13.10.21       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, les liens du sang procurent de la peine. Renoncez-y et ayez de l'amour spirituel les uns pour les autres. C'est la base du bonheur et de la félicité.

Question:
Quel effort particulier devez-vous fournir pour faire partie du chapelet de la victoire?

Réponse:
Celui de devenir holy (purs). C'est seulement lorsque vous serez de vrais sannyasis, c'est-à-dire lorsque vous serez sans vice, que vous deviendrez les perles du chapelet de la victoire. Si vous avez encore des comptes karmiques à régler, vous ne pourrez pas devenir des héritiers; au lieu de cela vous ferez partie des sujets.

Chanson:
La Flamme s'est allumée dans l'assemblée heureuse des papillons de nuit…

Om shanti.
Regardez, nous sommes en train de louer notre Père. Moi, l'âme, je révélerai mon Père. Le fils révèle le Père. Vous dites: "Nous sommes des âmes et notre Père est l'Âme Suprême qui est le Père de tous." Tous l'accepteront; ils ne diront pas que nous les âmes, avons plusieurs pères. Le Père de tous est unique. Maintenant que nous sommes Ses enfants, nous connaissons Son rôle. Dieu n'est pas omniprésent. Si tel était le cas, Il serait en chacun. Les enfants sont heureux lorsqu'ils se souviennent de leur père parce que, quoi que possède leur père, ses enfants le reçoivent en héritage. Nous sommes maintenant les héritiers de Dieu; que possède-t-Il ? Il est l'Océan de Félicité, l'Océan de Connaissance, l'Océan d'Amour. Nous chantons Sa louange en fonction de cela. Les autres ne disent pas cela. Et s'ils le disent, ils ne savent pas précisément qui Il est. Ils prétendent que Dieu est omniprésent. Nous sommes Ses enfants et nous chantons la louange de notre Père incorporel et immortel. Il est l'Océan de Félicité, l'Océan de Connaissance et la Boutique aux Trésors de l'Amour. Cependant, quelqu'un peut peut-être poser la question suivante: "Vous dites que dans le monde incorporel, votre niveau est au-delà du bonheur et de la peine. Alors d'où viennent ce bonheur, cette félicité et cet amour?" Vous devez comprendre tous ces sujets. Lorsque vous parlez de bonheur, de félicité et d'amour, il s'agit bien de bonheur. Mais comment peut-il y avoir la félicité, l'amour et la connaissance dans le monde de la paix? Lorsque l'Océan de Bonheur vient dans ce monde corporel, Il vient nous donner le bonheur. Dans le monde incorporel, nous sommes au-delà du bonheur et de la peine. Ensuite vient le monde du bonheur où règnent constamment le bonheur et la félicité. C'est le paradis. Ici c'est le monde de la peine, l'enfer, le monde de l'âge de fer. Le Père Suprême, l'Âme Suprême, l'Océan de Bonheur, est venu changer le monde de l'âge de fer en un monde débordant de félicité, de bonheur et d'amour, un monde où il y a du bonheur et encore du bonheur, de l'amour et encore de l'amour. Là-bas, même les animaux ont beaucoup d'amour. Les vaches et les lions s'abreuvent à la même source. Ils ont tant d'amour les uns pour les autres. Tel est le royaume que Dieu vient établir. Dans le monde incorporel, il n'est pas question de bonheur, de félicité ou d'amour. Là-haut, c'est la résidence des âmes incorporelles. C'est l'heure de la retraite, le nirvana, là où il n'y a aucun sentiment de bonheur ou de peine. Les rôles du bonheur et de la peine se jouent dans ce monde corporel. Quand c'est le paradis, il y a un amour spirituel éternel, alors qu'il n'y a que de la peine dans les liens du sang. Les sannyasis n'ont aucun lien du sang. C'est la raison pour laquelle ils ne ressentent aucune peine. Ils disent: "Je suis la vérité, l'être vivant, l'incarnation de la félicité" parce qu'ils ont renoncé aux liens du sang. Tout comme eux, nous n'avons aucun lien du sang. Ici, nous avons l'amour spirituel que Dieu nous enseigne. Le Père dit: Vous êtes Mes fils bien-aimés. Ma félicité, Mon bonheur et Mon amour vous appartiennent parce que vous avez renoncé à ce monde et êtes venus dans Mon giron (vous avez été adoptés). Vous êtes concrètement venus vous asseoir sur Mes genoux. Cela n'a rien à voir avec ceux qui sont adoptés par leur gourou et qui ensuite rentrent chez eux. On ne peut pas les appeler des fils bien-aimés. Ils ne sont que les sujets de leur gourou. Cependant, ceux qui renoncent à tout et qui s'assoient sur le gaddi après que leur gourou soit mort peuvent être considérés comme des fils bien-aimés. C'est le jour et la nuit entre des enfants et des sujets. Les enfants sont des héritiers car ils reçoivent un héritage. En rompant tous vos liens du sang et en