22.01.23    Avyakt Bapdada     French Murli     25.11.93     Om Shanti     Madhuban


Afin d’obtenir le succès facilement, devenez des incarnations de connaissance
qui font des expériences avec la connaissance.


Aujourd’hui, le Donneur de Bienfaits, le Donneur de Connaissance voit Ses enfants qui sont des âmes yogi et gyani. Dans quelle mesure chaque enfant est-il devenu une incarnation de la connaissance ainsi que yogyukt? Etes-vous simplement devenus des instruments pour écouter et parler de la connaissance ou en êtes-vous devenus les incarnations? Etes-vous devenus ceux qui ont du yoga en fonction du temps ou menez-vous constamment une vie yogi, c’est-à-dire, êtes-vous naturellement et constamment yogyukt et yuktiyukt dans chaque action et êtes-vous des yogis constants? Si l’on demande à un brahmine s’il est gyani et yogi, que répondra-t-il? Vous êtes tous des âmes gyani et yogi, n’est-ce pas? Être une incarnation de la connaissance veut dire que chaque pensée, chaque parole et chaque action sont puissantes. Une telle âme a mis fin à tout ce qui est ruineux parce qu’il ne peut rien rester de ruineux là où il y a du pouvoir. De même que la lumière et l’obscurité ne peuvent coexister, la connaissance est la lumière et tout ce qui est ruineux est l’obscurité. A l’heure actuelle, vous devez faire attention à mettre fin à tout ce qui est ruineux. L’aspect principal est de rendre la graine des pensées puissantes. Si la graine de vos pensées est puissante, vos paroles, vos actions et vos relations le deviendront facilement. Ainsi, être une incarnation de la connaissance veut dire que chaque moment, chaque pensée et chaque seconde sont emplies de pouvoir.

Vous êtes tous devenus des âmes yogi, mais vous êtes tous à des niveaux différents pour ce qui est d’être naturellement yogyukt et yuktiyukt dans chaque pensée. Pourquoi êtes-vous à des rangs différents? Etant donné que le Donneur est unique et la méthode la même pour tous, pourquoi êtes-vous à des niveaux différents? BapDada a vu que vous êtes tous devenus des yogis, mais que vous faites des expériences dans une moindre mesure. Vous êtes tous habiles pour avoir du yoga et conduire la méditation. L’un d’entre vous dirait-il qu’il ne sait pas conduire la méditation? Tout comme vous êtes capables d’avoir du yoga et de conduire la méditation, vous devez devenir et également rendre les autres tout aussi dignes de faire des expériences. C’est ce qu’on entend par mener une vie de yogi, une vie yogyukt. Il est donc maintenant nécessaire de mener une vie emplie d’expériences. Faites-vous l’expérience de toutes les spécialités que vous connaissez et que vous donnez comme définition du yoga? Avant tout, vérifiez où vous en êtes pour voir dans quelle mesure vous êtes devenus ceux qui font des expériences au niveau de la transformation des sanskars. Vos sanskars élevés à vous tous sont la fondation de la création du monde élevé. Si la fondation est solide, tout le reste a automatiquement la garantie d’être solide. Ainsi, vérifiez pour voir si vos sanskars ne vous font pas faux bond au moment où vous en avez besoin. Peu importe si quelqu’un, quelque chose ou une situation tente de transformer les sanskars élevés d’une âme, rien ne peut ébranler une âme qui fait des expériences, rien ne peut rendre ordinaire cette âme élevée. Il ne faudrait pas que vous disiez: «La situation était telle, celui-ci était comme cela, l’atmosphère était ainsi… et c’est pourquoi nos sanskars élevés sont devenus ordinaires ou ruineux.» Diriez-vous d’une telle âme qu’elle fait des expériences? Que dira-t-on si vous êtes incapables d’utiliser le pouvoir du yoga au bon moment? Ainsi, avant tout, vérifiez la fondation: dans quelle mesure êtes-vous devenus ceux qui font des expériences avec le yoga au bon moment? Si vous n’avez pas encore transformé vos propres sanskars, comment pourrez-vous transformer le Nouveau Monde?

