22.03.20    Avyakt Bapdada     French Murli     14.12.85     Om Shanti     Madhuban


La vie présente est le miroir du future.


Avyakt BapDada rencontre les Madhuban niwasis.
Aujourd’hui, le Père, le Créateur du Monde, regarde Ses enfants maîtres-créateurs pour voir dans quelle mesure ils restent conscients d’être des créateurs. Votre toute première création est ce corps. Dans quelle mesure êtes-vous devenus les créateurs de ce corps, la création? Vous arrive-t-il parfois d’être attirés par la création, le corps, au point de vous faire oublier que vous êtes les créateurs? En tant que maîtres, continuez-vous à utiliser votre création pour le service? Etes-vous en mesure de faire tout ce que vous voulez quand vous le voulez, tels des maîtres? La pratique d’être des maîtres de ce corps peut faire de vous des maîtres de la matière et des maîtres du monde. Si vous ne réussissez pas totalement à être des maîtres du corps, vous ne pouvez pas devenir parfaits en tant que maîtres du monde. Votre vie actuelle est le miroir de votre vie future. Ce miroir vous permet de voir votre futur clairement. Vous créez les sanskars d’être des maîtres en commençant par avoir tous les droits sur les relations et les sanskars de ce corps. Etre empli d’amour et détaché dans ses relations est un signe que l’on est un maître. Deux autres signes sont d’être humble et constructif avec ses sanskars. En plus de cela, vous devez avoir de l’amour. Lorsque vous entrez en relation avec toutes les âmes, que toutes les âmes aient pour vous des sentiments bienveillants d’amour, c’est-à-dire des bons souhaits du fond du cœur. Qu’elles vous connaissent ou non, qu’il s’agisse d’une relation proche ou d’un simple contact, toute âme qui vous voit devrait sentir que vous êtes proche d'elle du fait de l’amour. Elle devrait faire l’expérience de ce sentiment d’appartenance en reconnaissant l’amour. Même dans une relation éloignée, l’amour donne l’expérience d’être empli. Toutes les âmes devraient faire l'expérience de ces spécialités chez les âmes qui ont la pratique d’être des maîtres du monde ou des maîtres du corps. Toute personne qui vient en contact avec une telle âme sentira qu’il s’agit là d’un donneur. Il n’entrera jamais dans le cœur de personne que cette âme ne veut que prendre quelque chose. Elle devrait donner aux autres une expérience de bonheur, de paix, d’amour, de félicité, de joie, de coopération, de courage, d’enthousiasme ou de l’une ou l’autre des spécialités d’un donneur. Ils sentiront que cette âme a un intellect et un cœur illimités. Vous appelez cela avoir un grand cœur. A présent, vérifiez sur la base de ces spécialités pour voir ce que vous allez devenir. Vous avez tous un miroir, n’est-ce pas? Personne d’autre ne peut vous connaître aussi bien que vous-mêmes. Donc connaissez-vous vous-mêmes. Achcha.