venant dans le giron des pères corporel et incorporel, vous êtes devenus des héritiers. Plus vous avez de connaissance, plus vous faites l'expérience de la félicité. Dans le monde actuel, on dit que l'éducation est la félicité. Plus on s'en imprègne, plus on reçoit de bonheur en tant que sujet. Cette éducation divine est la félicité grâce à laquelle vous recevez la paix et le bonheur suprêmes. Les enfants, cette inébranlable et constante souveraineté de bonheur et de paix est l'héritage que vous recevez de Dieu. Plus vous assimilerez cette connaissance, plus vous aurez droit à l'héritage du Père. Tous ces gens en recherche qui viennent à vous sont vos sujets bien-aimés. On ne peut pas les considérer comme des enfants ou comme des héritiers parce qu'ils ne cessent de fluctuer. Cependant, certains le deviennent. Lorsqu'ils prennent cette connaissance et voient qu'ici il y a un bonheur et une paix illimités, alors qu'à l'extérieur il n'y a que de la peine, ils viennent dans le giron de Dieu. Personne ne peut devenir un enfant instantanément. Avant, vous aussi, vous ne cessiez d'aller et venir. Ensuite, en écoutant tout cela, vous êtes restés ici et êtes devenus des héritiers. C'est pareil avec les sannyasis. Lorsqu'ils comprennent qu'il y a la paix et le bonheur dans le renoncement, ils renoncent à tout. Ici aussi, une fois que les enfants ont goûté à tout cela, ils deviennent les fils bien-aimés et reçoivent leur héritage vie après vie; ils font partie de l'arbre généalogique des déités. Les sujets ne restent pas avec vous; ils partent à cause de leurs liens karmiques. La chanson dit: "La Flamme s'est allumée dans l'assemblée heureuse des papillons de nuit." Les papillons dansent autour de la flamme et meurent. Mais certains ne font que tourner autour et puis s'en vont. Ce corps, dans lequel Baba le Tout Puissant est entré, est comme une flamme. Vous êtes venus comme des papillons de nuit, et lorsque vous avez compris tous ces secrets vous êtes restés ici. Des milliers, des centaines de milliers de gens viennent ici pour vous écouter. Plus ils vous écoutent, plus ils reçoivent de bénédictions, de félicité et de paix parce que les enseignements du Père Immortel ne peuvent pas être détruits. On appelle cela la richesse impérissable de la connaissance; on ne peut jamais la détruire. Ceux qui vous écoutent, même un peu, feront partie des sujets. Là-bas, même les sujets seront très heureux. Il y a en chacun une félicité intérieure parce que tout le monde est conscient de l'âme. Nous sommes devenus conscients du corps et c'est pourquoi nous sommes malheureux. Là-bas, au paradis, il n'y a ni nom ni trace de peine. Même les animaux vivent dans la paix et le bonheur. Alors imaginez la paix et l'amour qu'il y aura entre les sujets! Il est certain que tous ne deviendront pas des héritiers. Seuls 108 renonciateurs deviendront les perles du chapelet de la victoire. Ils ne le sont pas encore devenus; ils sont en train de le devenir. Les sujets sont également en train d'être créés. Ils vivent en dehors du centre et viennent écouter cette connaissance. Ils ont du yoga tout en restant chez eux. En ayant du yoga et en appartenant peu à peu à cette famille, ils deviennent des héritiers. Bien qu'ils aient des comptes karmiques, ils vivent à l'extérieur et ont du yoga. Tout en vivant chez eux ils restent sans vice, ce qui crée des conflits avec ceux qui sont emplis de luxure et de colère. Lorsque vous conquérez la luxure, votre plus grand ennemi, et que vous cessez de donner du poison, cela entraîne toujours des conflits. Dieu dit: Les enfants, la mort se trouve juste devant vous. Le monde entier va être détruit. Les gens disent aux personnes qui sont sur le point de mourir: "La mort est juste devant vous, alors souvenez-vous de Dieu." Le Père vient ici et vous dit: Les enfants, soyez sans vice! Souvenez-vous de Dieu! Lorsque les gens partent en pèlerinage, ils cessent de s'adonner à la luxure et de se mettre en colère. On ne s'adonne pas à la luxure en pèlerinage. Tout au long du chemin, ils chantent "Victoire au Seigneur de l'Immortalité", mais une fois rentrés chez eux, ils recommencent à se noyer dans les vices. Vous n'allez pas faire marche arrière. Vous n'allez pas redevenir vicieux et colériques, autrement votre statut sera détruit. Vous ne pourrez pas devenir des saints. Seuls ceux qui deviennent des saints feront partie du chapelet de la victoire. Ceux qui échouent feront partie de la dynastie de la lune. Le Père Suprême, l'Âme Suprême, vient ici pour vous enseigner. Lui