14.09.20       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, vous êtes maintenant dans une vraie Pathshala (lieu d’étude). C’est aussi une vraie satsang (compagnie de la Vérité). Ici, vous recevez la Compagnie du vrai Père et c’est ce qui vous fait traverser.

Question:
En ce qui concerne les comptes karmiques, quelle est la différence entre ce que vous comprenez et ce que les autres comprennent?

Réponse:
Dans cette pièce sur le bonheur et la peine, lesgenscroientque c’est Dieu qui donne à la fois le bonheur et la peine, alors que vous savez, les enfants, que c’est une pièce de théâtre où chacun a ses propres comptes karmiques. Le Père ne donne jamais de peine à personne. En fait, Il vient vous montrer la voie du bonheur. Baba dit: Les enfants, Je n’ai jamais rendu quelqu’un malheureux. Le malheur est le fruit de vos propres actions.

Chanson:
Emmène-nous loin de ce monde de péchés vers un lieu de repos et de confort…..

Om shanti.
Les très doux enfants spirituels,vous avez entendu la chanson. Qui appelaient-ils? Le Père. «Baba, viens et emmène-nous loin de ce monde de péchés de l’âge de fer vers le monde de charité de l’âge d’or». Toutes les âmes humaines sont maintenant à l’âge de fer. Leur intellect va là-haut. Le Père dit: Personne ne sait qui Je suis, ni à quoi Je ressemble. Les rishis et les munis ont dit aussi: «Nous ne connaissons ni le Créateur, le Maître, le Père illimité et nous ne connaissons pas non plus le début, le milieu ni la fin de Sa création illimitée». Le lieu où les âmes résident est l’élément Brahm, l’élément de lumière – où il n’y a ni la lune ni le soleil. Le soleil et la lune n'existent ni dans le monde incorporel, ni dans la région subtile. Cependant, la scène doit être éclairée. C'est pourquoi, la nuit elle reçoit la lumière de la lune et des étoiles, et le jour celle du soleil. Ce sont des projecteurs. Bien que ces lumières existent, il y a quand même «l’obscurité». Le soir, vous devez toujours éteindre la lumière. Les âges d’or et d’argent sont appelés «le jour» et le chemin de bhakti «la nuit». Il faut le comprendre. Le nouveau monde va de toute façon vieillir. Il redeviendra neuf et le vieux monde sera détruit. C’est le monde illimité. Certaines demeures de rois sont très grandes. Cette maison est illimitée. C’est une scène. On peut aussi l'appeler le champ de l’action. Vous devez de toute façon accomplir des actions. C’est le champ de l’action pour tous les êtres humains. Tous doivent accomplir des actions. Chacun a son propre rôle. Chaque âme a reçu son rôle à l’avance. Certains parmi vous sont capables de très bien comprendre ces points. En fait, c’est une Gita Pathshala. Les personnes âgées étudient-elles dans une Pathshala? Ici, tous étudient: jeunes et vieux. On n'appelle pas cela une Veda Pathshala. Là-bas, il n’y a ni but ni objectif. Ils étudient tant les Vedas et les écritures, mais ils ne savent pas ce qu’ils recevront en les étudiant. Il n’y a ni but ni objectif dans aucune de ces satsangs. En fait, c'est même gênant de les appeler des «satsangs» (Compagnie de la Vérité). Seul le Père est la Vérité; on dit de Lui: «La bonne compagnie vous fait traverser et la mauvaise compagnie vous fait couler». La mauvaise compagnie est celle des êtres humains de l’âge de fer. Seule la Compagnie de l’Unique est la compagnie de la Vérité. Vous êtes maintenant ébahis en voyant comment le Père vous donne la Connaissance du début, du milieu et de la fin du monde entier. Vous devriez avoir le bonheur de savoir que vous êtes dans une vraie Pathshala. Toutes les autres Pathshalas sont fausses. Personne ne devient spécial en allant dans ces satsangs. En allant à l’école ou à l’université, ils peuvent au moins devenir quelqu’un, parce qu’ils étudient. Ils n’étudient nulle part ailleurs. Une satsang n'est pas appelée uneécole. Les gens étudient les écritures et ouvrent ensuite des boutiques, ainsi ils gagnent de l’argent. Ils étudient un peu le Granth puis ouvrent un gurudwara (Temple Sikh, porte vers le Gourou). Tant de gurudwaras ont été ouverts. La dwara (porte) du Gourou est la maison, n’est-ce pas? Lorsqu’ils ouvrent les portes des grands gurudwaras, les gens s'y rendent pour étudier les écritures. Votre Gurudwara (porte vers le Satgourou) est la terre de la libération et la terre de la libération dans la vie. Quel est le nom du Satgourou? «L’Image Immortelle». Le Satgourou est appelé l’Image Immortelle. Il vient ouvrir les portes de la libération et de la libération dans la vie. Il est l’Image Immortelle, n’est-ce pas? La mort ne peut pas venir à Lui. L'âme est juste un point. Comment l'âme pourrait-elle expérimenter la mort? L’âme quitte le corps et s’enfuit. Les gens ne comprennent pas que l'âme quitte son vieux corps pour en prendre un neuf. Alors, pourquoi pleurer? Vous savez que ce drama est créé éternellement. Chacun doit y jouer son propre rôle. Le Père a expliqué