15.05.22    Avyakt Bapdada     French Murli     18.01.91     Om Shanti     Madhuban


Afin d’être des bienfaiteurs du monde, devenez complets en étant pleinement conscients et coopérez avec tous.


Aujourd’hui, le Père tout-puissant est content de voir Ses enfants qui sont les incarnations du souvenir. Les enfants du monde entier, de ce pays comme de l’étranger, célèbrent le jour du souvenir. Ce jour du souvenir vous rappelle votre vie brahmine, les enfants, c’est-à-dire votre vie puissante, parce c’est là non seulement l’histoire du Père Brahma mais c’est aussi votre histoire, à vous, les enfants brahmines. Le Père incorporel a créé les Brahmines par l’intermédiaire du père corporel Brahma, et ensuite seulement, le yagya impérissable a été créé avec l’aide des brahmines. Le Père Brahma et les brahmines sont devenus les instruments pour l’établissement. Par conséquent, en plus de l’histoire de la vie du père Brahma, il y a l’histoire de la vie des adi brahmines (des premiers brahmines). Les deux sont importants pour l’établissement du yagya: Adi Dev Brahma et les adi brahmines. Le Père incorporel a créé les adi brahmines grâce à Brahma et les adi brahmines ont ensuite apporté de l’expansion grâce à d’autres brahmines. C’est l’histoire de l’établissement du Père Brahma qui est racontée en ce jour de souvenir. Vous l’appelez le Jour du Souvenir; vous êtes-vous donc souvenus simplement du père Brahma ou bien aussi de tout ce que le Père vous a rappelé depuis le début jusqu’à maintenant? Combien d’aspects et lesquels vous ont été rappelés depuis le début jusqu’à présent? Vous en souvenez-vous? Si, depuis l’amrit vela jusqu’au soir, vous vous souveniez de ce qui vous a été rappelé, pourriez-vous en faire le tour en une seule journée? La liste est longue, n’est-ce pas? Même si vous célébriez une Semaine du Souvenir, il y aurait beaucoup de détails parce que vous ne devez pas vous contenter de les réviser, mais vous devez les réaliser. C’est pourquoi vous parlez d’«incarnations du souvenir». Etre une incarnation veut dire faire l’expérience de chaque niveau de conscience; vous devenez les incarnations de la conscience alors que les dévots ne font qu’en parler. De quelle conscience avez-vous donc fait l’expérience? Cela peut prendre beaucoup d’expansion. De même que présenter le Père est un sujet très vaste et vous en donnez pourtant l’essence en cinq aspects, de même, réduisez l’expansion de tout ce qui vous a été rappelé en essence, en cinq points: depuis le début jusqu’à aujourd’hui, BapDada vous a rappelé tant de titres. Combien y en a-t-il? La liste est très longue, n’est-ce pas? Souvenez-vous de chaque titre (1), devenez-en les incarnations, faites-en l’expérience (2). Vous ne devez pas seulement les répéter. La félicité qu’on a à devenir une incarnation de la conscience, ou du souvenir, est tellement unique et belle. Les enfants, Baba vous rappelle ce titre de «lumière des yeux». Vous êtes les lumières des yeux de BapDada! Quelle est la spécialité des yeux? Quel est leur travail? Quel est le pouvoir des yeux? Faites l’expérience de tout cela, autrement dit, devenez les incarnations de cette conscience. Ainsi, continuez à faire l’expérience de la conscience de chaque titre. Ceci n’est qu’un exemple. De même, pensez à votre «forme élevée» (3); de combien de facettes pouvez-vous vous souvenir? Les brahmines, combien de formes avez-vous? Toute forme du Père est également la vôtre, les enfants brahmines. Faites l’expérience de la conscience de toutes ces formes. Devenez les incarnations de toutes ces consciences: titres, formes, vertus; éternels, originels et présents. Devenez des incarnations de la conscience de toutes les vertus de la vie brahmine.