seul est l'Océan de Connaissance. Il ne peut pas rester là-haut, dans le monde incorporel, et donner la connaissance aux âmes. Il doit venir ici pour vous donner la connaissance. Il dit: Vous êtes Mes enfants. Je suis pur et vous aussi devez devenir purs. Vous régnerez ensuite sur le monde de l'âge d'or, un monde d'amour et de bonheur, que l'on appelle paradis. Ce monde est en train de changer. Il est en train de passer de l'âge de fer à l'âge d'or. De l'âge d'or il passera à l'âge d'argent puis à l'âge de cuivre et enfin à l'âge de fer. Le monde ne cesse de changer. Mais qui le change? Dieu Lui-même, et vous êtes devenus Ses enfants bien-aimés. Les sujets sont également créés, mais les enfants sont les enfants, et les sujets sont les sujets. Ceux qui renoncent à tout deviendront des héritiers et feront partie de la famille royale. Ceux qui n'acceptent pas toute cette connaissance ne recevront aucun statut. Ceux qui étudient bien deviendront des seigneurs. Ceux qui vont et viennent feront partie des sujets. Plus vous deviendrez saints, plus vous aurez de bonheur. Les autres sont également bien-aimés, mais ce n'est qu'en devenant totalement saints qu'ils deviendront des enfants. Comprenez-vous? Il y a toutes sortes de renonciateurs. Il y a ceux qui renoncent à leur foyer et à leur famille, et d'autres qui vivent chez eux mais qui ne s'adonnent pas au vice. Ils s'assoient pour raconter les écritures à leurs disciples. Ils donnent la connaissance de l'âme. Mais leurs disciples ne peuvent pas devenir leurs fils bien-aimés parce qu'ils ont un foyer, des enfants etc. Pas un seul de leurs disciples n'est capable de rester auprès d'eux, car n'ayant pas eux-mêmes totalement renoncé, ils ne peuvent pas leur demander de le faire. Leurs disciples vivent également en famille. Ils continuent tout simplement d'aller voir leur gourou qui leur donne la connaissance ou un mantra. Ils ne deviennent pas ses héritiers. Alors comment pourraient-ils devenir de plus en plus nombreux? Ils donnent tout simplement la connaissance, quittent leur corps et meurent. Regardez, il y a le chapelet des 108, et l'autre est le chapelet des 16108. C'est le chapelet de la dynastie de la lune, du clan royal des princes et des princesses. Ceux qui sont incapables de prendre toute cette connaissance et de se purifier feront l'expérience de la punition et feront partie du chapelet de la dynastie de la lune. Il y a de nombreux princes et princesses. C'est en ce moment que vous apprenez tous ces secrets. Cette connaissance n'existera plus là-bas. Vous ne la recevez que maintenant, à l'âge de confluence, au moment où la religion des déités est établie. On vous a dit: Ceux qui ne conquièrent pas complètement leurs organes des sens feront partie du chapelet du clan de la dynastie de la lune. Ceux qui les conquièrent feront partie du clan de la dynastie du soleil. Mais même parmi eux, c'est numberwise. On reçoit un corps en fonction de son niveau. Regardez! Mama a dépassé tout le monde et a reçu une bourse. Elle est devenue chef de classe. L'urne de la connaissance lui a été donnée. Moi aussi, je l'appelle "Mère" parce que j'ai abandonné mon corps, mon esprit et mes biens à ses pieds et je n'ai rien donné à mes enfants qui sont des liens du sang. Ici, vous devenez les enfants éternels. C'est parce que vous avez renoncé à tout que vous recevez tant d'amour. L'amour éternel est l'amour le plus fort qui soit. Les sannyasis quittent leur foyer et s'en vont. Vous avez tout apporté et sacrifié ici. Dieu Lui-même agit de façon concrète et vous montre ce qu'il faut faire. Vous pouvez recevoir des réponses à toutes vos questions. Dieu Lui-même peut venir vous dire tout cela. Il est le Magicien et Il est en train de jouer Son rôle. Vous êtes des enfants tellement adorables que le Père ne peut pas vous faire de peine. Si c'était le cas, vous commenceriez à vous mettre en colère. Ici, tous ressentent de l'amour intérieurement. Au paradis également, ils ressentent un tel amour parce qu'ils sont satopradhan. Vous faites un grand service pour tous les visiteurs qui viennent ici. Vous les arrosez de paix et de bonheur. Ils deviendront des sujets bien-aimés. Mama, Baba et tous les enfants sont engagés dans ce service. Bien que vous sachiez que vous allez devenir des déités, vous n'avez aucune arrogance. Vous êtes des serviteurs obéissants engagés dans le service. Dieu devient également votre Serviteur Obéissant. Il sert Ses fils bien-aimés ainsi que Ses sujets. Les enfants, Il vous arrose de félicité. Achcha.

