17.06.22       Morning French Murli        Om Shanti      BapDada       Madhuban


Essence:
Doux enfants, repentez-vous sincèrement de vos péchés en restant dans le souvenir. Vous serez ainsi conquérants des actions pécheresses et vos comptes karmiques passés seront réglés.

Question:
Quels enfants peuvent facilement renoncer à tout?

Réponse:
Les enfants qui ont du désintérêt intérieur pour tout peuvent facilement renoncer à tout. Les enfants, vous ne devriez plus avoir le désir de vouloir vous habiller, manger ou faire quelque chose en particulier, etc. Renoncez au monde entier, y compris à votre propre corps. Le Père est venu vous donner le paradis dans la paume de vos mains, alors il faut retirer le yoga de votre intellect de ce vieux monde.

chanson :
Mère, Ô mère, tu es la fortune du monde!

Om shanti.
Les enfants, vous avez entendu la louange de votre mère. Il y a beaucoup d'enfants. On comprend que, s'il y a un père, il doit aussi y avoir une mère. Pour la création, il faut vraiment une mère. À Bharat, on chante une belle louange pour la mère. Il y a une grande mela (fête) pour Jagadamba (la mère du monde). Ils adorent la mère d'une façon ou d'une autre. Ils doivent bien adorer le père aussi. Elle est la mère du monde et lui, c'est Jagadpita (le père du monde). Jagadamba est dans une forme corporelle, et Jagadpita aussi. Vous diriez que ce sont tous les deux des créateurs, mais ils sont corporels. Seul l'Incorporel est appelé Dieu le Père. Le secret de la mère et du père est expliqué. Il y a la petite mère et la mère aînée. On chante la louange de la petite mère, même si elle est adoptée. La mère a aussi été adoptée, si bien que celui-là est devenu la mère aînée (Brahma Baba). Pourtant, toute la louange va à la petite mère. Les enfants, vous savez que chacun de nous doit régler ses propres comptes karmiques en souffrant pour ses actions, parce que même si nous étions les conquérants du péché, Ravan a fait de nous ceux qui accomplissent des actions pécheresses. Il y a l'âge de ceux qui accomplissent des actions pécheresses et l'âge de ceux qui conquièrent les actions pécheresses. La première moitié du cycle est l'âge des conquérants des actions pécheresses; puis l'âge des actions pécheresses commence et il dure l'autre moitié du cycle. Les enfants, vous obtenez maintenant la victoire sur les actions pécheresses et vous en devenez les conquérants. Vous vous repentez sincèrement et vos péchés sont détruits par le pouvoir du yoga. Vous ne pouvez avoir un repentir sincère que par le souvenir. Le Père explique: les enfants, restez dans le souvenir et vos péchés seront détruits grâce à votre repentir sincère; cela veut dire que la rouille s'en ira. Il y a un fardeau de péchés de nombreuses vies sur votre tête. On a expliqué que l'âme pure et charitable numéro un, devient aussi l'âme pécheresse numéro un. Cette âme doit faire beaucoup d'efforts. Elle doit vraiment en faire beaucoup parce que c'est le professeur qui vous enseigne. Si quelqu'un tombe malade, on dit que c'est à cause de ses propres actions. Vous avez commis des actions pécheresses pendant de nombreuses vies, et c'est à cause d'elles que vous souffrez. Mais n'en soyez jamais effrayés. Traversez la maladie dans le bonheur parce que ce sont les comptes karmiques de vos propres actions. Il ne peut y avoir un repentir sincère que s'il y a le souvenir du Père Unique. Les enfants, buvez le nectar de la connaissance jusqu'à votre mort. Restez dans le souvenir. Vous toussez, etc. parce qu'il reste des comptes d'actions pécheresses. Ressentez le bonheur que tous vos comptes prennent fin ici. S'il en reste, vous ne pourrez pas réussir avec les honneurs. C'est un déshonneur de recevoir un statut après être passé par la punition. Il y a la souffrance de toutes sortes de peines. Ici, il n'y a pas de limite aux types de peines, tandis que là-bas, il n'y a pas de limite au bonheur; on l'appelle le paradis. Les Chrétiens parlent du paradis et de Dieu, le Père du paradis. Vous savez tout cela. Les sannyasis du chemin de l'isolement disent simplement que tout ce bonheur ne vaut pas mieux que la fiente d'un corbeau. C'est réellement comme cela dans ce monde. Peu importe combien quelqu'un est heureux, c'est un bonheur temporaire. Le bonheur permanent n'existe pas, tout simplement. Même quand on est assis, toutes sortes de catastrophes peuvent survenir, ou même une crise cardiaque. L'âme quitte son corps pour en prendre un autre et son corps redevient automatiquement poussière. Les corps des animaux servent au moins à quelque chose; ceux des êtres humains ne servent à rien. Un corps tamopradhan et impur n'est d'aucune utilité; c'est comme une coquille vide. Les corps des déités sont comme des diamants, et voyez comme elles sont