De même, réfléchissez à ce que vous faites (4); vous êtes devenus des instruments pour un travail tellement élevé! Faites ré-émerger la conscience de toutes ces tâches. Et le cinquième aspect que BapDada vous a rappelé est votre maison originelle et éternelle. En restant conscients de votre maison, vous avez reçu le pouvoir d’y retourner, vous avez reçu le courage de devenir ceux qui ont droit au royaume, dans votre propre royaume et vous avez également pris conscience de l’art de vivre dans le bonheur dans le monde brahmine, à l’âge présent de la confluence. Maintenant, vous connaissez très bien l’art de vivre, n’est-ce pas? Le monde progresse vite dans l’art de mourir et vous, les brahmines, vous volez dans une vie de bonheur emplie de joie. Cela fait une telle différence!

Le Jour du Souvenir veut dire faire l’expérience de l’ivresse spirituelle de toutes les diverses consciences. En ce Jour du Souvenir, vous ne prononcez pas les mêmes mots que les gens du monde. Vous ne dites pas: «Notre Brahma Baba était ainsi; il a dit ceci, il a fait cela…». Les gens du monde parlent au passé et propagent des vagues de peine. Votre spécialité en tant que brahmines, c’est que vous dites: «Même maintenant, il est avec nous». Vous dites que vous faites l’expérience de sa compagnie. C’est votre spécialité. Vous ne diriez pas que le Père Brahma est parti. Il vous a promis de rester avec vous et de repartir avec vous. Si la première âme ne tenait pas sa promesse, qui alors le ferait? Seules la forme et la méthode de service ont changé. Votre but à tous est de devenir des anges puis des déités. Le Père Brahma est devenu un échantillon de la forme angélique. Aujourd’hui encore, tous les enfants sont soutenus par Brahma. C’est pourquoi vous êtes appelés les Brahma Kumars et Kumaris. Comprenez-vous l’importance de ce jour de souvenir? Restez toujours absorbés dans la conscience de tout cela. C’est ce qu’on appelle faire l’expérience de devenir égal au Père. Les âmes, vous avez fait l’expérience de devenir égales au Père (Bap saman), mais les gens ont mal interprété ce mot; ils ont confondu «saman» (égal) avec «saman» (fusionner, se fondre). Les âmes ne fusionnent pas avec l’Ame suprême; mais vous, les âmes, devenez égales au Père. Tous les enfants ont personnellement envoyé leur souvenir spécial en ce Jour du Souvenir. Beaucoup ont, en tant que messagers, apporté l’amour et le souvenir de beaucoup d’autres. Chacun dit: «Donne mon souvenir spécial.» Au lieu d’écrire une lettre de souvenir à chacun de vous individuellement, Baba vous écrit du fond de Son cœur. L’amour du cœur de chacun apparaît face aux yeux de BapDada et dans Son cœur; Il le voit maintenant tout spécialement.

BapDada a fait apparaître tout spécialement ceux qui se souviennent particulièrement de Baba et Il leur donne Son amour et Son souvenir. BapDada, Celui qui réconforte les cœurs, a capté l’enthousiasme de votre cœur, vos conversations de cœur à cœur et l’état du cœur de chacun d’entre vous. BapDada vous rappelle, à vous tous, les enfants, cette conscience: vous êtes toujours dans le cœur de BapDada, vous êtes Ses compagnons de service et votre niveau est celui d’un observateur détaché. Ainsi, le drapeau du niveau de conquérants de Maya continuera à voler constamment.

Les enfants, en toute situation, vous devriez tous rester conscients que «rien n’est nouveau». La vie brahmine veut dire qu’il ne peut y avoir aucun point d’interrogation ni même un point d’exclamation. Combien de fois avez-vous entendu ces nouvelles (les nouvelles d’une guerre quelque part)? Est-ce nouveau? Non. La vie brahmine veut dire que lorsque vous entendez des nouvelles, vous restez puissants dans la conscience du cycle dernier. Tout ce qui doit se produire se produira et vous ne pouvez donc pas vous demander ce qui va se passer. Vous êtes trikaldarshi: vous connaissez à présent, le début, le milieu et la fin du drama. Pouvez-vous donc ne pas connaître le présent? Vous n’avez pas peur, n’est-ce pas? Dans la vie brahmine, il y a des bienfaits à chaque pas. Il n’y a pas de quoi avoir peur. Votre tâche à tous est de donner aux âmes agitées des rayons de paix avec votre pouvoir de paix. Ce sont vos frères et sœurs; ils font partie de votre famille divine, alors coopérez avec eux. Plus ils avanceront vite, plus votre yoga, à vous, les âmes yogis, leur donnera la coopération de la paix. Par conséquent, trouvez un moment spécial pour leur donner la coopération de la paix. C’est votre travail, à vous, les âmes brahmines. Achcha.