Aujourd’hui, Baba est venu pour vous rencontrer. Néanmoins, vous êtes tous venus et donc BapDada vous aime tous, les enfants; BapDada vous respecte et c’est pourquoi Il a eu cette petite conversation (chit-chat). Ceux parmi vous qui sont de Madhuban conservent leurs droits et sont donc assis tout près. Vous êtes libres des soucis dans de nombreux domaines. Ceux qui vivent à l’extérieur doivent encore faire des efforts. Gagner de quoi se nourrir n’est pas rien. A Madhuban, vous n’avez pas à vous soucier de gagner votre vie. BapDada sait que ceux qui vivent dans leur famille doivent tolérer et affronter beaucoup de choses. Les cygnes avancent et font leur propres progrès tout en vivant parmi les cigognes. Alors que vous êtes naturellement au-delà de tant de choses. Vous vivez et mangez dans le confort, et vous vous reposez également. Ceux qui vont travailler se reposent-ils durant la journée? Ici, vous avez le repos du corps et aussi de l’intellect. Ainsi, le niveau des résidents de Madhuban est n°1, n’est-ce pas? C’est parce que vous avez une tâche unique. Même si vous étudiez, c’est le Père qui vous permet de le faire. Quand vous faites du service, c’est le service du yagya. Madhuban est la maison illimitée du Père illimité. Il n’y a qu’une seule chose, une seule préoccupation et rien d’autre. Vous n’avez même pas à penser: «C’est mon centre». Vous ne devriez pas avoir le sentiment d’être ‘en charge’ de ceci ou cela. Ceux de Madhuban ont des efforts faciles et des acquisitions faciles dans beaucoup de domaines. Achcha. Tous les résidents de Madhuban ont fait un programme pour célébrer le Jubilé d’or, n’est-ce pas? Pas pour la célébration; pour cela, vous avez fait imprimer des dépliants, etc. Cela, c’est le service du monde. Mais quels plans avez-vous faits pour vous-mêmes? Quel rôle jouerez-vous sur votre propre scène? Vous avez des intervenants ainsi qu’un programme pour cette scène-là mais quels programmes avez-vous pour votre propre niveau? «Charité bien ordonnée commence par soi-même».Ceux de Madhuban le feront, n’est-ce pas? Que fait-on lorsqu’on célèbre une cérémonie? (On allume des bougies) Alors qui va allumer les bougies du Jubilé d’Or? Qui initiera tout? Les résidents de Madhuban ont du courage, de l’enthousiasme, et bénéficient de l’atmosphère et également de toute l’aide. Tout est facile quand on dispose de la coopération de tout le monde. Vous n’aurez qu’une chose à faire. De quoi s’agit-il? BapDada place cet espoir élevé en chacun: que chacun de vous devienne égal au Père. Rester contenté et rendre les autres contents est une spécialité. Le tout premier aspect à vérifier et à regarder avec honnêteté, en gardant le Père face à vous, est de voir si vous êtes satisfaits de vous, c’est-à-dire de vos efforts, de votre nature et de vos sanskars. Oui, être content de soi selon sa propre capacité, c’est autre chose. En réalité, rester content de soi et aussi rendre les autres contents, c’est de la grandeur. Les autres aussi devraient faire l’expérience que vous êtes vraiment des âmes contentées. Le contentement inclut tout. Etre contenté, c’est ne pas être perturbé et ne pas perturber les autres. Beaucoup seront là pour vous perturber, mais vous ne devriez pas l’être. Vous devez vous maintenir à distance et à l’abri de la chaleur d’un feu. Ne regardez pas les autres. Regardez-vous vous-mêmes. Que dois-je faire? Je dois être un instrument et donner à tous la coopération de mes bons souhaits et de mes sentiments purs. C’est une dharna spéciale et elle inclut tout. Vous pouvez célébrer le Jubilé d’Or pour cela, n’est-ce pas? Baba dit cela seulement au nom de Madhuban mais en fait, Il le dit pour tous. Vous avez entendu l’histoire du roi qui a conquis l’attachement, n’est-ce pas? Créez une telle histoire pour le contentement. Peu importe combien ceux qui viennent vers n’importe lequel d’entre vous, vous sondent et vous testent, ilsdevraient tous dire et faire l’expérience dans leur esprit que votre spécialité est le contentement. Non pas «celui-ci est comme cela» mais «comment puis-je devenir ainsi et rendre les autres ainsi?». C’est tout. Montrez simplement ce petit aspect sur la scène. Achcha.

BapDada rencontre les Dadis:
Les pensées qui animent votre cœur à vous toutes sont parvenues à BapDada. Ce sont vos pensées élevées, à vous, les âmes élevées, qui êtes si nombreuses et donc elles se concrétiseront assurément. Vous avez fait de très bons plans et ce sont ces plans qui rendront tout le monde vrai, pur. Dans le monde entier, le pouvoir de toutes les âmes spéciales est le même. Nulle part ailleurs il n’existe une telle assemblée d’âmes spéciales. Le pouvoir de cette assemblée est spécial. C’est pourquoi tous les regards sont spécialement concentrés sur ce groupe alors que partout ailleurs, tout le monde fluctue. Les trônes tremblent alors que le trône de ce royaume est en train d’être créé. Ici, ce n’est pas le trône d’un guru et c’est pourquoi il ne vacille pas. C’est le trône de la souveraineté de soi et du royaume du monde. Tous tenteront de l’ébranler mais le pouvoir de l’assemblée est sa sécurité particulière. Dans certains endroits, là où règne l’unité, on sépare les gens pour tenter de créer la désunion et de les faire vaciller. Ici, du fait du pouvoir de l’assemblée, ils sont incapables de vous ébranler. Continuez donc toujours à faire grandir la spécialité du pouvoir de cette assemblée. Cette assemblée est votre forteresse. C’est pourquoi personne ne peut vous attaquer. La victoire est garantie, elle doit seulement se répéter. Ceux qui sont doués pour répéter deviennent victorieux et célèbres sur la scène. Le pouvoir de l’assemblée est la fondation spéciale de la victoire. C’est cette assemblée qui vous a permis de réussir l’expansion du service. Vous, les Dadis, avez donné un bon retour du soutien que vous aviez reçu. Sur quoi repose le pouvoir de l’assemblée? Rendez simplement bien ferme la leçon qui consiste à donner du respect et à recevoir du respect. Donner veut dire recevoir. Prendre n’est pas vraiment recevoir. Prendre signifie perdre. Donner veut dire recevoir. Ce n’est pas un business où vous donnez lorsqu’on vous donne quelque chose. Ici, il est question d’être des donneurs. Un donneur ne donne pas seulement après avoir reçu quelque chose. Un donneur continue simplement à donner; c’est pourquoi ce groupe connaît le succès. Cependant, le bracelet est prêt à présent. La guirlande pas encore. S’il n’y a pas d’expansion, sur qui régnerez-vous? Il manque maintenant quelque chose dans la liste de l’expansion. Les 900.000 ne sont pas encore prêts. Ils rencontreront (Baba) d’une façon ou d’une autre, n’est-ce pas? La méthode continue de changer. Pour commencer, vous rencontriez Baba dans la forme corporelle et maintenant, vous Le rencontrez sous la forme avyakt. La méthode a changé, n’est-ce pas? Dans le futur également, la méthode continuera à changer. La méthode de la rencontre continuera à changer en fonction de l’expansion. Achcha.