adorées! Les enfants, maintenant vous le comprenez. Voici le Père illimité qui est le plus Aimé et dont vous vous êtes souvenus pendant la moitié du cycle. Seuls les Brahmines ont droit à l'héritage du Père. Un vrai Brahmine doit être très pur. Un érudit de la vraie Gîta doit rester pur; un érudit de la fausse Gîta ne reste pas pur. Il est écrit dans la vraie Gîta que la luxure est le plus grand ennemi. Mais ceux qui relatent la Gîta ne restent pas purs. La Gîta est le joyau de toutes les écritures, et grâce à elle le Père change les coquillages en diamants. Vous êtes les seuls à le comprendre; ceux qui étudient la Gîta ne le peuvent pas. Ils ne font qu'étudier comme des perroquets. Toute la louange est pour l'Unique; il n'y a de louange pour personne d'autre, pas même pour Brahma, Vishnou ou Shankar. Peu importe combien vous vous prosternez devant eux, combien vous vous sacrifiez à eux, vous ne recevrez pas d'héritage. Les gens se sacrifient à Kashi. Le Gouvernement a mis un terme à cela car beaucoup de gens se suicidaient là-bas au nom du sacrifice; ils sautaient dans un puits. Certains se sacrifiaient à une déesse, d'autres à Shiva. Il n'y a aucun bénéfice à se sacrifier à des déités. Les gens se sacrifient à la déesse Kali; ils l'ont représentée si laide! Ceux qui étaient de l'âge d'or sont maintenant de l'âge de fer. Il ne peut y avoir qu'une seule Amba (mère); vous ne pouvez pas nommer un père "Amba". Personne ne sait cela. Jagadamba Sarasvatî est la fille de Brahma, qui est vraiment le Père de l'Humanité; il n'est pas dans la région subtile. Ils comprennent aussi que Sarasvatî est la fille de Brahma. Personne n'a été représentée en tant qu'épouse de Brahma. Le Père explique: J'ai adopté la fille Sarasvatî à travers Brahma. Elle même comprend que le Père l'a adoptée. Brahma a été adopté, lui aussi. C'est un point très profond que personne n'a dans l'intellect. Le Père est ici et Il vous explique les secrets profonds sur Lui-même, et donc Il doit donc vous les divulguer en personne; Il ne va pas vous les divulguer par inspiration. Dieu dit: "Ô les enfants!", et donc Il doit vraiment venir dans le corporel pour le dire. Le Père Incorporel est ici et Il vous enseigne à travers celui-là. Ce n'est pas Brahma qui enseigne. Brahma n'est pas appelé l'Océan de Connaissance. Seul le Père Unique est appelé ainsi. Les âmes, vous comprenez que ce n'est pas un père lokik qui nous enseigne, mais le Père Parlokik, dont nous obtenons un héritage. Le paradis n'est pas appelé Parlok (le monde au-delà). Voici le monde de l'immortalité, et voilà le monde de la mort où nous vivons, les âmes. Ce n'est pas Parlok. Les âmes, nous venons dans ce lok (monde). Parlok est le monde des âmes. Vous régniez sur Bharat, pas sur Parlok. Vous ne dites pas: le roi de Parlok. Les gens disent: "Qu'il y ait du bien-être dans le monde corporel et dans le monde incorporel." Ici, c'est le monde physique, et Parlok est le monde du bien-être. Bharat était le paradis et elle va le redevenir. Ici, c'est le monde de la mort. Les êtres humains vivent dans un monde. Ils disent qu'ils veulent aller au paradis. Dans le temple de Dilwala, ils les représentent assis en tapasya, au sol, et au-dessus d'eux, ils ont fait des images du paradis. Ils pensent que telle personne est allée au paradis. Mais le paradis se passe ici, pas là-haut. Le monde impur d'aujourd'hui deviendra le monde pur de demain. Il y a eu un monde pur, mais il appartient au passé. Alors, ils disent Parlok parce qu'il est très loin. Bharat était le paradis, et aujourd'hui c'est l'enfer, si bien que le paradis est encore plus loin. En accord avec le drama, vous commencez à suivre le chemin du péché si bien que le paradis s'éloigne de plus en plus, alors ils l'appellent Parlok. Maintenant vous dites: "Nous reviendrons ici dans le nouveau monde et nous règnerons encore une fois sur le royaume que nous avons reçu en tant que fortune." Chacun fait des efforts pour lui-même. Celui qui agit en reçoit le retour. Tout le monde ne le fera pas. Ceux qui étudient bien deviendront les "navabs" (Seigneurs) du paradis, c'est-à-dire les maîtres. Vous changez ce monde en un monde en or. Ils disent que Dwarka, la ville en or, était faite d'or, puis qu'elle a disparu sous l'océan. Mais elle n'est pas là-bas et personne ne peut la faire remonter. Bharat était le paradis où régnaient les déités. Il ne reste rien, à présent, et il faudra refaire tout ce qui est en or. Les palais d'or ne vont pas resurgir de nulle part! Il faudra tout recréer. Ayez l'ivresse que vous êtes en train de devenir des princes et des princesses; voici l'université pour le devenir, et voilà l'université dans laquelle ils étudieront. Vous étudiez pour obtenir un royaume. Untel est devenue prince en naissant chez