qu’à l’âge d’or ils avaient conquis l’attachement. Il y a l’histoire du roi «qui a conquis l’attachement». Les experts (pandits) racontent les écritures et après avoir écouté le Granth, les mères commencent aussi à le raconter. Beaucoup de gens vont là-bas pour l’écouter. C’est ce que l’on appelle «pour le plaisir des oreilles». Selon le plan du drama, les gens demandent: «Pourquoi suis-je blâmé?». Le Père dit: Vous M’avez appelé pour que Je vienne vous retirer de ce monde de peine. Je suis maintenant venu. Vous devriez donc M’écouter, n’est-ce pas? Les enfants, le Père est ici pour vous donner des explications. Lorsque vous recevez de bonnes directives, vous devriez les accepter, n’est-ce pas? Vous n’êtes pas à blâmer. C’était aussi le drama. On a créé la pièce à propos du royaume de Rama et du royaume de Ravan. Dans une pièce de théâtre, certains sont vaincus, mais ils ne peuvent pas être blâmés. Il y a la victoire et la défaite. Il n’est pas question de bataille. Vous aviez ce royaume. Avant, vous ne le saviez pas. Vous connaissez maintenant ceux qui sont serviables et ceux dont le nom est célèbre. Qui est le plus célèbre à Delhi pour expliquer cette Connaissance? Ils citent immédiatement le nom de Jagdish Bhaï. Il a fait imprimer un magazine pour vous. On y trouve tout. Beaucoup de points différents y sont écrits. Brijmohan Bhaï écrit aussi de tels points. Écrire ces points n’est pas comme aller chez sa tante! Par conséquent, ils doivent vraiment baratter l’océan de Connaissance. Le service qu’ils font est très bon. Beaucoup de gens sont très heureux en lisant ces points. Les enfants reçoivent des rafraîchissements. Dans les expositions, certains se donnent beaucoup de mal. D’autres sont pris au piège de leurs liens karmiques. C’est pourquoi ils sont incapables de prendre autant de Connaissance. Cela s'appelle aussi le drama. Être battues fait aussi partie du rôle des innocentes dans le drama. Pas besoin de se demander pourquoi elles ont un tel rôle. C’est prédestiné dans le drama. Vous ne pouvez rien faire contre cela. Certaines demandent: «Quel crime ai-je commis pour qu’un tel rôle ait été créé pour moi?». Il n’est pas question de crime. C’est juste un rôle. Certaines innocentes qui sont agressées deviennent ainsi des instruments. Dans ce cas, elles disent toutes: «Pourquoi ai-je reçu ce rôle?». Non! Ce drama est prédestiné. Certains hommes aussi sont agressés. Vous devez être très tolérants. Vous devez faire preuve d'une grande tolérance. Beaucoup d’obstacles de maya viendront. Puisque vous réclamez la souveraineté sur le monde, vous devez faire certains efforts. Dans le drama, il y a tant de catastrophes et de conflits. Dans les écritures, on parle des «innocentes qui sont agressées». Il y aura aussi des fleuves de sang. Il n’y aura plus aucune sécurité nulle part. Vous pouvez actuellement aller dans les centres pour la classe du matin, mais viendra un temps où vous ne pourrez même plus sortir. Jour après jour, cela va de plus en plus mal et cela le sera encore plus. Les momentsde peine viendront avec une grande force. Lorsque quelqu’un est malade et souffre, il se souvient de Dieu et L’appelle. Vous savez qu’il ne reste plus que quelques jours et qu'ensuite nous retournerons dans notre terre de la paix et notre terre du bonheur. Même cela, personne au monde ne le sait. Les enfants, vous sentez maintenant que vous connaissez totalement le Père. Ils pensent tous que Dieu a une forme ovale. Ils adorent même cette forme ovale (Shiva lingam). Quand vous alliez dans le temple de Shiva, vous demandiez-vous ce qu’étaitle Shiva lingam? Puisque cette représentation non-vivante existe; elle doit bien faire référence à un être vivant. À quoi correspond tout cela? Dieu, le Créateur est tout en haut. Cette représentation est l'un de Ses symboles et ils l’utilisent pour L’adorer. Lorsque ceux qui sont dignes d'être adorés existent, toutes ces choses n’existent pas. Les gens qui vont dans le temple de Shiva à Kashi ne sont pas conscients que Dieu est incorporel et qu’ils sont Ses enfants. Nous sommes Ses enfants, alors pourquoi éprouvons-nous de la peine? Vous devez y réfléchir. L’âme dit: «Je suis l’enfant de Dieu. Alors pourquoi suis-je malheureuse?». Le Père est le Donneur de Bonheur. Vous avez appelé: «ÔDieu, enlève notre peine!». Comment peut-Il l’enlever? Le bonheur et la peine sont les comptes de votre propre karma. Les gens croient que Dieu donne le bonheur à ceux qui donnent du bonheur et la peine à ceux qui donnent de la peine. Ils Le rendent responsable de tout. Le Père dit: Je ne donne jamais de peine. Je rentre à la maison après vous avoir accordé le bonheur pour la moitié du cycle. C’est une pièce de théâtre sur le bonheur et la peine. Si c’était juste une pièce de théâtre sur le bonheur, il n’y aurait aucune adoration. Les gens pratiquent l’adoration afin de rencontrer Dieu. Le Père vient