BapDada rencontre des groupes:
Continuez toujours à donner aux autres en étant des incarnations de vertus. Faites aux âmes faibles le don des pouvoirs, des vertus et de la connaissance et vous deviendrez de grands donneurs constants. Vous êtes des donneurs, les enfants du Donneur, et non ceux qui prennent. Si vous pensez: «Je le ferai si tel ou telle autre le fait», vous êtes alors ceux qui prennent. Penser: «Je devrais le faire», c’est être celui qui donne. Par conséquent, ne devenez pas ceux qui prennent, mais devenez des déités, ceux qui donnent. Continuez à donner tout ce que vous avez reçu. Plus vous continuerez à donner, plus cela continuera à augmenter. Soyez toujours des déesses, celles qui donnent. Achcha.

Vous avez entendu beaucoup de choses. Essayez simplement d’évaluer tout ce que vous avez entendu ! Ecoutez-vous et agissez-vous de façon simultanée ou y a-t-il une différence entre ce que vous écoutez et ce que vous faites? Pourquoi écoutez-vous quelque chose? Afin de l’appliquer, de le transcrire en action. Que se passera-t-il lorsque ce que vous écoutez sera égal à ce que vous faites? Vous deviendrez complets, non? Alors qui sera le premier échantillon du niveau parfait? Pourquoi chacun d’entre vous ne dit-il pas : «C’est moi qui le deviendrai»? Ceux qui prennent l’initiative à ce niveau-là sont Arjuna. Le père est lui-même devenu un instrument et de la même façon, ceux qui deviennent des instruments deviennent Arjuna, c’est-à-dire qu’ils revendiquent le premier rang. Achcha. Nous verrons qui le devient. BapDada veut voir les enfants le devenir. Les années passent. De même que les années passent, les vieilles façons de faire aussi devraient passer. Ayez toujours un enthousiasme neuf et des pensées neuves car c’est un signe de la perfection. Vous avez tous mis fin à ce qui était vieux. A présent, que tout soit neuf ! Achcha.

Question:
Quelle est la base pour se rapprocher du Père?

Réponse:
Les spécialités. Une spécialité ou une autre vous a rapprochés du Père. Ces spécialités grandissent si vous servez. Quelles que soient les spécialités dont le Père vous a emplis, utilisez-les pour le service. En donnant une forme concrète à ces spécialités, vous recevez des points dans le sujet du service. Racontez vos expériences aux autres et leur entrain et leur enthousiasme augmenteront.

Question:
Quelle est la cause d’un manque de spiritualité?

Réponse:
Vous ne considérez pas que vous-mêmes et tous ceux que vous servez sont des trésors précieux qui vous ont été confiés. En considérant que votre corps ainsi que les autres vous ont été confiés, vous resterez libres de toute attraction et cela engendrera la spiritualité.

Question:
Quels sont les deux aspects que l’on trouve chez la majorité des âmes dans le monde?

Réponse:
1) La peur 2) Les soucis. Ces deux aspects en particulier sont en chacun. Néanmoins, dans la mesure où ils s’inquiètent et sont préoccupés, vous avez des bons souhaits. Les soucis se sont transformés et ont pris la forme de sentiments de bons souhaits. Au lieu d’avoir peur, vous chantez des chansons de bonheur. BapDada voit de tels empereurs sans souci.

Question:
Quelle est la saison actuelle? Quel est votre travail, votre devoir, les enfants, en une telle période?

Réponse:
A l’heure actuelle, c’est la saison des morts subites, prématurées. Tout comme il y a soudain des vents forts, des tempêtes ou des tsunamis, la tempête des morts prématurées souffle avec force. A un tel moment, c’est votre devoir, les enfants, de devenir des images immortelles et de donner votre coopération de paix et de pouvoirs aux âmes qui font l’expérience de cette mort subite. Ainsi, nourrissez constamment des bons souhaits et servez avec votre esprit en donnant des bons souhaits, du bonheur et de la paix à tout le monde.

Bénédiction:
Puissiez-vous avoir la détermination de cultiver des fruits sur des terrains stériles et devenir les incarnations du succès.

En toute situation, afin de devenir des incarnations du succès, vous avez besoin de créer une assemblée de détermination et d’amour. Cette détermination permet à un terrain stérile de donner des fruits. Tout comme les scientifiques font pousser des fruits dans le désert, vous donnez l’eau de l’amour avec votre pouvoir du silence et générez des fruits. Avec détermination, vous pouvez allumer la lampe d’espoir de ceux qui sont désespérés parce que quand vous avez du courage, vous recevez l’aide du Père.

Devise:
Continuez constamment à avancer en vous considérant comme le bien précieux du Père et vos actions seront emplies de spiritualité.