes conférences, je suis une très bonne âme gyani et mon yoga est très bon». S’il est aussi bon que cela, alors utilisez-le! Utilisez-le d’une façon valable. Utilisez-le pour une tâche et faites en sorte qu’il augmente. Il continuera à augmenter sans effort et vous l’utiliserez alors dans le confort pendant 21vies. Là-bas, vous n’aurez pas à faire d’efforts.

C’est une assemblée illimitée. (Om Shanti Bhawan était plein et certains avaient même dû s’asseoir dans le Meditation Hall et dans History Hall). La louange de votre mémorial est mentionnée dans les écritures: Tout d’abord on a mis de l’eau dans un verre, puis dans une cruche, puis dans une mare, puis de la mare l’eau a débordé dans un fleuve. Et ensuite, où l’eau s’est-elle jetée? Dans l’océan. Cette assemblée s’est d’abord tenue dans le hall historique, ensuite dans le hall de méditation et maintenant elle se tient dans Om Shanti Bhawan. A présent où va-t-elle avoir lieu? Cependant, cela ne veut pas dire que vous ne puissiez pas faire l’expérience de la rencontre avyakt sans la rencontre corporelle. La pratique de la rencontre avyakt doit augmenter selon le temps, et vous devez la développer. Les Dadis sont devenues miséricordieuses et elles ont eu une miséricorde spéciale pour les nouveaux. Cependant, développez l’expérience du niveau avyakt. Cela vous sera utile le moment venu. Regardez, BapDada joue encore à présent le rôle de la rencontre corporelle pour les nouveaux enfants, mais jusqu’à quand cela va-t-il continuer?

Par conséquent, êtes-vous tous heureux et contents? Etes-vous contents même si vous êtes à l’extérieur? Cela fait aussi partie du drama. Puisque vous dites que tout Abu vous appartiendra, comment cela va-t-il se produire? Donc tout d’abord mettez au moins un pied là- bas! Ensuite, les lieux qui sont appelés les Dharamshalas vous appartiendront. Regardez, même à l’étranger cela a déjà commencé à se produire. Les églises ne sont plus autant utilisées et donc on les a offertes pour que les Brahma Kumaris les utilisent. Donc, les gens vous offrent ces grands édifices dont ils disposent mais qu’ils ne peuvent pas gérer, pour que vous les utilisiez. Donc les Brahmines sont en train de mettre le pied un peu partout. Cela a également un sens. Par conséquent, les Brahmines reçoivent le rôle dans le drama de poser les pieds là. Donc que ferez-vous quand Abu en entier vous appartiendra? Ils vous l’offriront eux-mêmes en disant: «Occupez-vous en». Ils diront: «Occupez-vous de nous et occupez-vous des ashrams». Par conséquent, quel que soit le rôle que vous recevez à un moment, jouez-le avec bonheur. Achcha.

Aux âmes chatrak de partout qui célèbrent une rencontre et s’imprègnent de joyaux de connaissance, aux âmes élevées qui célèbrent une rencontre sous la forme subtile et la forme corporelle, aux âmes qui utilisent tous les trésors à bon escient et qui deviennent des incarnations de succès, aux âmes qui ont un désintérêt illimité et qui ont constamment la conscience de «Mon Baba», et qui n’ont aucune trace de conscience limitée de «à moi», aux enfants qui obtiennent constamment le succès de devenir complets à travers la méthode précise, exacte, BapDada donne Son amour, Ses souvenirs et dit: «Namaste».

BapDada parle aux Dadis: Il devrait toujours y avoir des scènes nouvelles, n’est-ce pas? C’était également une scène nouvelle dans le drama et elle s’est répétée. Aviez-vous jamais pensé que ce hall deviendrait trop petit? Vous n’aimeriez pas que ce soit tout le temps la même scène. Vous aimez voir une scène nouvelle de temps en temps. C’est également la splendeur spirituelle, n’est-ce pas? La pensée de toutes ces âmes doit être exaucée et c’est pourquoi cette scène nouvelle s’est produite. Ils ont reçu la permission de venir ici. «Vous pouvez venir!». Et donc, que peut-on y faire? A présent les nouveaux vont devenir plus nombreux et les plus anciens (les aînés) sont vieux (anciens) maintenant. Ils sont venus avec enthousiasme et ont été installés en conséquence, et c’était bien. Cela doit être grand. Cela ne va pas diminuer. Puisque vous avez ce titre de bienfaiteurs du monde, comparé au monde, ceci n’est rien. Il va y avoir de l’expansion et la méthode sera nouvelle également. Il va y avoir différentes méthodes. A présent, l’attitude va devenir puissante. Quand votre attitude deviendra puissante grâce à la tapasya, par votre attitude, les attitudes des autres âmes changeront automatiquement. Achcha. Vous ne vous lassez pas du service, vous n’êtes pas fatigués de servir, n’est-ce pas? Vous êtes venus ici avec plaisir. Il y a toujours du plaisir. Achcha.

Bénédiction:
Puissiez-vous accumuler votre stock de bénédictions en accomplissant du karma élevé et devenir des images vivantes qui donnent des visions.

Prenez et donnez des bénédictions par toutes les actions que vous accomplissez. En accomplissant des actions élevées, vous recevez automatiquement des bénédictions de tout le monde. Tous disent: «Celui-ci ou celle-ci est très bien. Ouah!». Chacune de vos actions devient un mémorial. Peu importe la tâche que vous effectuez, prenez du bonheur et donnez du bonheur, prenez et donnez des bénédictions. Comme vous prenez et donnez des bénédictions à l’âge de confluence, les gens continueront à recevoir des bénédictions de vos images non-vivantes et vous deviendrez des images vivantes qui donnent des visions dans le présent également.

Devise:
Maintenez constamment entrain et enthousiasme et toute paresse disparaîtra.