un roi parce qu'il avait fait des dons et de la charité dans sa vie précédente. Cette université doit être très bonne. Il devait y avoir de très bons guides. Le professeur devait aussi avoir un très bon guide. Alors, l'université pour les princes et les princesses des âges d'or et d'argent doit être très bonne! Ils iront à l'école pour apprendre la langue. Voyez à quoi ressemblent les universités des princes et des princesses de l'âge d'or, et celles des princes et des princesses de l'âge de cuivre qui s'adonnent au vice! Puis voyez combien l'université dans laquelle vous changez en princes et princesses est ordinaire. Vous n'avez même pas un mètre carré. Vous savez comment les princes et les princesses iront à l'école là-bas. Ils n'auront pas besoin de marcher. Ils sortiront du palais et un avion les emmènera. Les écoles seront si belles, là-bas. Il y aura de beaux jardins et de beaux palais. Dans cet endroit, tout sera neuf, grand, numéro un. Même les cinq éléments seront satopradhan. Qui vous servira? Les cinq éléments produiront les meilleures choses pour vous. Si un fruit spécial pousse quelque part, ils l'enverront en cadeau au roi et à la reine. Ici, votre Père, Shiv Baba est le plus Élevé; alors que Lui donnerez-vous à manger? Il n'a aucun désir – que ce soit de porter un vêtement, de manger quelque chose ou de faire ceci ou cela etc. Les enfants, n'ayez pas de désirs non plus. Si vous avez de tels désirs ici, vous recevrez moins là-bas. Renoncez maintenant au monde entier. Renoncez et désintéressez-vous de tout, y compris de votre corps. Si vous avez du désintérêt, vous renoncerez automatiquement à tout. Baba dit: les enfants, Je suis venu vous donner le paradis dans la paume de vos mains. Vous savez que Baba vous appartient, alors souvenez-vous vraiment de Lui. C'est comme lorsqu'une Kumari est fiancée ou que l'on prépare son mariage, elle ne dit pas qu'elle ne se souvient pas de son futur époux, parce ce sera un partenariat à vie. Le Père et les enfants forment un partenariat de la même façon. Mais Maya vous fait oublier. Le Père dit: souvenez-vous de Moi et de votre héritage. Cela comprend la libération et la libération dans la vie, alors pourquoi oubliez-vous? Vous avez besoin de votre intellect pour cela. Vous n'avez pas besoin de parler avec votre bouche. Ayez la foi. Vous savez qu'il vous faut rester purs et obtenir un héritage pour le monde pur. Il s'agit de compréhension, non de paroles. Nous appartenons maintenant à Baba. Shiv Baba est Celui qui nous change d'impurs en purs. Il dit: continuez à vous souvenir de Moi. Cela veut dire "Manmanabhav", mais ils ont dit que Dieu Krishna parlait. Il n'y a qu'Un seul Purificateur. Il n'y en a qu'Un qui accorde le salut à tous. Souvenez-vous de l'Unique. Il dit: si vous M'oubliez, vous vous souviendrez de beaucoup d'autres. Si vous vous souvenez de Moi, vous deviendrez le roi Vikarmajeet (le roi qui conquiert les actions pécheresses). La différence entre le roi Vikarmajeet et le roi Vikram (celui qui accomplit des actions pécheresses) vous a été expliquée. Vous changez d'êtres dignes d'être adorés en adorateurs. Vous deviez descendre. Vous faites partie de la dynastie des marchands, puis de celle des shudras. Appartenir à la dynastie des marchands veut dire suivre le chemin du péché. L'histoire et la géographie entières sont dans votre intellect. Il y a beaucoup d'histoires là-dessus. Là-bas, il n'y a pas d'attachement. Les enfants sont très heureux. Ils sont très bien élevés, automatiquement. Les servantes et les serviteurs sont toujours avec eux. Alors, voyez votre fortune: votre école est celle dans laquelle vous allez devenir les futurs princes et princesses. Savez-vous quelle différence il y a entre les princes et les princesses de l'âge de fer et les princes et les princesses de l'âge d'or, entre les empereurs et les impératrices et les rois et les reines? Beaucoup portent les noms Lakshmi, Narayan, Radhe ou Krishna, alors pourquoi adorent-ils Radhe et Krishna ou Lakshmi et Narayan? Le nom est le même. Bien sûr, ils étaient les maîtres du paradis. Maintenant, vous savez que cette connaissance ne se trouve pas dans les écritures. Vous comprenez maintenant qu'il n'y a aucune force dans les feux sacrificiels, les chants, les dons ou la charité. En fonction du drama, le monde doit vieillir. Les êtres humains doivent devenir tamopradhan – tamopradhan en tout: colère, avidité… tamopradhan en tout. "Pourquoi untel traverse-t-il mes terres? Tuez-le!". Ils se battent tellement entre eux. Il ne leur faut pas longtemps pour s'entretuer. Un enfant pense: "Quand mon père va-t-il mourir pour que je puisse récupérer l'héritage?" Un monde aussi tamopradhan sera vraiment détruit. Et puis le monde satopradhan arrivera. Achcha.