Aux âmes élevées qui sont les incarnations de toutes les sortes de consciences; aux âmes qui ont le but de devenir égales au Père et qui en ont aussi les qualifications; aux âmes proches qui font toujours l’expérience d’être avec le Père; à ceux qui appliquent facilement la leçon que «rien n’est nouveau»; à ceux qui deviennent des bienfaiteurs du monde et qui coopèrent avec les âmes du monde entier; à de telles âmes constamment victorieuses, BapDada donne Son Amour, Son Souvenir et dit: «Namaste».

Avyakt BapDada rencontre les Dadis:

Pour le chapelet des brahmines du tout début: Avec le Père Brahma, les adi brahmines qui sont devenus des instruments. Les adi brahmines sont très importants. Il y a l’établissement, le soutien et la transformation. Le mot «destruction» fait un peu officiel et donc, les adi brahmines ont un rôle spécial dans l’établissement, le soutien et la transformation du monde. C’est votre rôle, n’est-ce pas? Les Shaktis sont vénérées avec beaucoup de splendeur. Il y a moins de splendeur dans l’adoration du Père incorporel et du Père Brahma. Le temple de Brahma est très incognito, mais l’Armée Shakti est très célèbre dans bhakti. C’est pourquoi les enfants spéciaux ont un rôle sur la scène jusqu’à la fin. Le rôle de Brahma est incognito; la forme avyakt veut dire incognito. Il a préparé les brahmines et le rôle de Brahma est devenu incognito. Saraswati est aussi représentée sous une forme incognito, parce que son rôle dans le drama se poursuit d’une façon incognito. C’est bien. Les âmes brahmines originelles sont proches les unes des autres et puissantes. (S’adressant à Dadi Janki) Le corps n’est pas faible, il est puissant. C’était juste une excuse pour te faire prendre un peu de repos; ce n’est rien de sérieux. En règle générale, tu ne prends pas de repos. Il faut donc un prétexte pour que tu te reposes. Vous avez tous beaucoup d’amour pour les Dadis, n’est-ce pas? En plus du Père, vous aimez aussi les instruments brahmines originels. Vos bénédictions d’amour et vos souhaits purs à tous maintiennent les adi brahmines en bonne santé. C’est bien.

Vous avez reçu le très bon rôle de service par le silence. Tant d’âmes sont agitées. Elles prient tellement. Vous leur donnerez une petite poignée, n’est-ce pas? Les gens vont demander du pouvoir aux déesses. C’est votre mission spéciale de leur donner du pouvoir, n’est-ce pas? Jour après jour, ils feront l’expérience que des rayons de paix leur parviennent de quelque part. Ils les rechercheront. Alors, tous les regards se tourneront vers Bharat. Achcha.

Groupe 1:

Faites-vous l’expérience d’être les âmes qui remportent la victoire grâce à la foi dans l’intellect? Votre foi est-elle constamment inébranlable ou vacille-t-elle parfois? Le signe de la foi dans l’intellect est que vous ferez l’expérience de la victoire dans chaque tâche, physique ou spirituelle. Peu importe combien une action est ordinaire, une telle âme a effectivement droit à la victoire parce que le droit de naissance spéciale de la vie brahmine est la victoire. Une telle âme ne se laisse décourager par aucun travail parce qu’elle a la foi que la victoire est son droit de naissance. Avez-vous donc l’ivresse d’un tel droit? Si ceux dont Dieu est le Compagnon ne sont pas victorieux, qui donc le sera? On évoque le mémorial du cycle dernier en disant que «là où est Dieu, la victoire est garantie». Bien qu’on ne parle que de cinq Pandavs, qui a remporté la victoire? Dieu est avec vous, et puisque vous avez été victorieux dans le mémorial du cycle dernier, vous allez être victorieux maintenant aussi, n’est-ce pas? Pour aucun travail, vous ne devriez vous demander si cela se fera ou non, si vous serez victorieux ou non. Cette question ne peut pas se poser. Ceux qui bénéficient de la compagnie du Père ne peuvent jamais être vaincus. C’est écrit pour chaque cycle. Personne ne peut changer cette destinée. Une foi aussi déterminée vous fera voler. Continuez donc à danser et à chanter dans le bonheur de la victoire.

Groupe 2:

Faites-vous toujours l’expérience d’être les enfants fortunés du Donneur de Fortune? Etes-vous fortunés cent fois ou des millions et des millions de fois? Ceux qui ont une fortune aussi élevée resteront toujours joyeux et souriants parce que les âmes fortunées ne manquent de rien. Si vous avez toutes les acquisitions, vous serez toujours joyeux. Si quelqu’un gagne à la loterie, même limitée, son visage montre qu’il a gagné quelque chose. Alors comment sera celui qui gagne des millions et des millions? Toujours joyeux. Restez joyeux au point que ceux qui vous voient vous demandent ce que vous avez trouvé. Plus vous avancez dans vos efforts, moins vous aurez besoin de parler. Votre visage dira que vous avez trouvé quelque chose parce que le visage est un miroir. Dans un miroir on peut voir un objet exactement tel qu’il est. Votre visage devrait donc agir tel un miroir. Tant d’âmes doivent recevoir le message! Vous n’aurez pas le temps de vous asseoir et de leur raconter la connaissance. Les temps vont continuer à devenir de plus en plus délicats; vous n’aurez donc même pas le temps de leur dire quoi que ce soit. Alors, comment servirez-vous? Par votre visage, tout comme vous servez par les posters dans les musées. Les posters ont un impact sur les gens. Et vous, les posters vivants, devriez devenir des instruments pour le service. Etes-vous des images prêtes? Si de telles images vivantes se préparent, le message pourra se faire entendre fort. Tout en marchant, en agissant, debout ou assis, restez toujours conscients d’être des images vivantes. Tous les regards sont tournés vers vous. Qu’est-ce qui attire le plus dans les images vivantes? Le bonheur constant. Restez-vous donc toujours heureux ou connaissez-vous parfois la confusion? Une fois rentrés chez vous, direz-vous: «Ceci s’est produit et donc mon bonheur a diminué»? Quoi qu’il arrive, votre bonheur ne devrait pas disparaître. Etes-vous forts à ce point? Réussirez-vous un examen encore plus difficile? BapDada prend tout le monde en photo, voyant qui répond «oui». Ne dites pas, plus tard: «Je l’ai dit juste comme ça, à ce moment-là». En fait, rien n’est grave face à des maîtres à l’autorité toute-puissante. Deuxièmement, vous avez la foi que la victoire est garantie pour vous. Par conséquent, ce n’est pas grand-chose. Tout pouvoir invoqué par celui qui possède les trésors de tous les pouvoirs deviendra son aide. Seulement, celui qui invoque doit en avoir le courage. Savez-vous donc comment donner des ordres ou savez-vous comment les suivre? Il ne vous arrive pas de suivre les ordres de Maya, n’est-ce pas? Vous ne vous dites pas, une fois qu’une situation est passée, que c’eut été mieux si vous aviez agi ainsi, n’est-ce pas? Utilisez-vous tous les pouvoirs au bon moment ou ne viennent-ils que plus tard? Si vous restez bien assis sur le siège de maître à l’autorité toute-puissante, il est impossible qu’un des pouvoirs vous désobéisse. Si vous quittez votre siège, personne n’obéira à vos ordres. Au niveau lokik également, personne n’obéira à celui qui donne des ordres s’il n’a aucune position. Si un pouvoir n’obéit pas à vos ordres, c’est que vous êtes descendu de votre position, vous avez quitté votre siège. Ainsi, restez toujours assis sur le siège de maître à l’autorité toute-puissante. Soyez toujours inébranlables et immuables; ne fluctuez pas. BapDada dit: «Même si vous quittez le corps, votre bonheur ne devrait pas disparaître». L’argent n’est rien face à une telle âme. Ceux qui possèdent le trésor du bonheur ne trouvent rien difficile. Les enfants serviteurs coopératifs ont toujours la compagnie de BapDada. Si un enfant est avec le Père, rien n’est grave. Il n’y a donc rien qui puisse vous faire peur. Le Père est ici; alors de quoi l’enfant pourrait-il s’inquiéter? Le Père est empli de tous les trésors. Les enfants, vous devez être soutenus de toute façon. Donc, restez libres de tout souci. Vous êtes en train d’établir la terre du bonheur dans la terre de la peine; il y aura donc des bouleversements dans la terre de la peine. Durant la saison chaude, il fait très chaud, n’est-ce pas? Néanmoins, les enfants du Père sont toujours en sécurité parce qu’ils bénéficient de la compagnie du Père.