Le premier signe d’une âme qui fait des expériences est qu’elle remportera constamment la victoire sur ses sanskars en faisant des expériences. Le second signe est que, par ses expériences de yoga, elle remportera la victoire sur les situations qui se présentent à elle à travers la nature. Parfois, les bouleversements de la nature attirent également les âmes yogi. A un tel moment, faites-vous des expériences avec la bonne méthode de yoga? La nature influence-t-elle parfois une âme yogi, une âme élevée? Vous êtes les âmes brahmines, les âmes les plus élevées, et donc, la nature est votre servante. Que direz-vous si le maître tombe sous l’influence de sa servante? A l’heure actuelle, la matière, sous la forme d’équipements et de conforts matériels, influence les âmes les plus élevées. Leur vie yogi repose sur ces moyens et équipements: «Elles ne seraient pas aussi bien unies en yoga si elles ne disposaient pas de tant de moyens matériels». C’est ce qu’on appelle être influencé. Les moyens apparaissent automatiquement face à une âme yogi qui fait des expériences, de par ses efforts spirituels. Ces moyens ne devraient pas constituer la base des efforts spirituels, mais ce sont les efforts spirituels qui entraînent automatiquement les moyens pour les soutenir. C’est ce qu’on appelle être une âme qui fait des expériences. Vérifiez donc dans quelle mesure vous êtes devenus victorieux en transformant vos sanskars et en remportant la victoire sur l’influence de la nature. Le troisième signe est la victoire sur les vices. Les cinq vices sont un serpent venimeux pour les autres, mais pour vous, les âmes yogi qui font également des expériences, ce serpent devient une guirlande autour de votre cou. Aujourd’hui encore, les dévots se rappellent et vénèrent votre mémorial du Père Brahma et le vôtre, à vous, les brahmines, sous la forme du tapaswi sans corps, Shankar. Un autre mémorial est que ce serpent se soumet tellement à vous qu’il devient une scène sur laquelle vous dansez dans le bonheur. Quelle expérience faites-vous lorsque vous remportez une victoire? Quel est votre niveau à ce moment-là? Vous continuez à danser dans le bonheur, n’est-ce pas? Ce niveau (stage) a été montré comme une scène (stage) sur laquelle on peut danser. Le niveau, c’est la conscience intérieure. Celui qui remporte ainsi la victoire sur les vices est perçu comme une âme qui fait des expériences. Vérifiez donc dans quelle mesure vous faites des expériences. Si vous ne faites pas des expériences avec le yoga au bon moment, si vous n’obtenez pas le succès avec la méthode du yoga au bon moment, direz-vous alors que c’est la bonne méthode? Par moments, le temps montre sa vitesse. Dans tous les domaines, on voit augmenter rapidement les divisions, l’impiété et la dégradation extrême. Dans de telles circonstances, il est nécessaire de faire grandir rapidement la méthode de yoga et d’augmenter le succès grâce à la bonne méthode. Ainsi, pour obtenir un rang devant, la méthode facile est de faire des expériences. Qu’a donc vu BapDada? Au lieu d’avancer vite dans vos expériences de yoga, vous allez à une vitesse ordinaire. A présent, accélérez. Que se passera-t-il alors? En employant la bonne méthode, vous sentirez que vous êtes des incarnations du succès. Aujourd’hui encore, les gens continuent à sentir qu’ils obtiennent le succès grâce à vos images non vivantes. C’est parce que vous êtes devenus les incarnations du succès dans la forme vivante que vos mémoriaux se sont perpétués. Vous n’êtes pas de ceux qui ont des pouvoirs occultes, mais vous obtenez le succès en utilisant la bonne méthode. Comprenez-vous donc ce que vous devez faire? Vous avez tout, mais faire des expériences avec tout cela au bon moment et que ces expériences soient couronnées de succès est ce qu’on appelle être une incarnation de la connaissance. De telles âmes sont extrêmement aimées et extrêmement proches. Achcha.

A ceux qui font constamment l’expérience d’un succès élevé grâce à la méthode du yoga; aux âmes qui transforment leurs sanskars ordinaires en sanskars élevés; aux âmes victorieuses qui triomphent de la matière et des vices; aux âmes qui sentent que la vitesse de leurs expériences est rapide; aux âmes yogi qui sont les incarnations de la connaissance et qui sont bien unies en yoga, BapDada donne Son Amour, Son Souvenir et dit: «Namaste».