ici pour tout vous expliquer. Il dit: Les enfants, vous êtes si fortunés! Les rishis et les munis sont très célèbres. Vous êtes des Raj rishis. Ils sont des hatha yogis rishis. «Rishi» veut dire quelqu’un qui est pur. Vous devenez les rois du paradis, vous devez donc absolument devenir purs. Le royaume appartiendra de nouveau à ceux à qui il appartenait aux âges d’or et d’argent – tous les autres viendront plus tard. Maintenant, vous dites:«Nous établissons notre propre royaume en suivant shrimat». Il faut du temps pour que le vieux monde soit détruit. L’âge d’or doit arriver et l’âge de fer doit partir. Le monde est si grand. Chaque ville est tellement peuplée. Les gens riches font le tour du monde. Cependant, ici, personne ne peut voir le monde entier. Oui, ils peuvent le voir à l’âge d’or, parce que là-bas il n’y a qu’un royaume et très peu de rois. Ici, le monde est si grand. Qui ferait le tour du monde entier? Là-bas, vous n’aurez même pas à naviguer. Ceylan et la Birmanie existeront-elles là-bas? Pas du tout! Aucun de ces endroits n’existera là-bas. Même Karachi n’existera pas là-bas. Vous habiterez tous sur les berges de rivières d’eau douce. Il y a beaucoup de fermes et de champs. Le monde est grand. Au début, il y a très peu d’êtres humains, puis ils sont de plus en plus nombreux. Ils partent ensuite à l’étranger et établissent leurs propres royaumes. Peu à peu, ils commencent à tout prendre en main et à établir leurs propres royaumes. Tout le monde doit maintenant tout laisser.Bharat est la seule à ne jamais s’être emparée du royaume de quiconque – parce qu’en réalité, Bharat est non-violente. Seule Bharat a été le maître du monde entier. Tous les autres sont venus plus tard et se sont approprié des terres. Vous n’avez rien pris à personne. Les Britanniques ont envahi beaucoup de pays. Le Père fait de vous, peuple de Bharat, les maîtres du monde. Vous n’êtes allés vous installer nulle part. Les enfants, tous ces points sont dans votre intellect. Les vieilles mères ne peuvent rien comprendre de ces points. Le Père dit: C’est bien de n'avoir rien étudié. Retirez de votre intellect tout ce que vous avez étudié. Imprégnez-vous seulement d’un aspect: «Doux enfants, souvenez-vous du Père». Vous disiez: «Baba, quand Tu viendras, nous nous sacrifierons à Toi. Tu devras alors Te sacrifier à nous». C’est un échange. Dans leur cérémonie de mariage, l’épouse et le jeune marié se donnent mutuellement du sel. Vous dites au Père: «Je Te donne tout ce que j’ai de vieux. Tout le monde doit mourir. Tout va être détruit. Tu nous donneras ensuite tout cela dans le nouveau monde». Le Père est venu pour ramener tout le monde à la Maison. Il est la Grande Mort. Dans le Sindh, ils demandaient: «Quelle est cette mort qui va emporter tout le monde?». Les enfants, vous êtes très heureux, parce que le Père est venu vous ramener à la Maison. Vous rentrerez chez vous dans un grand bonheur. Vous devez faire preuve d'une grande tolérance. Des mères très bien, qui viennent de bonnes familles, sont également battues. Vous gagnez un vrai revenu. Les gens ne savent rien. C’est la communauté des shudras de l’âge de fer, alors que vous êtes la communauté de l’âge de confluence. Vous devenez les êtres les plus élevés. Vous savez que les êtres les plus élevés sont Lakshmi et Narayan. Puis, leurs degrés commencent à diminuer. Tout d'abord ils descendent ici, de là-haut, puis ils tombent petit à petit. Actuellement, tout le monde a chuté. L’arbre est maintenant très vieux et le tronc est pourri. L’établissement est donc maintenant en train d'avoir lieu. La fondation est posée. La bouture est très petite. Un grand arbre pousse ensuite à partir de cette bouture. À l’âge d’or, il y a aussi cet arbre. À cette époque-là, l’arbre était très petit. Il est maintenant très grand. Il y a toutes sortes de fleurs dans le monde humain. De cet arbre pousse toute une variété de fleurs. C’est l’arbre humain des différentes religions. Le visage d’une personne ne peut être identique à celui d’une autre. Il est inscrit dans le drama que deux personnes ne peuvent jouer le même rôle. On l’appelle «le drama merveilleux, illimité et prédestiné». Actuellement, il y a beaucoup de choses artificielles. Tout ce qui est réel a été épuisé. Ensuite, au bout de 5000 ans elles redeviennent une réalité (elles existent à nouveau). Les représentations qui ont été fabriquées ne sont pas réelles (fidèles).Vous reverrez le visage de Brahma à nouveau dans 5000 ans. Vous avez besoin d’un intellect vaste et illimité pour comprendre les secrets du drama. Même si vous ne comprenez rien d’autre, gardez juste un point dans votre intellect: «J’appartiens à Baba et à personne d’autre!». L’âme dit: «Baba, je ne me souviendrai que de Toi». C’est facile, n’est-ce pas? Alors que vous accomplissez des actions avec vos mains, souvenez-vous de votre Père avec votre intellect. Achcha.