Aux plus douces lumières des yeux bien-aimées, longtemps perdues et maintenant retrouvées, aux enfants qui ont été séparés à chaque cycle et qui sont revenus ici, à de tels enfants, beaucoup d'amour, de souvenir et bonjour du plus profond du cœur et avec beaucoup d'amour, de la Mère, du Père, BapDada. Le Père Spirituel dit namaste aux enfants spirituels.

Essence pour la dharna:
1. Les enfants, tout comme BapDada ne vous fait jamais de peine, ne faites de peine à personne. Vivez les uns les autres avec un amour intérieur. Ne vous mettez jamais en colère.

2. Afin d'obtenir la bénédiction de la paix et de la félicité, abandonnez-vous complètement à la Flamme. Réclamez le droit divin à la paix et au bonheur suprêmes grâce à cette étude.

Bénédiction:
Puissiez-vous avoir des bons souhaits pour tout le monde et devenir victorieux grâce au pouvoir de coopération au sein de l'assemblée.

Si chacun dans l'assemblée apportait son aide aux autres et avait des bons souhaits pour tous, alors, grâce au soutien du pouvoir de coopération, il se passerait des merveilles. Ayez des bons souhaits les uns pour les autres et coopérez entre vous, ainsi Maya n'aura pas le courage d'entrer dans ce cercle. Néanmoins, ce pouvoir de coopération ne naîtra dans l'assemblée que lorsque chacun aura la pensée déterminée que, peu importe à combien d'obstacles j'aurai à faire face, je les affronterai et le montrerai à tout le monde en étant victorieux.

Devise:
Tout désir (ichcha) vous empêche de devenir bons (achcha). Par conséquent soyez ignorants de la notion même de désir.