(Le 24 novembre, après la cérémonie de «dédication» de deux kumaris, Dadi Allrounder (la maman lokik de Dadi Gulzar) a quitté son vieux costume, à 22h et s’est envolée dans le giron de BapDada. L’après-midi du 25 novembre, la cérémonie de crémation a eu lieu. Le soir, après avoir donné un murli et en rencontrant les Dadis, BapDada a prononcé ces paroles élevées):

Vous continuez à voir toutes sortes de jeux dans le jeu. Vous aimez regarder le jeu en tant qu'observateurs détachés, n'est-ce pas? Qu'il s'agisse d'une célébration ou de quelqu'un qui quitte le corps, à quoi cela ressemble-t-il? Simplement à un jeu dans le jeu. On a même le sentiment que c'est un jeu, n'est-ce pas? Tout comme un jeu se termine à son heure, tout ce qui s'est produit s'est terminé avec facilité, et ainsi cela ressemble à un jeu. Chaque âme a son propre rôle. Recevoir des bons souhaits de toutes les âmes, recevoir des bons souhaits de chacune est le succès de la fortune des âmes. Alors pour ce qui s'est passé, qu'avez-vous vu? Un jeu ou une mort? D'un côté, vous avez vu le mariage alokik, et de l'autre côté, vous avez vu le jeu de quelqu'un changeant de costume, mais à quoi ressemblaient les deux? A un jeu dans le jeu. Y a-t-il une différence? Y a-t-il une différence dans votre niveau? Y a-t-il eu une différence en regardant le mariage alokik et le changement de costume alokik? Y a-t-il eu un changement d’ondes ou pas? Si vous observez le jeu tels des observateurs détachés, alors chacun a sa propre méthode. Triompher facilement de l'attachement est le succès obtenu en utilisant la méthode du yoga sur une longue période. Ainsi, vous avez vu comment quelqu'un a triomphé de l'attachement. Vous avez vu le jeu de la mort facile. Quelle était donc la signification de ce jeu? D’être au-delà même de la conscience de votre corps. Que ce soit du fait de la maladie ou de quelque chose de précis, à la fin, rien d'autre ne devrait vous attirer. C’est ce qu’on appelle changer de costume facilement. Ainsi, que devez-vous faire? Pour devenir des conquérants de l'attachement, vous ne devriez même pas vous souvenir de vos centres. Les professeurs sont assis là. Vous ne devez pas vous souvenir d'un de vos étudiants ni d'une des choses qui appartiennent au centre; vous ne devez pas vous souvenir de quelque chose que vous avez mis de côté. Pour être détachés de tout et aimés par Baba, vous devez être libres de tout à l'avance. Est-ce bien le cas? Ou bien, prenez-vous du soutien d’ici ou là? Ne vous attachez à rien d'autre qu'à votre destination. Achcha.

BapDada parle à Dadi Nirmalshanta: Aimes-tu l’assemblée? L’assemblée a une beauté particulière. Tous te regardent avec tellement d’amour. Il y a du service à faire et donc assurément, tout ce service doit se faire en utilisant le corps. D’une façon ou d’une autre, le corps continuera à fonctionner. Tu connais maintenant l’art de faire fonctionner ton corps. Il fonctionne bien parce que tu as les bénédictions du Père et de tous les autres. Tu dois rester heureuse et distribuer le bonheur. Qu’as-tu d’autre à faire? Tous sont tellement heureux en te voyant et donc, tu distribues le bonheur, non? Tu t’en nourris toi-même et tu le distribues aussi. Chacune de vous (les Dadis) est une image qui donne des visions. Tous les regards se posent sur vous, les âmes instruments, et donc, vous êtes devenues des images qui donnent des visions, n’est-ce pas? Achcha.

Avyakt BapDada rencontre des groupes personnellement:

1) La base de la vie brahmine est le souvenir et le service.