Message de BapDada pour tous les enfants:

Amour et souvenir à tous les enfants tapaswi. En entendant les nouvelles de l’époque actuelle, vous regardez la pièce, installés sur le siège le plus élevé d’observateurs détachés et sur le trône d’empereurs sans souci, n’est-ce pas? Dans cette vie brahmine, il ne peut être question pour vous d’avoir peur, même en rêve. En cette année de tapasya, il est seulement question d’aviver le feu de l’amour constant afin de créer l’attitude de désintérêt illimité. Vous avez pensé à devenir complets comme le Père, c’est-à-dire que vous avez fait des plans pour hisser le drapeau de la victoire et donc, de l’autre côté, le bouleversement de l’accomplissement doit également se produire au même moment, n’est-ce pas? Les petites répétitions permettent de dérouler la bobine du film du drama. Donc, rien de neuf !

Selon les circonstances actuelles, si vous rencontrez des difficultés pour venir et repartir, ou pour obtenir quelque chose, qu’il n’y en ait pas dans les pensées de votre esprit. Dès que vous vous trouvez dans une situation, quelle qu’elle soit, mangez toujours le toli dilkush (des cœurs heureux). Restez heureux, et volez comme des anges. De plus, à ce moment-là, organisez un programme spécial de tapasya dans chaque centre. Employez tout le temps que vous pouvez donner pour offrir cette coopération de silence. Achcha.

Bénédiction:
Puissiez-vous être occupés à servir à tout moment en tant que bienfaiteurs du monde emplis de tous les trésors

Les âmes qui sont des instruments pour le bénéfice du monde seront tout d’abord emplies de tous les trésors. En ce qui concerne le trésor de la connaissance, elles auront une connaissance totale. Que rien ne manque: on dira alors que vous êtes emplis. Certains ont le trésor complet, mais sont incapables de l’utiliser au moment où ils en ont besoin. Et une fois que le moment de les utiliser est passé, ils se mettent à y réfléchir. Pour eux non plus, on ne dira pas qu’ils sont emplis. Les bienfaiteurs du monde resteront occupés à servir à tout moment par leurs pensées, paroles, actions, relations et contacts.

Devise:
Quand votre nature reposera sur la connaissance et le yoga, chacune de vos actions sera naturellement élevée et yuktiyukt.

NB: Nous sommes le 3ème dimanche du mois, jour de la Méditation Internationale et tous les frères et sœurs tapaswi raja-yogi méditeront de 18h30 à 19h30. Stabilisez-vous dans la conscience de votre forme d’ancêtre, dans les racines de l’arbre kalpa, faisant l. When your mind is tasting a variety of different things, your stage too is of a variety.e don d’un yoga puissant à l’arbre entier et procurant un soutien divin à votre dynastie.