Aux très doux enfants bien-aimés, longtemps perdus et maintenant retrouvés, amour, souvenir et bonjour de la Mère, du Père, BapDada. Le Père Spirituel dit namaste aux enfants spirituels.

Essence pour la dharna:
1. Imprégnez-vous de la vertu de la tolérance pour traversertous les obstacles de maya. Lorsqu’il y aura beaucoup de catastrophes naturelles et beaucoup d’agressions, vous devrez rester dans le souvenir du Père pour tout tolérer. Gagnez un vrai revenu.

2. Soyez ceux dont l'intellect est vaste et illimité et comprenez très clairement ce drama prédestiné. Dans ce merveilleux drama, tout est prédestiné. Par conséquent, vous ne devriez-vous poser aucune question. Continuez à suivre les directives que le Père vous donne.

Bénédiction:
Vous êtes des donneurs de bénédictions comme le Père. Puissiez-vous être un maître qui réconforte les cœurs et réconforter le cœur de chacun.

Les enfants qui sont les incarnations des bénédictions, les donneurs de bénédictions comme le Père, ne regardent jamais les faiblesses de qui que ce soit. Ils sont miséricordieux envers tous. Tout comme le Père ne garde jamais les faiblesses de qui que ce soit dans son cœur, les enfants qui sont les donneurs de bénédictions ne s’imprègnent jamais des faiblesses de qui que ce soit. Ce sont des maîtres qui réconfortent les cœurs, qui réconfortent le cœur de chacun– et donc, tous chantent leur louange, qu’ils soient compagnons ou sujets. Les bénédictions que tous ont pour eux, sont: «Vous êtes toujours aimants et coopératifs».

Devise:
A l’âge de confluence, les âmes élevées sont les empereurs sans soucis.