Conformément au drama, tous, dans leur vie brahmine, ont reçu une chance de servir, n’est-ce pas ? La base de la vie brahmine est à la fois le souvenir et le service. Si le souvenir et le service sont faibles, c’est comme lorsque le corps est faible, il faut le faire fonctionner avec des médicaments et en le poussant un peu; de même si les fondations du souvenir et du service ne sont pas fortes dans la vie brahmine, si elles sont faibles, le rythme de cette vie brahmine sera variable, parfois rapide, parfois lent, et parfois il faudra le pousser un peu. Vous continuerez à avancer si vous bénéficiez d’un peu de coopération, de la compagnie de quelqu’un ou des bonnes circonstances, autrement, vous vous relâcherez. C’est pourquoi la base du souvenir et du service doit être particulièrement puissante. Les deux devraient être emplis de pouvoir. Si vous faites beaucoup de service, mais que votre souvenir est faible ou si vous avez beaucoup de souvenir, mais que votre service est faible, on ne pourra pas dire que vous avancez vite. Le souvenir et le service, les deux doivent être intenses; ils doivent être puissants. Alors, sont-ils puissants ou y a-t-il une différence entre les deux? Votre service est-il parfois plus grand et votre souvenir moindre? Les deux devraient être simultanés: le souvenir et un service altruiste. Ce ne devrait pas être un service fait avec des motivations égoïstes. Si le service est altruiste, c’est très facile alors de triompher de Maya. Dans toutes vos actions, avant même l’accomplissement de l’action, vous serez en mesure de la voir couronnée de succès. Vous aurez l’expérience d’une telle foi que la victoire est déjà garantie. Si les âmes brahmines ne sont pas victorieuses, alors qui le sera? Les guerriers? C’est la victoire des brahmines, non? Il n’y aura pas de point d’interrogation. Il n’y aura plus de mots tels que: «Je fais de mon mieux; j’avance. Nous verrons bien. Cela se fera. Cela doit se faire». Ces mots: «Je ne sais pas ce qui va se passer ni si cela va se passer ou non», sont-ils des paroles de foi? Votre mémorial est celui de ceux qui ont remporté la victoire grâce à leur foi dans l’intellect. C’est parce que cela s’est produit concrètement que le mémorial existe. Le signe de la foi dans l’intellect est la victoire garantie. Lorsque quelqu’un détient un pouvoir particulier, qu’il s’agisse de biens, d’un intellect, de relations ou connexions, il est convaincu que c’est normal, que ce n’est rien. Vous, vous avez tous les pouvoirs. Est-ce vous ou les multimillionnaires qui possédez le pouvoir des biens, des richesses? La plus grande richesse de toutes est celle, impérissable, que vous gardez avec vous tout le temps. Vous avez le pouvoir de la richesse, le pouvoir de l’intellect, le pouvoir de la position… Vous avez tous les pouvoirs dont on s’est souvenu. Les avez-vous ou disparaissent-ils parfois? Faites-en l’expérience de façon concrète, visible. Il ne faudrait pas que vous pensiez: «Oui, je suis un enfant du Tout-puissant», mais que vous soyez incapables d’en faire l’expérience. Etes-vous donc tous emplis ou un petit peu vides? Remportez le succès au bon moment avec la bonne méthode. Il ne faudrait pas que vous ayez l’ivresse d’avoir tous ces pouvoirs, mais qu’au moment où vous en avez besoin, vous ne puissiez pas en disposer. N’oubliez jamais vos pouvoirs; continuez à les utiliser. Si vous savez comment les utiliser pour vous-mêmes, vous devriez également pouvoir les utiliser pour aider les autres. Les Pandavs, avez-vous développé du pouvoir ou vous mettez-vous parfois en colère? Vous arrive-t-il de vous mettre un petit peu en colère? Etes-vous en colère lorsque quelqu’un se met en colère ou vous insulte? C’est ce qu’on appelle être vaincu face à l’ennemi. Les mères ont-elles un petit peu d’attachement? Les Pandavs devraient sentir de façon visible le bonheur de leur victoire de chaque cycle. Dès que l’on pense au mot «Pandav», le mot «victoire» apparaît. Qui dit pandav dit victoire. Quel est le sens de l’histoire des Pandavs? La victoire, n’est-ce pas? Vous êtes donc victorieux à chaque cycle. Ayez cette ivresse non pas enfouie en vous, mais de façon visible. Achcha.