Aux très doux enfants bien-aimés, longtemps perdus et maintenant retrouvés, amour, souvenir et bonjour de la Mère, du Père, BapDada. Le Père Spirituel dit namaste aux enfants spirituels.

Essence pour la dharna:
1. Afin de devenir des âmes pures et charitables, faites l'effort de rester dans le souvenir. Réglez vos comptes karmiques pour réussir avec les honneurs et rentrer à la Maison avec les honneurs. Par conséquent, ne craignez pas la souffrance liée à vos actions passées, mais réglez vos comptes dans le bonheur.

2. Restez toujours dans l'ivresse que vous serez les princes et les princesses du futur. C'est l'université pour changer en princes et princesses.

Bénédiction:
Puissiez-vous être des bienfaiteurs du monde qui deviennent des maîtres donneurs grâce à votre niveau inébranlable.

Ceux dont le niveau est inébranlable ont aussi de bons souhaits et des sentiments purs en eux. Ainsi vous devriez tous devenir inébranlables. La vertu spéciale de ceux dont le niveau est inébranlable est d'être miséricordieux. Ils ont toujours le sentiment d'être des donneurs pour chaque âme. Leur titre spécial est: "Bienfaiteurs du monde". Ils n'éprouvent jamais de dégout, d'animosité ou de jalousie envers aucune âme, pas plus qu'ils ne les critiquent; ils ne ressentent que de la bienveillance.

Devise:
Le pouvoir du silence est la seule méthode permettant d'éteindre le feu de la colère chez les autres.