2) Afin de recevoir le respect de tous, soyez humbles.

Faites-vous tous l'expérience d'être des âmes élevées qui sont quelques-unes sur des millions et une poignée parmi ces quelques-unes ? Ou bien, cette "poignée sur quelques-unes" représente-t-elle les autres ? Ou est-ce vous ? Ainsi, chaque âme a tant d'importance, c'est-à-dire que chacune est tellement grande. Quelle que soit la grandeur des âmes, le signe de leur grandeur est qu'elles sont aussi humbles qu'elles sont grandes, élevées, car elles sont constamment emplies. On dit d'un arbre que plus il est chargé de fruits, plus il ploie, s'incline, et donc l'humilité fait du service. Tout comme l'arbre qui ploie sous le poids de ses fruits, sert, s'il ne s'incline pas, il ne fera pas de service. Donc, d'un côté il y a la grandeur et de l'autre, l'humilité, et ceux qui sont grands reçoivent le respect de tous. Si vous êtes humbles, les autres vous respecteront. Personne ne respectera ceux qui sont arrogants. Ils fuiront de telles âmes. Donc, que quelqu'un soit grand ou humble, le signe en est qu'une personne humble donnera du bonheur à tout le monde. Où qu'elle aille, quoi qu'elle fasse, elle donnera du bonheur. Ainsi, vérifiez dans quelle mesure vous êtes grands ! Faites en sorte que quiconque entre en contact ou en relation avec vous fasse l'expérience du bonheur. En est-il ainsi ou ont-ils aussi de la peine ? Si l'humilité fait défaut, vous ne serez pas en mesure de donner du bonheur tout le temps. Alors, donnez-vous et recevez toujours du bonheur ou vous arrive-t-il parfois de provoquer et de prendre de la peine ? D'accord, vous n'en causez pas, mais en prenez-vous ? Vous commencez à la ressentir et vous la prenez, n'est-ce pas ? Si vous éprouvez un petit quelque chose, c'est que vous prenez de la peine, n'est-ce pas? Cependant, si quelqu'un vous donne quelque chose et que vous ne le prenez pas, cela dépend de vous, n'est-ce pas? Que donnera quelqu'un qui n'a que de la peine ? Il ne donnera que de la peine, n'est-ce pas ? Cependant, votre devoir est de prendre et donner du bonheur. Il ne faudrait pas que quelqu'un vous cause du chagrin et que vous disiez: «Que puis-je faire ? Je ne lui ai pas causé de peine, mais il ou elle m'en a causé». C'est à vous de vérifier ce que vous devez prendre et ce que vous ne devez pas prendre. Soyez intelligents par rapport à ce que vous prenez et c'est pourquoi on se souvient des âmes brahmines : les enfants de l'océan du bonheur, les incarnations du bonheur, les donneurs de bonheur. Ainsi, vous êtes des âmes qui sont des incarnations du bonheur, des donneurs de bonheur. Vous avez quitté le monde de la peine. Vous en êtes-vous éloignés ou avez-vous un pied dans le monde de la peine et un pied dans l'âge de la confluence ? Votre intellect n'est pas encore un peu attiré là-bas, n'est-ce pas ? Le pied n'y est pas, mais peut-être un orteil ? Puisque vous avez quitté le monde de la peine, alors vous ne devez pas prendre de peine ni en causer. Achcha.

Bénédiction:
Puissiez-vous devenir des souverains du globe et jouer un rôle polyvalent (all-round), comme le Père, avec votre niveau volant.

Le Père est l’Acteur all-round. Il peut être l’Ami aussi bien que le Père. De même, ceux qui ont le niveau volant seront en mesure de jouer un rôle parfait dès qu’apparaît le besoin qu’un service soit fait. C’est ce qu’on appelle être un oiseau qui vole toujours et partout. Une telle âme sera libre des liens et ira partout où le besoin d’un service se fait sentir. Elle sera une incarnation du succès dans tous les types de service. De telles âmes sont appelées des souverains du globe, des acteurs all-round.

Devise:
En gardant les spécialités les uns des autres dans votre conscience, soyez emplis de foi et l’assemblée deviendra unie.